Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 août 2015 7 30 /08 /août /2015 20:27

Extraitt : " Les stigmates du passé "

 

Souvenirs


Tandis qu’Eugénie s’éloignait d’un bon pas vers la
ferme, je pénétrai dans l’entrée de la grande demeure.
Je poussai la porte du salon, la lumière du soleil
couchant faisait scintiller tous les cuivres accrochés
aux murs tapissés d’un papier peint parme aux motifs
argentés. Rien n’avait changé ! Le temps s’était arrêté
et avait figé les meubles et les objets, là, où ils étaient,
depuis des années ! La bibliothèque où se
bousculaient les livres de papa, les revues de tricots et
de broderies de maman, les grands classiques de la
littérature française et les piles de nos magazines
d’enfants remplissaient cinq rayons de ce meuble qui
s’étalait en longueur. Le petit secrétaire, le piano
couvert de bibelots, le bahut et la table ronde
trônaient à leur place, les fauteuils et la banquette
m’invitaient et me tendaient les bras ! Au moment où
je m’assis, j’entendis maman murmurer :

« Marie ! Fais attention, la banquette est fragile,

c’est une antiquité, comme les fauteuils ! »
Je caressai délicatement les accoudoirs en
répondant intérieurement :
« Oui maman, je me souviens ! ».....

Repost 0
28 août 2015 5 28 /08 /août /2015 10:03

Extrait :  "Les stigmates du passé"

 

Le retour


J’avais l’impression de rouler depuis des heures
quand un chevreuil détala à vive allure sur ma droite.
Je freinai à en caler le moteur tandis que l’animal
disparaissait dans les maïs. Il n’avait pas heurté la
voiture mais je tremblais des pieds à la tête. Mon
coeur battait si fort que je dus respirer profondément
et marcher pour retrouver mon calme. La route que je
commençais à trouver monotone s’était animée d’une
manière inattendue. J’étais seule, toujours secouée par
cet arrêt brutal. Il faut dire que je suis une grande
émotive ! Je dus prendre sur moi pour continuer mon
chemin. Je flânais le long de la forêt d’où avait jailli le
chevreuil. L’air était doux, la lumière jouait avec le
feuillage des arbres et je m’extasiais devant ce lieu
magique, la grande émotion qui m’oppressait me
quitta. Mais, où étais-je ? Cet univers enchanteur me
semblait familier ! Je ne devais pas être loin de ma
destination. Il y avait si longtemps que je n’étais pas
allée au moulin de Fonds de Forêt ! .....

Edilivre – Livre et prix des produits Edilivre Fnac

Il suffit de echercher "Les stigmates du passé" et le livre apparaît !

Repost 0
27 août 2015 4 27 /08 /août /2015 18:37

Les stigmates du passé

distribué par Amazone, FNAC, Cultura, Payot, Decitre

Les Stigmates du Passe Broché – 4 août 2015

Repost 0
25 août 2015 2 25 /08 /août /2015 14:35

Thème : Roman psychologique

Résumé :

Les stigmates du passé

Après des années, Marie décide d’aller passer ses vacances dans la maison familiale. Il s'agit d'un moulin avec une grande maison qui est toujours entretenue par Eugénie, l’amie d’enfance de Marie. Dans cette demeure, tout est resté figé et les meubles cachent des souvenirs inoubliables. Devant les photographies jaunies, Marie plonge dans le passé de ses ancêtres. Tous les récits de sa grand-mère Marguerite et de ses parents lui font traverser des océans de souffrances et d’espoir, où le combat pour la vie est toujours présent continuellement en quête d’une nouvelle vie à accrocher au « bouquet du bonheur ».

 

Thème : Roman psychologique

Nombre de pages : 256

Format : Roman (134x204)

ISBN livre papier : 9782332863133

ISBN livre téléchargement : 9782332863140

Date de publication : 04 August 2015

 

Edilivre – Livre et prix des produits Edilivre Fnac

Il suffit de echercher "Les stigmates du passé" et le livre apparaît !

Thème : Roman psychologique

Résumé :

Les stigmates du passé

Après des années, Marie décide d’aller passer ses vacances dans la maison familiale. Il s'agit d'un moulin avec une grande maison qui est toujours entretenue par Eugénie, l’amie d’enfance de Marie. Dans cette demeure, tout est resté figé et les meubles cachent des souvenirs inoubliables. Devant les photographies jaunies, Marie plonge dans le passé de ses ancêtres. Tous les récits de sa grand-mère Marguerite et de ses parents lui font traverser des océans de souffrances et d’espoir, où le combat pour la vie est toujours présent continuellement en quête d’une nouvelle vie à accrocher au « bouquet du bonheur ».

Thème : Roman psychologique

Nombre de pages : 256

Format : Roman (134x204)

ISBN livre papier : 9782332863133

ISBN livre téléchargement : 9782332863140

Date de publication : 04 August 2015

Edilivre – Livre et prix des produits Edilivre Fnac

http://www.edilivre.com/customerproducts/list

Repost 0
20 juillet 2015 1 20 /07 /juillet /2015 15:40

Mac Mahon se trouvait encore sur le sommet de la tour, quand un officier anglais fut dépêché auprès de lui pour lui dire de se retirer au plus vite car la redoute était minée. Ce serait  là que Mac Mahon aurait répondu :

« Ma place est ici, j'y suis, j'y reste ».

Il fit  creuser le sol de la forteresse et des fils électriques reliant de nombreuses casemates remplies de poudre furent découverts et sectionnés.

« J’y suis, j’y reste ! »

Plusieurs biographes et historiens lui attribuèrent ensuite cette citation !.

Dans ses Mémoires, Mac Mahon donna  la version suivante :

« Peu après la guerre de Crimée, les habitants d'Autun, mes compatriotes, commandèrent à Horace Vernet, un tableau représentant la prise de Malakoff. Le grand peintre vint s'entendre avec moi sur l'épisode qu'il devait reproduire. Me rappelant une légende qui commençait à se propager et m'attribuant cette citation "J'y suis, j'y reste", il avait eu dans l'idée de me représenter assis sur le parapet, écrivant sur une feuille de papier. J'avoue que cette attitude ne me souriait guère et je lui dis, ce qui est exact, que je ne m'étais jamais servi de cette expression, mais qu'elle avait pu être inspirée par le fait suivant :

 un jeune officier de l'armée anglaise, au moment où elle était maîtresse du grand Redan, était venu me demander si j'étais sûr de conserver Malakoff. Je lui répondis: "Voyez ce drapeau il vient d'y être planté, dites à votre général qu'il y restera!" »

« J'y suis, j'y reste » deviendra la devise du 3e régiment de zouaves qui combattit à Malakoff, puis en 1916 à Verdun et en 1943 en Tunisie.

Repost 0
19 juillet 2015 7 19 /07 /juillet /2015 16:36

(Voir situation sur carte : Crimée) Sébastopol: pointe en bas, à gauche

Mac-Mahon et son régiment de zouaves...

Le siège de Sébastopol par les troupes alliées, Français, Anglais, Turcs et Sardo-Piemontais durait déjà depuis plusieurs mois lorsque le général de division Patrice de Mac Mahon débarqua à la tête de ses troupes en août 1855. Il eut en charge la prise de la forteresse de Malakoff, pièce maîtresse du dispositif de défense de Sébastopol.

Le 16 août, le corps du général Pavel Petrovich Liprandi et du général Read attaqua violemment les 37 000 Français et Sardes au-dessus du Pont Traktir. Les assaillants arrivèrent avec la plus grande détermination possible, mais l'issue du combat ne fit aucun doute à aucun moment. À la fin de la journée, les Russes se retirèrent du champ de bataille, laissant derrière eux 260 officiers et 8 000 hommes, les Alliés n'en ayant perdu que 1 700.

La forteresse de Malakoff était constituée d'une tour située sur un mamelon élevé, ceinturée par des bastions. Le 8 septembre, à midi, il donna l'assaut à la tête de ses zouaves. Après de durs combats, Mac Mahon se trouva au sommet de l'ouvrage, il y planta son épée et le fanion de la 1re division française. Les Russes déposèrent les armes. Cette prise de Malakoff déclencha le début de l'assaut général contre les autres positions fortifiées russes qui provoqua la prise de Sébastopol.

Repost 0
17 juillet 2015 5 17 /07 /juillet /2015 17:07

Mac Mahon, président de la République

 

A de la chute de Thiers le 24 mai 1873, le maréchal Mac Mahon accepta, sur les instances des monarchistes qui voyaient en lui un instrument docile, de tenir la place de président de la République en attendant la Restauration. Le duc de Broglie fut désigné Premier ministre et instaura un régime d'ordre moral. Cependant, après le rejet du drapeau tricolore par le comte de Chambord, Mac-Mahon accepta que l'on confirme ses pouvoirs  pour sept ans en novembre1873 et continua à choisir ses conseillers parmi les orléanistes.

Mais, les élections du 20 février 1876 ayant envoyé à la Chambre une majorité républicaine, Mac-Mahon accepta des présidents du Conseil choisis dans le centre :

Dufaure puis Jules Simon

Poussé par Mgr Dupanloup, il intervint directement dans la vie parlementaire en envoyant une lettre qui provoqua la démission de Simon, remplacé par le duc de Broglie, et en proclamant la dissolution de l'Assemblée nationale.

Les élections d'octobre 1877 ayant donné la majorité aux républicains, Gambetta le somma « de se soumettre ou de se démettre ». Le 13 décembre, Mac-Mahon rappela Dufaure, mais il démissionna peu de temps après, les élections sénatoriales ayant donné la victoire aux républicains en janvier1879.

Repost 0
16 juillet 2015 4 16 /07 /juillet /2015 15:05

Portrait du maréchal de Mac Mahon en 1870. 

Edme Patrice Maurice, comte de Mac-Mahon,

duc de Magenta

La famille Mac Mahon est d'origine irlandaise, réfugiée en France avec Jacques II Stuart lors de la Glorieuse Révolution de 1689, et se réclamant de la descendance des anciens rois d'Irlande.

Après l'installation définitive de la famille en France, leur noblesse fut reconnue par lettre patente du roi Louis XV.

Famille de militaires, quatorze Mac Mahon  intégrèrent l'armée, elle s'est établie en Bourgogne à Autun, au château de Sully, qui verra naître le 13 juin 1808 Patrice de Mac Mahon, seizième et avant-dernier enfant de Maurice-François de Mac Mahon, comte de Mac Mahon et de Pélagie de Riquet de Caraman, elle-même descendante de Pierre-Paul Riquet, constructeur du canal du Midi.

D'une famille d'origine irlandaise et jacobine, il est élevé dans un milieu légitimiste. Sorti de Saint-Cyr (1827), il participa en 1830 à l'expédition d'Alger et acquit une réputation de brillant chef militaire en Crimée , guerre de Crimée et en Italie , guerre d'Italie, où, après la victoire de Magenta le 4 juin 1859, il reçut le bâton de maréchal et le titre de duc de Magenta .

Gouverneur général de l'Algérie (1864-1870), Mac-Mahon fut chargé d'appliquer la politique du « royaume arabe », puis, en 1870, il était à la tête du 1er corps de l'armée du Rhin : il fut battu à Wissembourg le 4 août et à Frœschwiller le 6 août. Alors qu'il reformait son armée de Châlons, le gouvernement lui imposa d'aller au secours de Bazaine. Encerclé à Sedan le 1er septembre, il fut blessé et fait prisonnier avec son armée et l'empereur. Il fut libéré grâce à Thiers, qui lui confia l'armée de Versailles dirigée contre la Commune.

Repost 0
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 15:39

  Cimetière de Passy où repose Anna Gould

 

Les excentricités dispendieuses de Boni finirent par inquiéter la famille Gould. Et Anna que Boni de Castellane trompait sans cesse et de plus en plus, se lassa des frasques de son mari volage autant que de ses dépenses immodérées.

En janvier 1906, Anna demanda la séparation de corps et le divorce fut prononcé le 5 novembre 1906. Boni de Castellane demanda à Rome l'annulation de son mariage, qu'il obtint en 1924 malgré ses trois fils.

Anna Gould se remaria civilement le 7 juillet 1908 avec un cousin de son premier mari, Hélie de Talleyrand-Périgord, prince de Sagan. Ce mariage d'amour fut parfaitement heureux.

Le couple eut deux enfants : Howard , duc de Sagan par renonciation de son père,  mort sans alliance et Helen-Violette , duchesse de Sagan, mariée au comte James de Pourtalès en 1937 d'où postérité

Devenue veuve en 1937, Anna Gould retourna aux États-Unis en 1939, se partageant entre l'Hôtel Plaza à New York et la résidence des Gould dans la vallée de l'Hudson, à Lyndhurst, qui avait appartenu à sa sœur Helen jusqu'à sa mort en 1938.

À la fin de sa vie, Anna s'attacha à la restauration du château du Marais, où elle avait souhaité mourir.

Elle est retournée aux États-Unis quatre mois avant sa mort et mourut le 8 décembre 1961.Son corps revint en France et Anna fut enterrée au cimetière de Passy à Paris.

Repost 0
29 juin 2015 1 29 /06 /juin /2015 13:01

Image illustrative de l'article Boni de Castellane (1867-1932)

                                          Boniface de Castellane dit  Boni

Le mariage d'intérêt et non d'amour, ne fut jamais heureux. Boni se mit à dépenser l'argent de sa femme avec élégance, mais sur une échelle colossale, alors que celle-ci dépensait en nombreuses toilettes : Redfern et plus tard Chanel firent partie de sa garde-robe.

En avril 1896, on posait la première pierre du Palais Rose, nouvelle résidence des Castellane construite par Ernest Sanson, à l'angle de l'avenue du Bois, aujourd'hui avenue Foch, au numéro 50 et de l'avenue de Malakoff, où les Castellane s'installèrent en 1902, malgré une campagne en sa faveur, le palais fut malheureusement détruit en 1969 pour réaliser une opération immobilière. Anna Gould confia la gestion des visites du Palais rose par la presse, au journaliste et avocat Paul Parsy représentant ses intérêts en France.

En 1897, le couple acheta un magnifique trois-mâts, le Walhalla, qui réclamait un équipage de 90 hommes, sur lequel il effectua une croisière en Norvège et en Russie.

En 1899, Anna Gould acquit le château du Marais en Essonne, avec 1 200 hectares de terre, et le château de Grignan dans la Drôme. Boni transforma ces résidences et les garnit de meubles et de tableaux très rares.

Repost 0

Présentation

  • : Les poubelles radioactives
  • Les poubelles radioactives
  • : Enterrer ? Enfouir ? Ne serait-ce pas oublier ? Comment traiter les déchets radioactifs ? L'enfouissement des déchets radioactifs dans les conditions actuelles est-il acceptable ? A-t-on préparé le démantèlement des centrales nucléaires ? Les recherches scientifiques permettent-elles, actuellement, le traitement de tous ces déchets pour les rendre inoffensifs ? Sommes-nous assez informés des dangers de toutes ces poubelles nucléaires ?
  • Contact

Recherche

Liens