Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 20:45

Observatoire du nucléaire - http://www.observatoire-du-nucleaire.org  

 

Nucléaire : "Tous les emplois de la filière seront maintenus"

Article du Point.fr : http://bit.ly/PlxZO3

S'il fallait une preuve supplémentaire de ce que l'actuel gouvernement est aussi pronucléaire que le précédent, la voici : des cohortes entières de salariés du nucléaire vont partir à la retraite dans les années à venir, c'est donc une excellente « fenêtre de tir » pour réduire le nombre d'emplois dans le nucléaire sans licencier personne.


Le prétexte des emplois maintenus « pour le démantèlement des centrales » est d'autant plus ridicule que ce même gouvernement assure ne fermer que deux réacteurs (sur 58) d'ici 2017 et n'a annoncé aucune autre fermeture pour un éventuel quinquennat 2017-2022.

La prétendue « transition énergétique » promue par le gouvernement actuel risque bien de ressembler à une transition... du nucléaire à l'atome, à moins que ce ne soit l'inverse.

 

Le réacteur 2 du Bugey autorisé à fonctionner 10 ans de plus !

Article du Progrès : http://bit.ly/LSyi3m 
Note de l'Autorité de sûreté :
http://bit.ly/MKxlcP 


Voici une information qui tombe (hélas) à pic pour confirmer les commentaires du paragraphe précédent. Notons pour commencer que ce réacteur a déjà redémarré depuis près de deux ans ! En effet, sa troisième sa visite décennale, laquelle avait déjà deux ans de retard, s'est terminée en décembre 2010 : mis en service en 1978, ce réacteur a déjà 34 ans, et il en aura 42 à la fin de cette nouvelle autorisation.

D'autre part, il faut savoir que la centrale du Bugey est pratiquement identique à celle de Fessenheim, elles ont en particulier un radier (la dalle de béton sur laquelle est posée la centrale) moins épais que ceux des autres centrales. Alors, pourquoi arrêter Fessenheim en 2017 et pas Bugey (qui n'a qu'un an de moins) ?

Autre point crucial, l'Autorité de sûreté reconnaît elle-même que « le retour d'expérience approfondi de l'accident de Fukushima Daiichi pourra prendre une dizaine d'années ». En clair, le temps que nos « spécialistes » du nucléaire comprennent ce qui s'est passé à Fukushima, le Bugey aura déjà atteint la fin de sa nouvelle autorisation. Nul doute qu'EDF déposera alors une nouvelle demande... si la centrale n'a pas explosé d'ici là.

Repost 0
Published by fosseuchien - dans voyages en Lorraine
commenter cet article
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 15:35

Observatoire du nucléaire - http://www.observatoire-du-nucleaire.org  

Des centrales nucléaires au Cambodge... dans un siècle ?

Article de Asie-info : http://bit.ly/LNrvDq  

Vous l'attendiez, le voici : chaque semaine, un homme « important » (ministre, PDG, etc) annonce avec fracas que son pays « va construire des centrales nucléaires ». Aujourd'hui, c'est le tour du Cambodge, ou du moins de son ministre de l'Industrie, des Mines et de l'Energie.


La « justification » première du projet est saisissante : la Thaïlande et le Vietnam veulent aussi leurs centrales (probablement elles-mêmes « justifiées » par... le projet nucléaire du Cambodge, etc). Une fois n'est pas coutume, on note que les représentants du secteur privé ne sont pas très chauds pour ce projet qu'ils trouvent à raison... « très dangereux ».

Enfin, l'article nous signale qu'il faut « au moins un siècle pour faire aboutir un projet nucléaire », délais certainement calculé... sur le rythme de construction des EPR français. Espérons pour la population locale que ses « élites » ont prévu autre chose pour produire de l'électricité...

 

L'histoire du train nucléaire fantôme

Reportage sur France-info : http://bit.ly/MG7Lpu  

Le groupe de bureaucrates bunkérisé au siège du Réseau Sortir du nucléaire (à ne pas confondre avec les groupes et collectifs locaux, adhérents ou non de ce Réseau, et qui militent réellement contre le nucléaire) s'est ridiculisé en annonçant des horaires faux pour un train de déchets nucléaires italiens se rendant à La Hague.

Dans le reportage de France-info, on entendra avec affliction un « administrateur » de ce Réseau se plaindre de ce qu'il n'a jamais pu se déclarer mis en danger par ce train... car il ne l'a jamais trouvé. Il est vrai que ce triste individu s'est montré plus « compétent » pour participer à l'éviction de vrais militants (cf http://reseau.democratie.free.fr ), mais il pourra néanmoins apprendre à trouver les trains nucléaires en regardant ici : http://bit.ly/ft5r8j .

On lira avec intérêt un bon communiqué sur ce train de déchets nucléaires italiens ici : http://www.crilan.fr .

Repost 0
Published by fosseuchien - dans voyages en Lorraine
commenter cet article
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 10:37

 

Observatoire du nucléaire - http://www.observatoire-du-nucleaire.org 

 

 

De Tchernobyl à Fukushima : écouter Michel Fernex...

Interview par l'Aslace : http://bit.ly/MEJHBv  
Michel Fernex : « À Fukushima, les leçons de Tchernobyl sont ignorées »

Bravo à l'Alsace qui donne la parole à un homme droit et courageux qui, de longue date, tente de faire connaître la vérité sur les conséquences sanitaires des catastrophes nucléaires, à commencer par celle de Tchernobyl. Alors que la population est trompée par la mise en exergue massive d'imposteurs comme le regrettable Arthus-Bertrand, il serait tellement plus justifié de laisser parler des gens comme le Pr Michel Fernex. Bravo encore à l'Alsace pour cette contribution à l'émergence de la vérité...



Après Fukushima, le Japon mise sur le renouvelable (?)

Article du Point : http://bit.ly/MFtjEn  

 

Le développement des énergies renouvelables (couplé aux économies d'énergie) n'a de sens qu'avec l'abandon du nucléaire : à quoi bon avoir des éoliennes entre les réacteurs atomiques ? Alors, on veut bien croire aux belles perspectives évoquées dans cet article, mais il va falloir que la population (très majoritairement antinucléaire) trouve un moyen d'imposer ses vues à ses « élites »...


Nucléaire : une élection test au Japon

Dépêche Reuters : http://bit.ly/Qnvetl  

Selon un vieil adage, « si les élection pouvaient changer les choses, elles seraient interdites ». Cette sentence va être mise à l'épreuve dimanche au Japon, lors du vote pour le gouverneur de la préfecture de Yamaguchi, un bastion conservateur.

Si le candidat antinucléaire gagne, ou même se contente d'un bon score, cela pourrait sonner le glas du « retour du nucléaire » voulu par les partis dominants. A suivre

Repost 0
Published by fosseuchien - dans voyages en Lorraine
commenter cet article
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 10:31

Observatoire du nucléaire - http://www.observatoire-du-nucleaire.org  

 

Quand le Sénat rétablit quelques vérités sur l'atome...

Article de DD Magazine : http://bit.ly/MPAWpX
Rapport :
http://bit.ly/OchYGb  


Cet article résume bien les points les plus importants mis en lumière par un récent rapport d'une commission du Sénat, rapport dirigé par l'expérimenté sénateur EELV Jean Desessard qui a fait là un excellent travail.

 

Le Républicain lorrain enfouis les déchets nucléaires... et le journalisme

Articles (ou plutôt « publi-reportages ») du Républicain lorrain :
http://bit.ly/LCD14c et http://bit.ly/ObtJ3f

Même en cherchant bien, impossible de trouver la moindre circonstance atténuante pour ces deux « articles » qu'on croirait écrits sous la dictée d'Areva. D'abord, il est affirmé, comme une certitude, que les déchets nucléaire ultimes seront enfouis (à Bure, Meuse), faisant fi des mobilisations citoyennes et de divers autres facteurs (financier, scientifique, etc).


Autre exemple : il est prétendu que 96% des déchets radioactifs sont recyclés, ce qui est une énorme tromperie puisque ce sont à peine 2% qui le sont réellement (cf http://bit.ly/NMqyhK ). L'ensemble est parsemé d'expressions laudatrices (« le géant du nucléaire », « cet immense site ultra-sécurisé », etc), et d'interviews de gens d'Areva sans aucun point de vue alternatif.


Le second « article » fait sans état d'âme la promotion de la véritable corruption légale qui a permis au lobby nucléaire, à coups de milliards, de s'acheter silence et collaboration. Enfin, la résistance associative courageuse et opiniâtre (cf http://www.crilan.fr ) est littéralement niée : ce n'est pas le moindre des mensonges de ces deux « publi-reportages » qui enfouissent le journalisme aussi sûrement que les déchets radioactifs.

Repost 0
Published by fosseuchien - dans voyages en Lorraine
commenter cet article
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 21:05

Observatoire du nucléaire - http://www.observatoire-du-nucleaire.org  

 

Les ouvriers de Fukushima poussés à sous-déclarer leurs irradiations

 

Dépêche AFP : http://bit.ly/Mfo8GF  

L'industrie nucléaire ne sait que contaminer, tricher et mentir. Rien d'étonnant donc à ce que les malheureux qui perdent leur vie à Fukushima soient poussés à minimiser leurs irradiations. Bien sûr, seuls des cadres subalternes seront punis, les grands dirigeants vont jurer qu'ils n'étaient pas au courant, et tout va continuer...


Fukushima : un nouveau rapport accable les responsables... pour mieux réhabiliter l'atome ?

Dépêche AFP : http://f24.my/PFk1nE  

Après le parlement, c'est le gouvernement japonais qui publie son rapport sur Fukushima. Et lui aussi n'a pas de mots assez durs pour les dirigeants de Tepco et les politiques... qui étaient au gouvernement lors du drame :

"Le problème principal provient du fait que les compagnies d'électricité, dont Tepco, et le gouvernement n'ont pas perçu la réalité du danger, car ils croyaient au mythe de la sécurité nucléaire au nom duquel un accident grave ne peut se produire dans notre pays"

Il n'est pas très difficile de lire entre les lignes que, avec de nouveaux dirigeants de Tepco (compétents cette fois) et surtout avec le nouveau gouvernement, tout ira pour le mieux et le nucléaire sera « sûr »...

Repost 0
Published by fosseuchien - dans voyages en Lorraine
commenter cet article
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 20:54

Observatoire du nucléaire - http://www.observatoire-du-nucleaire.org  

Émirats : quand « écologie » rime avec esclavage, pétrole, et nucléaire

Article mediaterre.org :
http://bit.ly/Oe3siU   
« Émirats Arabes : le chantier de la 1ère centrale nucléaire a démarré »

Méfions nous de ne pas faire d'ethnocentrisme : l'homme occidental n'est pas le seul à avoir le « droit » de polluer, contaminer, irradier, exploiter.

Il se trouve que les Émirats arabes unis ont énormément d'argent disponible (ils font partie des principaux vendeurs mondiaux de pétrole et de gaz) et l'ambition d'épater la planète par des réalisations spectaculaires.

A cet effet, des millions de travailleurs immigrés (près de 90% de la population !) sont exploités, maintenus en état de quasi-esclavage.

Vous avez peut-être entendu parler de la construction délirante d'iles artificielles pour milliardaires comme les Palmes ( http://bit.ly/kUmzyD ) ou The World ( http://bit.ly

/OqbM1d ).

 

Ce dernier projet est à l'abandon, mais les Émirs sont déjà passés à autre chose : quoi de mieux pour le prestige d'un régime féodal qu'une centrale nucléaire ?

Affinant leur vengeance contre l'homme occidental, ancien colonisateur, les Émirats ont choisi la Corée du Sud (en particulier au détriment du français Areva) pour construire 4 réacteurs : s'ils sont réellement édifiés, cela fera près d'un réacteur par million d'habitants, c'est à dire le même ratio que la France.

Bien sûr, l'écologie est convoquée pour « justifier » ce projet : « L'énergie nucléaire constitue l'une des façons dont Abu Dhabi veut démontrer son engagement envers l'environnement, étant donné que les centrales nucléaires émettent quasiment pas d'émissions de CO2 au cours de leur exploitation. » (sic)

Comble de l'hypocrisie, c'est au Emirats que se trouve le siège de l'Agence internationale pour les énergies renouvelables ( http://bit.ly/Mpr2Zz ), institution crée grâce au regretté Hermann Scheer (cf http://bit.ly/aNti08 ) qui se retourne assurément dans sa tombe : les promoteurs des énergies polluantes ont réussi à paralyser cette Agence et à fixer son siège aux Emirats arabes unis, royaume de l'esclavage, du pétrole et, peut-être bientôt, du nucléaire.


Repost 0
Published by fosseuchien - dans voyages en Lorraine
commenter cet article
28 juillet 2012 6 28 /07 /juillet /2012 20:56

 

http://www.observatoire-du-nucleaire.org

 

 

Japon: enquêtes sur d'éventuelles failles actives sous des réacteurs

Dépêche AFP : http://bit.ly/SLgbMU  


Au risque de lasser, on redira que la réponse se trouve là ( http://bit.ly/eHPXh8 ) depuis juillet 2007, c'est à dire 3 ans avant Fukushima : il était encore temps d'éviter le drame. Reste à savoir à quoi cette tardive enquête aboutira, sachant que... ce sont les compagnies nucléaires qui en sont chargées.


Un de leurs « responsables » explique d'ailleurs « Nous avons bien reçu l'ordre d'enquêter à nouveau et allons le faire juste au cas où ». Autant dire que ça ne servira à rien. Notons néanmoins que la centrale de Ohi (ou Oi), dont un réacteur a déjà été remis en service, est concernée par ce grave problème de failles sismiques actives...

 

Un second réacteur remis en service au Japon

Dépêche AFP : http://bit.ly/OCsSbZ  

Malgré les manifestations antinucléaires massives, et bien que la centrale de Oi soit à proximité d'une faille sismique très certainement active, le second réacteur de cette centrale a été remis en service. A priori, aucun des 52 autres réacteurs arrêtés ne doit redémarrer pour le moment. Mais, en cas de séisme près de Oi, ces deux réacteurs « suffiraient » pour déclencher un second Fukushima...

Repost 0
Published by fosseuchien - dans voyages en Lorraine
commenter cet article
28 juillet 2012 6 28 /07 /juillet /2012 20:34

 

Observatoire du nucléaire - http://www.observatoire-du-nucleaire.org

 

Enfants de Fukushima : chacun sa vérité ?


Brève d'Atlantico : http://bit.ly/M5JKoP  
« 36% des enfants de Fukushima présentent des excroissances anormales »

Dépêche AFP : http://bit.ly/Ns2YYE  
« Fukushima: "légère baisse de la contamination interne" des enfants »



Atlantico, site classé à droite, est le seul média français à noter cette info glaçante « 36% des enfants de Fukushima présentent des excroissances anormales » tout en renvoyant vers un article en anglais ( http://read.bi/MAzgMw  ).


L'AFP préfère évoquer une étude plus rassurante (bien que ses résultats soient non-significatifs avec un panel très réduit) et effectuée par une structure qui a intégré le « réseau national de mesures » officiel dirigé par l'ASN (Autorité de sûreté nucléaire), et qui n'hésite d'ailleurs pas à « féliciter l'ASN et l'IRSN » : http://bit.ly/PgFm6y ... A titre de comparaison, la CRIIRAD ( http://www.criirad.org ) a mené et gagné une courageuse bataille pour rester indépendante de ce « réseau » officiel tout en gardant ses agréments.

 

La dépêche AFP et le communiqué qu'elle évoque nous apprennent que « la persistance de cette contamination "montre aussi que la contamination des enfants vient de l'alimentation et non du panache" radioactif consécutif à la catastrophe », alors qu'il serait bien plus utile de faire savoir que la persistance de cette contamination dans l'organisme des enfants annonce malheureusement des conséquences dramatiques sur leur santé dans les années à venir.


Repost 0
Published by fosseuchien - dans voyages en Lorraine
commenter cet article
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 20:19

Observatoire du nucléaire - http://www.observatoire-du-nucleaire.org

 

 

Stupéfiant : le dernier homme de Fukushima

Reportage photo sur Médiapart.fr : http://bit.ly/MbYk0B

Incroyable reportage du photojournaliste Antonio Pagnotta sur Naoto Matsumura, 51 ans, le dernier habitant de Tomioka, une commune proche de Fukushima, qui comptait

quelque 17 000 habitants avant la catastrophe. Cet agriculteur qui refuse d'être évacué malgré la radioactivité pour ne pas céder devant Tepco (l'EDF japonais, responsable et coupable de la catastrophe nucléaire et de ses conséquences).

 

Gigantesques manifestations antinucléaires au Japon

Article et vidéo sur RTS (Suisse) : http://bit.ly/MxPA0I  

Les « élites » japonaises ont déjà relancé un réacteur, s'apprêtent à en relancer un second, et voudraient bien continuer ainsi (rappel : les 54 réacteurs étaient arrêtés depuis le 6 mai). La population japonaise se mobilise de plus en plus fortement, à suivre...

 

La Russie soutient les manifestations antinucléaires... au Japon

Article de « La voix de le Russie » : http://bit.ly/NTsX7o  

La Russie de Poutine se fait un plaisir d'évoquer les gigantesques manifestations antinucléaires qui ont lieu au Japon. Il est probable que Moscou verrait d'un bon oeil le Japon tourner le dos à l'atome. En effet, cela ferait des concurrents en moins vu que les Russes espèrent encore vendre des réacteurs nucléaires (même si, pour cela, ils sont obligés d'avancer l'argent aux acheteurs : rappel http://bit.ly/NTuGcS

Repost 0
Published by fosseuchien - dans voyages en Lorraine
commenter cet article
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 20:06

Observatoire du nucléaire - http://www.observatoire-du-nucleaire.org

 

Que sont devenus les travailleurs du nucléaire contaminés ?

Article du blog pronucléaire de Libération : http://bit.ly/LTS8fM


Inlassablement, sous la haute surveillance de la très radioactive Mme Lauvergeon ( cf http://bit.ly/r1n3ui ), M. Sylvestre continue à tordre la réalité pour sauver la mise à l'industrie nucléaire. Aujourd'hui, il s'attaque à la "radioprotection" (un doux euphémisme pour ne pas dire des « gros mots » comme irradiation ou contamination).


Ainsi, il valorise les « progrès de la radioprotection » dans le parc nucléaire français, en particulier de la diminution entre 1996 et 2011 du nombre de travailleurs du nucléaire soumis à une « dose externe annuelle supérieure à 20 millisieverts » (cf http://bit.ly/MtXfQ9 )


Notons déjà qu'il n'a jamais été prouvé que le danger disparaissait en dessous de ce seuil (ou de n'importe quel autre seuil d'ailleurs) : cette limite a été choisie de façon arbitraire pour que l'industrie nucléaire puisse fonctionner (comprendre : puisse envoyer des salariés dans les zones contaminées) en prétendant ne mettre personne en danger.


Mais, au lieu de s'émerveiller de ce que ce nombre est « en dessous de 20 depuis 2008 », M, Sylvestre (qui, faut-il le rappeler, est journaliste) devrait immédiatement s'interroger sur le nombre de 905 en 1996, et sur ce qui s'est passé auparavant :

combien étaient-ils en 1990 ? en 1985 ? en 1980 ? Quelles doses recevaient-ils ?

Et surtout, que sont-ils devenus ? Combien de cancers, de leucémies ?

Allons M Sylvestre, du courage : il paraît que Mme Lauvergeon ne s'occupe aucunement du contenu des articles...

Repost 0
Published by fosseuchien - dans voyages en Lorraine
commenter cet article

Présentation

  • : Les poubelles radioactives
  • Les poubelles radioactives
  • : Enterrer ? Enfouir ? Ne serait-ce pas oublier ? Comment traiter les déchets radioactifs ? L'enfouissement des déchets radioactifs dans les conditions actuelles est-il acceptable ? A-t-on préparé le démantèlement des centrales nucléaires ? Les recherches scientifiques permettent-elles, actuellement, le traitement de tous ces déchets pour les rendre inoffensifs ? Sommes-nous assez informés des dangers de toutes ces poubelles nucléaires ?
  • Contact

Recherche

Liens