Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 20:39

 

DE JENEFFE Libert Butoir dit de Dammartin 

 

naquit vers 1211

décéda le 2 décembre 1279 à Jeneffe
Seigneur de Jeneffe, Châtelain de Waremme

 

fils de Baudouin 1er de Jeneffe 1200 - 1248

et d' Ermentrude de Montferant 1187 - 1257

 

Il épousa Marie ou Margot de Lexy 1212 - 1279

qui lui donna une fille :


Marie de Jeneffe de Lexhy dite de Waroux 1235 - 1311

Qui épousa :


Jacques III de Clermont dit Jacques de Walcourt
Chevalier , Seigneur de Clermont, de Jeneffe et d'Esneux.


fils de de CLERMONT Jacques II (~ 1201-1277)

et de de VELPEN Ida (-~ 1261)


Ils eurent trois enfants :


- Marie de Clermont dite Maroye de Walcourt 1262 - 1315

- Libert Butor de Clermont 1270 - 1328

- Simon de Clermont

Repost 0
8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 14:00

Baudoin de Jeneffe

dit le vieux de Dammartin

 

naquit vers 1187

et décéda  en 1248

Seigneur de Jeneffe et de Jehay, chatelain de Waremme

ministerialis de la Ville de Liège (1227-1236)


En 1235,  Baudouin de Jeneffe fut choisi comme maréchal par l'évêque Jean, d'Eppes; il figure en cette qualité dans une charte par laquelle il fait savoir que l'abbaye du Val Saint-Lambert a satisfait aux clauses d'un contrat fait avec Humbert Corbeau d'Awans et ses fils au sujet de l'achat de terres sises à Ans et à Bolsée.

 

Fils de Libert 1er de Jeneffe

et de Nathalie de Hamal

 

Il épousa vers 1210, Ermentrude de Montferrand 1187 - 1257

fille d'Owen de Montferrand et d'Hilda de Gélinden

qui lui donna cinq enfants :

 

  DE JENEFFE Guillaume II(† 1329)
  TATAR Gerard 

DE JEHAY Arnould 

DE JENEFFE Richard 
 

DE JENEFFE Libert Butoir(o 1215)

 


 

 

 

Le 7 novembre 1225, Frédéric, comte d'Altena d'Isenberg, seigneur de Nienbrugge, gendre de Waleran, duc de Limbourg, avec une bande de ses gens, massacra lâchement, dans un guet-apens, au milieu d'un voyage, son cousin Englebert de Berghes, archevêque de Cologne, qui le considérait comme son ami et son confident. Le meurtrier fut, pour ce crime, cité en cour de Henri, roi des Romains, fils de l'empereur Frédéric et condamné par le jugement des princes de l'Empire. Les châteaux et maisons du condamné furent rasés de fond en comble et ses biens confisqués; lui-même, errant et fugitif, fut banni de la compagnie des fidèles. Le hasard l'amena près de Huy où, sous des habits de marchand, il espérait échapper aux recherches de ses juges.

Mais Baudouin de Jeneffe ayant connu sa retraite s'empara de lui et de deux de ses complices et quelques jours après, le conduisit enchaîné à Visé, où il le remit au comte de Gueldre, au souverain avoué de Cologne et aux autres barons. Ceux-ci le ramenèrent à Cologne, lié sur un cheval, à travers les bourgs et les villages. Après qu'il eut avoué son forfait, il supporta avec courage les supplices qu'il avait mérités on lui brisa les bras et les jambes; son corps fut ensuite élevé sur une haute potence; enfin il fut roué.

 

Baudouin de Jeneffe, le repentir :


Baudouin de Jeneffe tomba malade en 1248; il voulut aussitôt prendre ses mesures pour qu'on pût, après sa mort, payer ses dettes et réparer ses torts; du consentement de sa femme et de ses enfants, Libert Butor et Guillaume et par le conseil de frères Mineurs, de Dominicains et de ses deux frères Robert et Arnould, chevaliers, il assigna, au mois d'avril 1248, 150 bonniers de sa terre de Jeneffe pour servir à dédommager ceux envers qui il avait commis des injustices; en attendant la vente de ces terres, leur produit devait être employé aux dites restitutions.

Repost 0
7 mai 2013 2 07 /05 /mai /2013 13:00

Libert 1er de Jeneffe dit de Waroux

 

naquit vers 1163

et décéda en 1210

Chevalier 1202-1220 - Châtelain de Waremme - Seigneur de Jeneffe, Limont et Jehay

 

Il était le fils de Marie de Flémalle de Trazégnies

et de Breton de Waroux

 

Il épousa Nathalie de Hamal vers 1185

Fille de Guillaume le Riche de Hamal

et d'Elisabeth de Leutes

 

Ils eurent cinq enfants :

 

Enfant 1 : Marguerite Ida de Jeneffe décédée vers 1263 

  

Enfant 2 : Helluy de Jeneffe

enfant 3 : Baudoin de Jeneffe 1187 - 1248  

Enfant 4 : Arnould d'Oreye né vers 1192

 

Enfant 5 : Robert de Limont  1200 - 1276

 

 

 

La guerre entre les  Awans et les Waroux débuta en 1297 .   Elle ravagea durant 38 ans,  la chevalerie hesbignonne qui ne s'en remit jamais.  La Hesbaye  dépendait de la principauté de Liège , le prince Evêque de Liège fut incapable d'arrêter cette guerre.

Cette guerre est un exemple typique de guerre féodale privée.

Les deux lignages Awans et Waroux   descendaient l'un et l'autre de Raes de Dammartin et d'Alix de Warfusée et de leur fils Breton le Vieux.        

 

Tout commença lorsque le seigneur d'Awans , Humbert Corbeau ,  voulut exercer le droit de cuissage  sur une jeune serve : Adoule.

En sa qualité de seigneur, il avait le droit de la marier et il la destinait à un sien cousin, Gérard Pélage. Mais, elle fut  enlevée , certainement avec son consentement, par son amoureux, un jeune écuyer qui dépendait du seigneur voisin de Waroux.

Il semblerait qu'Adoule était riche en meuble et héritage. Humbert ne put prouver en 48 heures qu’elle était bien une serve.

Le seigneur de Waroux,  Guillaume le jeune,  refusa donc de renvoyer Adoule. Humbert appela les gens de son lignage au secours et se mit à ravager les terres du seigneur de Waroux

Repost 0
6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 13:54

Othon de Trazégnies

naquit en 1092 à Leuze en Hainaut Belgique

et décéda vers 1138

Certains disent en Palestine, devant Saint Jean d'Acre

mais il  décéda à Leuze en hainaut

 

Il était le fils de :


Gilles  de Trazégnies

et de Béatrice d'Ath

 

Il épousa Marie- Hélvide de Rêves 1095 - 1138

 

parmi leurs enfants il y eut :

- Gilles 1er de Trazégnies 1134 - 1161

- Anselmes

- Marie de Trazégnies dite de Flémalle née vers 1135

décédée vers 1185

qui épousa :

Breton de Waroux 1138 - 1210

 

enfant 1 : DE VILLERS L'EVEQUE Eustache Frognut(† 1266)
Enfant 2 : DE WAROUX Breton(† 1260)
Enfant 3 : DE LEXHY Humbert 
Enfant 4 : DE WAROUX Robert 
Enfant 5 : DE WAROUX Renier 
Enfant 6 : DE HOGNOUL Sebastien 
Enfant 7: DE JENEFFE Libert Ier(o 1163 … † 1210)

 

Gilles 1er partit en croisade avec Godefroy de Bouillon et Gilles de Chin son filleul, on lui fit croire à la mort de son épouse, il se lia alors avec une musulmane du nom de Gratiane. Lors de son retour, il retrouva Marie saine et sauve, les deux femmes vécurent ensemble, semble-t-il, dans une cordiale entente.

Son fils Jean fut décapité sur l'ordre de Richilde du Hainaut, c'est donc Othon qui prolongea la généalogie par Eutache de Trazegnies qui eut quatre fils : Gilles III marié à Alarde de Boulers, Rénier II marié à Marie de Gottignies, Robert marié à Jeanne de Cantaing et Jean marié à Isabeau d'Oldu.

Gilles Ier de Trazegnies laissa une légende de vaillant et preux chevalier. Il organisa des tournois dans Trazegnies auxquels participait Gilles de Chin, le sire de Lalaing, le sire d'Antoing, le sire d'Oisy, le sire de Chastel.

Les chanoines de Mons lui donnèrent l'avouerie de Braine le château afin de la gouverner au titre du chapitre mais au prétexte qu'il y possédait des biens considérable Gilles de Trazegnies s'arrogea ses droits et en devint le seigneur.

Repost 0
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 18:41

Hugues de Bourgogne,

 

naquit en 1034


et décéda vers 1058

 

à Blicquy (Leuze-en-Hainaut) (7900), BELGIQUE

 

Fils de Robert 1er de Bourgogne

et d 'Hélie de Semur

 

d'une femme inconnue, qui pourrait être une fille appartenant à la famille de Trazégnies ,jetée au couvent par sa famille après la naissance de l'enfant

ils eurent un fils, peut-être hors mariage, ce qui expliquerait pourquoi ce fils de Robert 1er de Bourgogne ne reçut aucun titre, cet enfant est  :

 

- Gilles de Trazégnies 1035 - 1068

  qui épousa Marie d'Ostrevant

 

ils eurent un fils :

 

Jean de Trazegnies 1054 - 1078

qui épousa Aleide d'Avesnes

fille de Wédric d'Avesnes

et d'une femme inconnue

 

Ils eurent un fils :


Gilles 1er de Trazégnies 1070 - 1126

né vers 1070 à Leuze en Hainaut

et décéda vers 1126 à Leuze en Hainaut

 

Il épousa Béatrice d'Ath 1075 - 1136

fille de Gaultier d'Ath 1050 - 1105

et d'Adèle de montdidier 1050 - 1121

Ils eurent un enfant :

Othon de Trazégnies 1092 - 1136


Gilles 1er de Trazégnies partit en croisade . Pour subvenir aux frais de cette expédition,
Il vendit la terre d'Ath à Bauduin l'Edificateur comte de Hainaut. Il revint de Terre sainte, blessé et malade, il décéda vers 1126 et sa veuve , Béatrice d'Ath se remaria avec Arnould de Hainaut, fils de Baudouin II , Comte de Hainaut

 

dont naquit un fils :

Eustache de Hainaut 1115 - 1192

seigneur de Roeulx

Repost 0
3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 17:18

Robert 1er de Bourgogne

ou

Robert de France le vieux de France

Duc de Bourgogne de 1032 à 1076


naquit  en 1011

et décéda le 21 mars 1076 d'un accident

 

 

fils de Robert II  Le Pieux, roi de France

et de Constance de Provence ( 3ème épouse du roi )

 

Il épousa Hélie de Semur- en- Brionnais 

1016 - décédée le 22 avril 1055

qui lui donna trois enfants :

 

Il répudia Hélie de Semur et se remaria avec Ermengarde, dite Blanche, fille de Foulque III Nerra, comte d'Anjou, et Hildegarde de Sundgau, et veuve du comte de Gâtinais Geoffroy Ferréol. Ils eurent  deux enfants :

Robert était d'un caractère violent et farouche. Selon les dires de certains historiens, en particulier E. Petit, repris par Eugène Jarry, auxquels ne souscrit pas l'historien J. Richard : qui écrit « Nous ne savons rien du genre de mort auquel succomba Damas de Semur », le duc Robert aurait, dans un accès de colère à la suite d'une querelle au cours d'un repas, tué Dalmace de Semu, son beau-père, ainsi que son beau-frère, Jocerand, fils de Dalmace, qui voulait s'interposer.

La rareté des informations concernant Robert Ier est extrême, déplore J. Richard. Néanmoins, les faits que les historiens connaissent de lui dans les dernières années de sa vie ne sont que violences et brigandages auxquels il se livrait. Ces exactions pourraient être le reflet de son impécuniosité grandissante, plus peut-être que d'un caractère emporté. Les historiens comme J. Garnier et A. Kleinclausz lui ont même donné le surnom de « Robert sans terre ». Les exactions du duc commises à l’égard des églises et des abbayes sont nombreuses. Il avait enlevé les récoltes, saisi les dîmes, s'était emparé des celliers. En Auxerrois, en Langrois, dans le Dijonnais et l’Auxois, partout s'élevaient les plaintes des religieux. De tels crimes ne pouvaient restés impunis. Ils valurent à Robert d'être excommunié. Les religieux le convoquèrent au concile tenu à Autun (1060 ?) où il fit amende honorable. Il est probable que c’est au concile d’Autun que se décida son voyage à Rome qui dut avoir lieu entre les années 1060 et 1064 et qui devait lui apporter le pardon de ses crimes.

 

Sources :

Wikipédia

E. Petit et Jarry

J. Richard

Repost 0
2 mai 2013 4 02 /05 /mai /2013 15:44

Robert II de France

 

surnommé Robert le Pieux naquit  à Orléans vers 972

et  décéda  au château de Melun le 20 juillet 1031.

 

Fils d’Hugues Capet et de son épouse Adélaïde d'Aquitaine dite de Poitiers

 

il fut le deuxième roi franc de la dynastie capétienne

 

La vie de Robert II le Pieux est marquée par ses nombreux mariages.

- Il épousa tout d'abord, en 988, Rosala, fille du roi d'Italie Bérenger II, qui était veuve du comte de Flandre Arnould II. Il la répudia dès 989.

- En 996, contre l'avis de son père,  il épousa sa cousine, Berthe de Bourgogne, veuve d'Eudes Ier de Blois. Suite à ce mariage, le pape Grégoire V l'excommunia  en 998.


- En 1003, il épousa Constance d'Arles 984 - 1031, fille de Guillaume Ier de Provence, comte d'Arles, et d'Adélaïde d'Anjou, afin d'assurer sa descendance ; la papauté leva  alors l'excommunication.

De ce dernier mariage naquirent sept enfants , cités dans les documents historiques :

 

Gisèle de France
Alix de France
Hugues de France
Henri de France Red crown.png roi de France de 1031 à 1060
Adèle de France
Robert de France
Eudes

( à lire dans Wikipédia )

 

Robert II le pieux reçut une solide éducation à Reims par Gerbert d'Aurillac, philosophe et mathématicien français, futur pape sous le nom Sylvestre II (de 999 à 1003). Son instruction lui permit d'assister son père notamment concernant les questions religieuses

 

Sa vie fut présentée comme un modèle à suivre, faite d’innombrables donations pieuses à divers établissements religieux, de charité envers les pauvres et surtout de gestes considérés comme sacrés, telle que la guérison de certains lépreux : Robert est le premier souverain considéré comme thaumaturge.

 

Le terme thaumaturgie désigne, dans le domaine religieux, le fait de faire un miracle, notamment un miracle de guérison. Les saints sont thaumaturges, ainsi que, traditionnellement, les rois de France, qui pouvaient guérir des écrouelles (scrofule) le jour de leur sacre

 

Écrouelles est le nom désuet d’une maladie d’origine tuberculeuse (adénopathie cervicale tuberculeuse chronique) provoquant des fistules purulentes localisées sur les ganglions lymphatiques du cou. L'agent infectieux responsable de cette maladie est une mycobactérie. Chez les adultes, c'est la Mycobacterium tuberculosis, le même agent pathogène de la tuberculose pulmonaire. Chez les enfants, la maladie est surtout causée par des mycobactéries atypiques ou non-tuberculeuses.

 

La fin de son règne révèle la relative faiblesse du souverain qui dut faire face à la révolte de son épouse Constance d'Arles puis de ses propres fils (Henri et Robert) entre 1025 et 1031.

( Wikipédia et Histoire Hatier)

Repost 0
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 21:22

Hugues Capet

naquit vers 940

décéda le 24 octobre 996 près de Prasville


Duc des Francs de 960 à 987

Roi des Francs de 987 à 996

Premier roi de la dynastie des Capétiens


Il fut  surnommé Capet parce que, comme ses ancêtres, il était abbé laïc de Tours, où est conservée la relique du manteau de saint Martin, la capa.

 

Fils d'Hugues le Grand mort en 956

et d'Hedwige de Saxe, soeur d'Otton 1er, roi de Germanie

Par sa grand-mère paternelle, Béatrice de Vermandois,du sang carolingien coule dans ses veines et du sang germain par  sa mère.

 


Hugues Capet épousa une Carolingienne, Adélaïde de Poitou, femme intelligente et diplomate, qui fut de bons conseils pour son époux, lui-même doté d’un esprit vif et rusé, selon le témoignage de ses contemporains.

 

Ils eurent quatre enfants connus et cités dans Wikipédia :


Gisèle (v.968-v. 1000)
Edwige (v. 969-1013)
Robert II Red crown.png (v. 972-1031)
Adélaïde (v. 973-1068?)


En 987, le roi carolingien Louis V meurt ; le seul Carolingien pouvant légitimement lui succéder est son oncle Charles, que le défunt empereur Otton Ier avait fait duc de Basse-Lorraine. Mais Charles de Lorraine est écarté lors d'une assemblée des grands du royaume, tenue à Senlis le 1er juin 987 ; Hugues Capet, qui la préside, est élu roi grâce à l'intervention vigoureuse de l'archevêque de Reims, Adalbéron, qui recherche un accord entre la Germanie et la France. Celui-ci sacre le nouveau roi à Noyon le 3 juillet 987.


Charles de Lorraine, fit de nouveau valoir ses droits à la succession, avec  la complicité de l’archevêque Adalbéron. Hugues Capet finit par le capturer et l’emprisonna à Orléans en 991. Charles de Lorraine vaincu, le reste du règne d’Hugues Capet se limita à un long et violent conflit avec la papauté à propos du siège épiscopal de Reims, vacant à la mort d’Adalbéron.

Devenu roi, Hugues Capet associe immédiatement son fils Robert à la royauté. Il doit combattre pendant deux ans Charles de Lorraine et ses partisans, qui ont fait de Laon leur centre d'opérations contre celui qu’ils considèrent comme un usurpateur.

Charles vaincu, le reste du règne d’Hugues Ier Capet se limite à un long et violent conflit avec la papauté à propos du siège épiscopal de Reims, resté vacant après la mort d'Adalbéron. Il cherche également à accroître le domaine royal, auquel il annexe Senlis et (temporairement) Dreux.

Repost 0
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 14:54

 Arnould, Louis de LOOZ dit Arnold III

  • Né vers 1160
  • Décédé vers 1221
  • Comte de Rieneck

Fils de Gérard II , Comte de Looz

et de d'Adélaïde de Wassenberg

 

Il épousa en 1206,  Adélaïde ( Aleydre) de Brabant et de Louvain dite aussi de Bourgogne

 

 qui lui donna une fille baptisée Jeanne

 

On la connaît sous le nom de Jeanne de Looz dite de Fléron

 

Certains documents historiques prétendent que cette union n'eut pas d'enfant , mais une Jeanne de Looz fille Adélaïde de Brabant est mentionnée dans la descendance de celle-ci.

 

La paternité d'Arnould III de Looz est mise en doute,

mais la fille de son épouse porte son nom

 

Jeanne de Looz dite de Fléron

 

  • Naquit en  1205 ou 1206
  • Décéda vers 1258 , à l’âge de peut-être 52 ans
  • Elle épousa Daniel de Hamal 


      né vers 1162 - décédé le 9/2/ 1254

    Chevalier banneret, sire de Hamal, d'Elderen et de Villers


      Fils de Louis de Hamal 1140/1209 et

    de Metchilde de Hautepenne 1162/1212


    Les Hamal sont cités dans des écrits  dès la fin du XIIe siècle , on les voit dans l’entourage de la mère de Godefroid de Bouillon, Ide d’Ardenne. »

     Il s'agit d' une vieille famille de Liège

Toute la descendance peut être lue à partir de l' article  :

" Le sang qui coule dans mes veines ! (54)

Repost 0
28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 11:28

Henri 1er de Gueldre

ou Henri II de Wassenberg

né vers 1147

décédé vers 1182

 


épousa vers 1135 , Agnès d' Arnstein, décédée vers 1161

dont il eut cinq enfants connus et cités dans (Wikipédia, à lire ci-dessous):

 

 


Adélaïde de Wassenberg

fille d'Henri II de Wassenberg

et d' Agnès d'Arnstein ou de Laure de Haute Lorraine ( seconde épouse d'henri II de Wassenberg )


naquit vers 1161ou 1165

décéda vers 1195

 

Elle épousa, vers 1179, Gérard II, Comte de Looz, décédé en 1191

à qui elle donna un fils :

 

- Arnould, Louis de LOOZ

Repost 0

Présentation

  • : Les poubelles radioactives
  • Les poubelles radioactives
  • : Enterrer ? Enfouir ? Ne serait-ce pas oublier ? Comment traiter les déchets radioactifs ? L'enfouissement des déchets radioactifs dans les conditions actuelles est-il acceptable ? A-t-on préparé le démantèlement des centrales nucléaires ? Les recherches scientifiques permettent-elles, actuellement, le traitement de tous ces déchets pour les rendre inoffensifs ? Sommes-nous assez informés des dangers de toutes ces poubelles nucléaires ?
  • Contact

Recherche

Liens