Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 22:39

Les combats sanglants de 1870

 

Une armée française  massacrée

 

 

Au début du conflit, la France disposait de 265 000 soldats réunis dans l'Armée du Rhin contre 500 000 soldats prussiens auxquels s'ajoutèrent les forces de quatre états allemands du sud, soit un total de 800 000 soldats. La mobilisation terminée, les troupes françaises comptaient 900 000 soldats contre 1 200 000 soldats allemands et prussiens.

 

 

 

 

Menacé d'encerclement par l'armée du Kronprinz à Froeschwiller, Mac Mahon sacrifia sa cavalerie pour dégager un axe de retraite vers Metz et Verdun.


Les régiments cuirassiers français chargèrent héroïquement dans Froeschwiller et dans Morsbronn où ils furent écrasés par les Prussiens et leurs alliés,  il y eut peu de survivants.


Le 18 août, la bataille de Saint Privas enferma définitivement l'armée de Bazaine ,200 000 hommes environ, dans Metz, réputée imprenable. Un long siège commença.

 


 

Le 2 septembre 1870, à la bataille de Sedan, l'empereur Napoléon III capitula avec  39 généraux,  90 000 soldats, 650 canons entre 10 000 chevaux , 550  pièces de campagne et de sièges et 66 000 fusils.

 

 

A  Metz, Bazaine capitula le 19 octobre 1870. Il  livra trois maréchaux, 6 000 officiers, 170 000 à 180 000 soldats, 1 660 canons, 278 000 fusils, 3 millions d'obus, 23 millions de cartouches et l’organisation de l'armée impériale française en août 1870.. L'armée impériale devint inexistante.


 

La situation militaire continua de se dégrader. Paris et la plupart des membres du gouvernement provisoire étaient encerclés le 19 septembre 1870


 

Le général Trochu  et  Gambetta  tentèrent de réorganiser ce qui restait des armées françaises en déroute pour repousser les forces prussiennes qui assiègèrent rapidement Paris.

Le siège de Paris fut terrible pour la population. La famine sévissait dans certains quartierset les habitants étaient acculés à manger des rats.


 

Le 7 octobre 1870, Gambetta  quitta Paris en Montgolfière , accompagné de Spuller.

Ils arrivèrent  à  Tours  le 9 octobre. Léon  Gambetta s’appropria  alors la fonction de ministre de la guerre  qu’il cumula avec le ministère de l’Intérieur. , Gambetta était partisan d'une guerre à outrance.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les poubelles radioactives
  • Les poubelles radioactives
  • : Enterrer ? Enfouir ? Ne serait-ce pas oublier ? Comment traiter les déchets radioactifs ? L'enfouissement des déchets radioactifs dans les conditions actuelles est-il acceptable ? A-t-on préparé le démantèlement des centrales nucléaires ? Les recherches scientifiques permettent-elles, actuellement, le traitement de tous ces déchets pour les rendre inoffensifs ? Sommes-nous assez informés des dangers de toutes ces poubelles nucléaires ?
  • Contact

Recherche

Liens