Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 20:10

Observatoire du nucléaire - http://www.observatoire-du-nucleaire.org

 

Nucléaire : en route vers un Fukushima français


Comme promis, nous débutons cette revue de presse avec une info qui est tombée trop tard jeudi dernier pour être traitée convenablement : l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) française a publié son rapport annuel sur la sûreté nucléaire (cf http://bit.ly/LFdkpr ), une édition toute particulière car c'est la première après Fukushima.

Cette info a été traitée massivement par les médias, alors voici une sélection extraordinairement parlante :


AFP : « Le parc nucléaire à l'heure des travaux massifs après Fukushima » : http://bit.ly/OABPUJ 
AFP : « EDF et Areva s'engagent à répondre aux prescriptions de l'ASN » :
http://bit.ly/QtW98C 
La Tribune.fr : « L'ASN ne recommande l'arrêt d'aucune centrale » :
http://bit.ly/NR4sf0 
Reuters : « Plusieurs centrales nucléaires pointées du doigt par l'ASN » :
http://bit.ly/MThTe4 
Le Télégramme (Brest) : «
Fukushima est devant nous » : http://bit.ly/MZalSY 


Le problème de l'information, la plupart du temps, n'est pas qu'elle soit « cachée » mais bien la façon dont elle est présentée. A ce petit jeu, les titres des dépêches et des articles jouent un rôle fondamental : malgré un contenu quasi-identique, un article peut être alarmiste et un autre parfaitement rassurant.

 

De plus, l'organisation de l'information en France fait que l'Agence France Presse (AFP) détient un pouvoir gigantesques. Voyez donc ici http://bit.ly/LZDnkZ  : quelques minutes après sa diffusion, la dépêche est présente sur plus de 60 sites d'information, dont la quasi-totalité des grands médias. Sans parler des journaux « papier » du lendemain, et surtout des reprises dans les médias audiovisuels...

Revenons à nos moutons radioactifs : dans sa première dépêche, l'AFP rend compte de ce que dit l'ASN et évoque même quelques données problématiques. Dont acte, mais la tonalité, donnée par le titre, est qu'il va y avoir des travaux et que les problèmes vont être rectifiés.

Mieux : le jour même, une autre dépêche AFP certifie que « EDF et Areva s'engagent à répondre aux prescriptions de l'ASN ». Conclusion : tout n'est pas parfait dans le nucléaire français, mais ce qui ne va pas va être arrangé. Donc, finalement, pas de quoi s'inquiéter, même après Fukushima. CQFD.

 

Imaginez maintenant la même dépêche, mais avec comme titre : « Les centrales françaises vont fonctionner encore des années sans les mesures post-Fukushima ». Ce serait immédiatement un scandale énorme face à cette situation qui est effectivement inacceptable. Mais voilà, l'AFP n'est pas là pour faire scandale, encore moins pour poser la question de la pertinence de ces investissements gigantesques et de leur (in)capacité à rendre réellement nos centrales « sûres ».

D'autre part, personne ne semble trouver curieux que le réacteur EPR, un temps menacé par l'ASN de subir un moratoire ( cf http://bit.ly/gaDHNq ), soit désormais présenté par cette même ASN comme une référence pour les réacteurs actuels (cf http://rapport-annuel2011.asn.fr ). On ne sera donc pas étonné que La Tribune.fr ne prenne pas de gants : « L'ASN ne recommande l'arrêt d'aucune centrale ». Objectif atteint.

Partager cet article

Repost 0
Published by fosseuchien - dans voyages en Lorraine
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les poubelles radioactives
  • Les poubelles radioactives
  • : Enterrer ? Enfouir ? Ne serait-ce pas oublier ? Comment traiter les déchets radioactifs ? L'enfouissement des déchets radioactifs dans les conditions actuelles est-il acceptable ? A-t-on préparé le démantèlement des centrales nucléaires ? Les recherches scientifiques permettent-elles, actuellement, le traitement de tous ces déchets pour les rendre inoffensifs ? Sommes-nous assez informés des dangers de toutes ces poubelles nucléaires ?
  • Contact

Recherche

Liens