Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 18:18

Henri II de LOUVAIN

  • Né en 1020
  • Décédé en 1078 , à l’âge de 58 ans et enterré à Nivelles
  • Comte de Louvain et de Bruxelles

Parents

Union(s) et enfant(s)

Frères et sœurs

Notes

Notes individuelles

Il apparaît dans un acte de 1078 pour le chapitre de Bruxelles à côté de son frère Régnier.
Peu de choses sont connues sur son règne, mais l'on sait qu'il a soutenu en 1071 Richilde de Hainaut face à son beau-frère Robert le Frison. D'ailleurs, sa fille a épousé par la suite le second fils de Richilde.

Richilde, naquit à Mons en 1027, et décèda le 15 mars 1087 à Messines (Région flamande de Belgique), fut comtesse de Hainaut de 1036 à 1087[], dame de Beaumont (Hainaut)[] dès 1049, dont elle fit rebâtir le château.

Elle épousa vers 1040 le comte Herman de Hainaut († 1051). Ils eurent :

Elle s'opposa à son mari, notamment quand il s'allia à Godefroy II de Basse-Lotharingie et à Baudouin V de Flandre, contre l'empereur. Lorsque Hermann mourut en 1051, elle reporta la haine qu'elle avait envers son mari sur ses enfants nés de ce mariage. Ces derniers entrèrent tous deux en religion

 Son second mari Baudouin de Flandre (épousé en 1051) devint comte de Flandre en 1067 sous le nom de Baudouin VI. Trois ans plus tard, sentant sa fin proche, il chercha à assurer l'avenir de ses enfants :

  • Arnoul III (1055 † 1071), comte de Flandre et de Hainaut
  • Baudouin II (1056 † 1098), comte de Hainaut
  • Agnès 1057 / 1071

 et fit jurer son frère Robert le Frison de respecter et défendre les droits de ses enfants après sa mort. Il mourut peu après, le 17 juillet 1070.

Certains historiens pensent que Richilde fut une régente trop tyrannique, d'autres affirment que Robert le Frison n'avait pas l'intention de respecter son serment ; en tout cas une guerre civile ne tarda pas à ravager le comté de Flandre et le fils de Richilde, Arnoul III, fut tué près de Cassel, malgré l'aide du roi de France Philippe Ier.

Richilde chercha ensuite d'autres alliances comme Henri II de Louvain et  accepta que le Hainaut devienne vassal de l'évêque de Liège, mais elle  fut à nouveau vaincue à en 1072 à Obourg, près de Mons.

En 1082, elle partit en pèlerinage à Rome, mais à son retour en 1084, elle apprit, comme elle s'approchait de ses terres, qu'Arnoul, comte de Chiny, se disposait à l'enlever. Elle se détourna pour se réfugier à Saint Hubert.

Elle continua à régner aux côtés de son second fils Baudouin II jusqu'en 1086.

 

 

 

Lambert I Dit Le Barbu de LOUVAIN 950-1015

 

Gerberge de LOTHARINGIE 955-1025

 

 

|

 

|

 




 

 

|

 

 

 

Lambert II Baldéric dit le ceinturé de LOUVAIN ca 998-1054

 

 

 

Oda de VERDUN 1005-1060

 

 

|

 

 

 

|

 

 




 

 

|

 

 

Henri II de LOUVAIN 1020-1078

 

 

 

Repost 0
9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 17:20

Observatoire du nucléaire - http://www.observatoire-du-nucleaire.org    

 

Danger nucléaire : comment ne pas se poser les vraies questions


Article de Sud-Ouest : http://bit.ly/LCCB3z  
« Dis-moi ce que tu manges, je te dirai ce que tu risques »



L'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) s'associe avec la Commission locale d'information nucléaire (Clin), rattachée au Conseil général de la Gironde, pour diligenter une enquête sur « les habitudes alimentaires de consommation locale des habitants aux abords de la centrale nucléaire du Blayais ».


Fort bien : il est en effet avéré que les rejets radioactifs ordinaires (c'est à dire hors de toute situation accidentelle) des centrales nucléaires ont un impact sur la santé des riverains (cf études en France http://bit.ly/wetwQZ et en Allemagne http://bit.ly/LRDZKp ). Mais, après Fukushima, est-il encore utile de mener une telle enquête ?


Il serait bien plus édifiant de simuler les conséquences d'une catastrophe nucléaire, identique à celle du Japon, sur « les habitudes alimentaires des habitants », du moins celles des survivants, aux abords de la centrale du Blayais mais aussi dans l'agglomération bordelaise, ainsi qu'à Toulouse, Poitiers, Clermont-Ferrand, etc.
Il est certain que les citoyens comprendraient alors mieux la réalité du nucléaire, et
les CLI, CLIS ou CLIN seraient probablement moins souvent accusées de ne servir, finalement, qu'à faire accepter à la population de vivre avec le risque atomique.


Effets d'annonce : le Kenya entre en piste


Dépêche de Xinhua (agence chinoise) : http://bit.ly/LDL5pf  
« Le Kenya cherche à embrasser une utilisation sûre de l'énergie atomique »



Les Chinois étendent leur emprise sur l'Afrique. Pour ce faire, ils flattent les élites locales, en l'occurrence celles du Kenya, en les persuadant qu'elles peuvent « rejoindre le reste du monde » (véridique !)... en achetant des installations nucléaires. A qui ? Aux Chinois bien sûr ! L'indépendance réelle de l'Afrique n'est pas pour demain...
Involontairement ironique, l'article explique que le projet nucléaire du Kenya est... une vision. Par contre, le gaspillage de lourdes sommes publiques, qui auraient été si utiles dans l'éducation ou la santé, semble hélas bien réel.
Certes, il est prétendu que « l'énergie atomique est utile pour (.) la santé avec le traitement du cancer », mais il ne faut pas oublier que le nucléaire donne d'abord le cancer avant d'essayer de le traiter ensuite.


Repost 0
Published by fosseuchien - dans voyages en Lorraine
commenter cet article
8 juillet 2012 7 08 /07 /juillet /2012 21:35

Observatoire du nucléaire - http://www.observatoire-du-nucleaire.org  

 

L'Education nationale livre des jeunes en pâture à l'industrie nucléaire


Article sur Drakkaronline : http://bit.ly/LOVXxf  


La ville de Dieppe a pour caractéristique d'être cernée par deux centrales nucléaires, celles de Paluel et Penly. C'est probablement pour cela que l'Éducation nationale, en l'occurrence le Rectorat de Rouen, ne trouve rien de mieux à faire que de livrer de jeunes dieppois en pâture à l'industrie nucléaire, et plus exactement à la EDF, un ex-service public devenu aujourd'hui une société anonyme (mal) cotée en bourse.
La laïcité, qui ne concerne pas seulement les religions mais aussi les entités économiques ou financières, est donc ouvertement bafouée comme le reconnaît d'ailleurs involontairement l'article : « Cette formation a été totalement élaborée avec les entreprises du secteur ». Il faut croire que l'Education nationale elle aussi n'est plus vraiment un service public.
Un enseignant explique : « C'est une révolution culturelle », et admet qu'il « travaille régulièrement avec les agents de la centrale de Penly (.) pour comprendre, être réactif ». Si un Fukushima français se produit à Paluel ou Penly, cet enseignant « réactif » pourra être fier d'avoir envoyé des jeunes mourir dans cette voie « d'avenir

 

Embargo pétrolier contre l'Iran... à cause du nucléaire


Article du Monde.fr : http://bit.ly/QkGVCM  
« Nucléaire iranien : l'UE confirme son embargo pétrolier au 1er juillet »



Voici bien une histoire sans queue ni tête : l'Iran veut une industrie nucléaire et, dans ce cadre, enrichir lui-même l'uranium. Des pays (USA, France, Grande-Bretagne, etc), qui ont déjà une industrie nucléaire et qui enrichissent l'uranium, veulent interdire à l'Iran d'en faire autant. Deux poids, deux mesures.
Pour ce faire, ils décrètent contre l'Iran un embargo... pétrolier. Du coup, les prix du pétrole vont monter, ce qui va permettre aux promoteurs de l'atome de dire « Vous voyez bien qu'il faut faire du nucléaire, le pétrole est hors de prix ». Hé bien, faire du nucléaire, c'est bien le projet de l'Iran non ?
Quand on sait que ce sont justement les grands pays nucléarisés qui ont aidé l'Iran a mettre en oeuvre son programme nucléaire, non seulement du temps du Shah (cf vidéo saisissante de France 3 : http://dai.ly/aj5PNy ) mais tout récemment encore (cf http://rfi.my/c8tJay ), on est en droit de se demander si, par hasard, les « grands de ce monde » ne se moqueraient pas de nous...

Repost 0
Published by fosseuchien - dans voyages en Lorraine
commenter cet article
7 juillet 2012 6 07 /07 /juillet /2012 16:52

Observatoire du nucléaire - http://www.observatoire-du-nucleaire.org  

 

Centrafrique: Areva, le pilleur pillé...


Dépêche AFP : http://yhoo.it/OeZrxX  


« Le site d'uranium d'Areva attaqué et pillé par des rebelles »



Pendant longtemps, la France a pu piller en toute tranquillité les matières premières africaines, et en particulier l'uranium sans lequel les centrales nucléaires ne fonctionneraient pas. Areva s'appelait alors Cogéma dont les « exploits » sont racontés en chanson

par le groupe Tryo ( http://bit.ly/bglO6A ).

 
Mais les temps changent et voilà que des africains osent s'en prendre aux intérêts du nucléaire français. Pour mémoire, des salariés français, qui travaillaient à l'exploitation des mines d'uranium d'Areva au Niger, sont otages depuis près de deux ans sans que personne ne semble plus se préoccuper d'eux

(cf ce qu'en dit l'Observatoire du nucléaire : http://bit.ly/NQr13l )

 
C'est désormais en Centrafrique que les intérêts néo-coloniaux d'Areva sont mis en cause. Étrange retournement de l'Histoire, le pilleur devient pillé. La dépêche AFP, rédigée par le bien nommé M. Panika (!), explique qu'il y a simplement eu « un vol de nourriture et de matériel informatique », ce qui pourrait laisser à penser que cette affaire n'est pas politique.

 
Mais, à contrario, est évoquée l'hypothèse que les assaillants soient instrumentalisés par des gens ou des puissances qui voudraient nuire aux intérêts de la Centrafrique. Ou alors, c'est plus probable, aux intérêts d'Areva. Il nous a pourtant si souvent été dit que « le nucléaire apporte à la France son indépendance énergétique » : curieuse « indépendance », basée sur les importations d'uranium...

 

Reflexions personnelles :

 

Cette information révélée par l'AFP nous amène à penser ce que "les pilleurs ont réellement volé ! "

S'il ne s'agit que de nourriture et de matériel informatique, ce n'est pas très grave !

Mais, s'il s'agit d'un vol d'uranium ! on peut se demander à qui cette matière de mort est-elle destinée ?

Repost 0
Published by fosseuchien - dans voyages en Lorraine
commenter cet article
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 14:13

Lambert II Baldéric dit le ceinturé de LOUVAIN

 

  • Naquit  vers septembre 998
  • Décéda le 19 juin 1054
  • Comte de Louvain et de Bruxelles

Fils de :

 

 

Marié avec Oda de VERDUN 1005-1060 fille de Gothelon Ier, duc de Basse Lotharingie et de Haute Lotharingie,

 

Ils eurent trois enfants connus :

 

Lambert  Baldéric de Louvain fonda, en 1047 , le chapître de Sainte-Gudule dans l'église Saint-Michel à Bruxelles.

Il a rejoint la rébellion de Baudouin V de Flandre contre l'empereur allemand Henri III, mais en 1054 il périt dans une bataille contre l'armée impériale près de Tournai. Il fut enterré dans l'abbaye de Nivelles, où il est commémoré dans le nécrologue vers le 19 juin

 

 

Régnier III de HAINAUT ca 920-973   Adèla de DABO ca 930-945    
| |



|
Lambert I Dit Le Barbu de LOUVAIN 950-1015   Gerberge de LOTHARINGIE 955-1025
| |



|
Lambert II Baldéric dit le ceinturé de LOUVAIN ca 998-1054
Repost 0
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 13:30

Observatoire du nucléaire - http://www.observatoire-du-nucleaire.org  

 

ITER : la fusion nucléaire parvient au moins à désintégrer... des milliards


Article de La Provence : http://bit.ly/O5O1g1  
« Iter : le conseil pointe du doigt le budget et le calendrier »



La fusion nucléaire, à ne pas confondre avec la fission nucléaire qui sévit imparfaitement dans les réacteurs actuels, consiste en théorie à faire s'assembler des noyaux d'atomes tout en dégageant au passage de grandes quantités d'énergie.
A l'expérience, on s'aperçoit que la fusion nucléaire consiste en réalité à faire de gros beignets inutiles tout en désintégrant au passage des milliards d'euros, de dollars, de roubles, de yens, de yuans, etc.
On appelle Tokamak de tels beignets (cf http://bit.ly/LOITYN ) où les physiciens tentent désespérément de maîtriser la fusion nucléaire, tout en faisant depuis 50 ans des effets d'annonce - relayés par la presse - propres à maintenir l'illusion.
Par exemple, le12 novembre 1991, le quotidien Le Monde annonçait « Les Européens franchissent un pas décisif dans la fusion thermonucléaire ». Et le 12 décembre 1993, le même journal annonçait « Les Américains effectuent une percée dans la fusion thermonucléaire ». Etc.
Pour mémoire, l'échec du projet ITER est d'ores et déjà certain mais il est hors de question de ne pas continuer, c'est ce que nous confirme l'article de la Provence. Et ce alors que pas moins de 3 Prix Nobel de Physique ont dénoncé et contesté Iter (cf http://reacteur.iter.free.fr )

 

 

La voiture nucléaire ne permet pas de s'échapper loin en cas d'accident nucléaire


Article de l'Essentiel (Luxembourg) : http://bit.ly/N2OARV
« Comment réagir en cas de soucis à Cattenom ? »



De temps à autre, les autorités se demandent ce qu'il faudrait faire en cas d'accident nucléaire. Cela entraîne l'organisation de réunions inutiles, d'exercices ridicules, de distributions dérisoires de pastilles d'iode.
Cette activité fumeuse est démultipliée pour les centrales installées près des frontières, car les pays voisins sont y associés. Le record est probablement détenu par la centrale nucléaire de Cattenom qui implique carrément 4 pays (Allemagne, Luxembourg, Belgique, et France bien entendu), comme expliqué par cet article.
Pourtant, il n'existe qu'une réponse sensée à la question « Que faire ne cas d'accident nucléaire ? » : s'échapper... si on le peut. Depuis Cattenom, il est désormais possible de s'enfuir en voiture électrique mais, à ce jour, l'autonomie de ces véhicules reste limitée. La voiture nucléaire ne permet donc pas de s'échapper loin des centrales nucléaires...

 


Repost 0
Published by fosseuchien - dans voyages en Lorraine
commenter cet article
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 00:00

Si, parmi les noms qui suivent , certains appatiennent à la liste de vos ancêtres, nous sommes un peu cousins !

 

Le voyage dans le passé c'est l'histoire de notre vie !

 

Renier II DE HAINAUT 882
|
Renier III DE HAINAUT 920
|
Lambert I DE LOUVAIN 950
|
Lambert II Baldéric DE LOUVAIN 990
|
Henri II DE LOUVAIN 1020
|
Godefroy I LE BARBU DE LOUVAIN 1060
|
Godefroy II LE JEUNE DE LOUVAIN 1107
|
Godefroy III LE COURAGEUX DE LOUVAIN 1140
|
Henri I LE GUERROYEUR DE BRABANT 1160
|
Alix DE LOUVAIN 1190
|
Jeanne DE LOOZ  1210
|
Guillaume LE RICHE DE HAMAL ca 1210-1279
|
Nathalie DE HAMAL 1180
|
Baudouin DE JENEFFE †1248
|
Libert Butor DE JENEFFE 1220
|
Marie Marguerite DE JENEFFE 1240
|
Maroye DE CLERMONT
|
Jacques DELLE ROCHE 1312
|
Juette DELLE ROCHE ca 1350
|
Bauduin DE MAGNÉE D'ELHEUR ca 1380-1439
|
Johan LE CLER FASCHOTTE DE MAGNÉE DELLE ROCHE ca 1435-ca 1511
|
Johan FASSOTTE de Magnée ca 1495-/1561
|
Johan FASSOTTE DE MAGNÉE ca 1536-ca 1570
|
Lambert FASSOTTE de Magnée d'Elheur 1573-ca 1637
|
Grégoire FASSOTTE ca 1638-ca 1670
|
Grégoire FASSOTTE ca 1665-ca 1700
|
Lambert FASSOTTE 1695-ca 1750
|
Grégoire FASSOTTE 1730-1798
|
Lambert Jean Joseph FASSOTTE 1783-1837
|
Lambert Joseph FASSOTTE 1822-ca 1870
|
Lambert Joseph FASSOTTE 1851-ca 1916
|
Jean-Baptiste Joseph FASSOTTE 1878-1959
|
Michel Jean Nicolas FASSOTTE 1912-1994
|
Marie Thérèse Marguerite Michèle FASSOTTE 1941

Repost 0
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 10:45

Observatoire du nucléaire - http://www.observatoire-du-nucleaire.org  

 

ITER : la fusion nucléaire parvient au moins à désintégrer... des milliards


Article de La Provence : http://bit.ly/O5O1g1  
« Iter : le conseil pointe du doigt le budget et le calendrier »



La fusion nucléaire, à ne pas confondre avec la fission nucléaire qui sévit imparfaitement dans les réacteurs actuels, consiste en théorie à faire s'assembler des noyaux d'atomes tout en dégageant au passage de grandes quantités d'énergie.
A l'expérience, on s'aperçoit que la fusion nucléaire consiste en réalité à faire de gros beignets inutiles tout en désintégrant au passage des milliards d'euros, de dollars, de roubles, de yens, de yuans, etc.
On appelle Tokamak de tels beignets (cf http://bit.ly/LOITYN ) où les physiciens tentent désespérément de maîtriser la fusion nucléaire, tout en faisant depuis 50 ans des effets d'annonce - relayés par la presse - propres à maintenir l'illusion.
Par exemple, le12 novembre 1991, le quotidien Le Monde annonçait « Les Européens franchissent un pas décisif dans la fusion thermonucléaire ». Et le 12 décembre 1993, le même journal annonçait « Les Américains effectuent une percée dans la fusion thermonucléaire ». Etc.
Pour mémoire, l'échec du projet ITER est d'ores et déjà certain mais il est hors de question de ne pas continuer, c'est ce que nous confirme l'article de la Provence. Et ce alors que pas moins de 3 Prix Nobel de Physique ont dénoncé et contesté Iter (cf http://reacteur.iter.free.fr )

 

 

Voiture électrique : propagande presque réussie


Article du Républicain Lorrain : http://bit.ly/Oe2JTo  
« On a l'impression que c'est un jouet ! »



La semaine dernière, un premier article annonçait l'opération de propagande d'EDF en faveur de la voiture électrique, ou plutôt nucléaire, opération prévue carrément sur le parking de la centrale de Cattenom afin que les choses soient bien claires.
Après avoir consciencieusement annoncé l'opération, le Républicain Lorrain en fait tout aussi consciencieusement le compte-rendu, sans le moindre point de vue critique : test réussi, EDF continuera à acheter des pages entières de publicités dans ce quotidien si « indépendant ».
Le journaliste a trouvé une dénommée Isabelle pour laquelle « L'essentiel c'est quand même de ne pas polluer », oubliant que la centrale nucléaire plantée sous ses yeux produit des déchets radioactifs qui vont rester dangereux pendant des millénaires.
Seul bémol dans cette opération rondement menée, des personnes se plaignent de ce que la voiture nucléaire est silencieuse : « Ce silence fait un peu peur ». Voilà ce que c'est de faire vivre les gens dans le bruit, la fureur et la pollution : ils ont peur que ça s'arrête...

Repost 0
Published by fosseuchien - dans voyages en Lorraine
commenter cet article
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 22:20

Lambert Ier  le barbu de Louvain

 

naquit vers 950 et  décéda le 12 septembre 1015 à Florennesmort .

Il fut Comte de Louvain et de Bruxelles 

 

Il était fils de Régnier III au long col de Hainaut,  comte de Hainaut.et d'Adèle de Dabo

 

Lambert était encore adolescent quand en 958, il se réfugia à la cour de France avec sa famille lorsque son père fut exilé en Bohême par l'archevêque de Cologne .Il souffrit beaucoup de cette séparation

 

L'empereur qui avait exilé son père, Régnier III , dut finalement faire des concessions et donna à Régnier le comté de Mons et à Lambert le comté de Louvain. Ces deux comtés provenaient de l'ancien comté de leur père.

 

Il épousa Gerberge, fille du Carolingien Charles, duc de Basse-Lotharingie et reçut en dot le comté de Bruxelles (région entre la Senne et la Dyle).
Il acquit également les titres d'avoué des abbayes de Nivelles et Gembloux. Toutes ces acquisitions furent à la base de la puissance de ses descendants, qui devinrent plus tard ducs de Brabant.

 

En 1012, le duc Godefroy Ier de Basse-Lotharingie fut envoyé par l'empereur pour le forcer à l'obéissance. Godefroy assiégea Louvain, mais sans succès. Il se brouilla avec l'évêque de Liège, et le vainquit

. En 1015, Godefroy l'attaqua de nouveau et dévasta son comté. Rejoint par son neveu Régnier V de Mons, Lambert livra le combat à Godefroy à Florennes, mais il fut tué au cours de la bataille.

De son épouse Gerberge de Lotharingie, il avait eu :

Repost 0
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 22:04

Observatoire du nucléaire - http://www.observatoire-du-nucleaire.org  

Revue de presse n°4 - Par Stéphane Lhomme

 

Un "Tchèque" en bois pour Areva


Dépêche AFP : http://bit.ly/MdkzSu  
« Nucléaire: nouveaux protocoles d'accord entre Areva et des sociétés tchèques »



Nous commençons cette revue de presse par un nouvel épisode de la (luxuriante) série « Vous allez voir ce que vous allez voir ! ». Cette fois-ci, ce sont les Tchèques qui s'y collent, avec la collaboration inévitable des français, en l'occurrence Areva : ensemble, ils prétendent construire à Temelin, où fonctionnent déjà deux réacteurs russes, deux réacteurs français EPR.
Fin 2011, alors que l'américain Westinghouse, le français Areva et le russe Atomstroïexport étaient en concurrence, le représentant du gouvernement tchèque déclarait « Aucune des trois firmes ne m'a jusqu'à présent convaincu qu'elle était capable de construire les tranches 3 et 4 de Temelin, dans le délai et pour le prix qui seront fixés dans le contrat » ( cf http://bit.ly/NMeePq )
On se demande bien comment le gouvernement tchèque a pu finalement être « convaincu » par Areva et son EPR, grands spécialistes des retards et des surcoûts (cf par exemple http://bit.ly/smTM4N ). Probablement parce que cette fois encore, ce seront les contribuables français qui paieront...



Grandes mobilisations contre le retour du nucléaire au Japon


Dépêche de l'agence suisse ATS : http://bit.ly/Lt3hUm

 
« 20 000 Japonais manifestent à Tokyo contre l'énergie nucléaire »

Méprisant l'opinion publique japonaise (et même mondiale), le gouvernement japonais a décidé la remise en service de deux réacteurs nucléaires sur les 54 qui sont tous arrêtés depuis le 6 mai dernier.
Le plus incroyable, concernant cette décision qui est contestée même par certains défenseurs de l'atome, est qu'elle a été prise sur avis de l'ancienne autorité de sûreté « qui va disparaître dans quelques semaines sous sa forme actuelle après avoir été accusée de multiples erreurs dans le passé et de connivence plus ou moins directe avec les industriels du secteur ».
En attendant, le peuple japonais qui avait pris depuis des décennies la mauvaise habitude d'accepter toutes les décisions gouvernementales, redécouvrent l'utilité de la mobilisation collective : les manifestations antinucléaires se succèdent et s'amplifient...



Repost 0
Published by fosseuchien - dans voyages en Lorraine
commenter cet article

Présentation

  • : Les poubelles radioactives
  • Les poubelles radioactives
  • : Enterrer ? Enfouir ? Ne serait-ce pas oublier ? Comment traiter les déchets radioactifs ? L'enfouissement des déchets radioactifs dans les conditions actuelles est-il acceptable ? A-t-on préparé le démantèlement des centrales nucléaires ? Les recherches scientifiques permettent-elles, actuellement, le traitement de tous ces déchets pour les rendre inoffensifs ? Sommes-nous assez informés des dangers de toutes ces poubelles nucléaires ?
  • Contact

Recherche

Liens