Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 mai 2013 4 23 /05 /mai /2013 20:10

Eustache Persant I de Haneffe

alias Eustache Persant le Vieux  

naquit vers 1250

décéda le 20 avril 1262


 chevalier banneret

 

 Fils de :

 Thierry de Dammartin de Warfusée de Haneffe

et de
X d' Arkel (  de Gueldre)

 

Il épousa en premières noces :


- Adelheid von Reuland alias Aléïde de Reulant née vers 1210    
               fille de Kuno von Reulant né en 1175


dont il eut sept enfants :


1 Eustache Persant II 

2 Thiry Tabareau de Seraing

3 Marie de Haneffe alias Marie de Momale de Warfusée

alias Marie de   Dammartin de Warfusée
            
 qui épousa Guillaume II de Hamal chevalier banneret seigneur de Hamal et de Heren
                  Elderen + 10/10/1279 à Elderen, Limbourg voué de Helchteren
                  fils de Daniel de Hamal + 1254
                  et de Jeanne de Looz

 4 Marie de Haneffe
     qui épousa  Corbeau d’Awans
               

 5 Agnès de Haneffe 
      qui épousa Thierry II d’Argenteau  chevalier, seigneur d’Argenteau + en 1287 avoué de
                   Ciney de 1267 à 1287    
                   fils de Renaud II d’Argenteau chevalier + 1272 
                   et de Joie de Fraipont 

  6 Guillaume de Haneffe (filiation non attestée) chevalier qui accompagne Jean Ier de Brabant
                lors de ses deux campagnes en Aragon et à « la Paix de Dieu à Bordeaux » en 1282

   7 un enfant inconnu

 

puis en secondes noces :


  - X de Jauche

qui lui donna une fille :


X  de Haneffe
    qui épousa Godefroid de Hemricourt
                   fils de Guillaume Frongnut de Hemricourt
                   et de Ne de Hauterive, fille de Clarembaut de Hauterive

 

J'ai écrit cette page mais je dois encore contrôler et rechercher , je ne peux certfier de l'exactitude de toute cette page

 

Repost 0
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 17:39

Eh bien figurez vous que les journalistes.... ne le savaient
 même pas !!! >


Vérifié sur le site du Conseil Constitutionnel. Cette décision existe
 bel et bien.
La baisse des revenus (Président, Ministres...) a été déclarée
inconstitutionnelle et donc annulée ... dans le plus grand silence !!
Vous avez dit complicité ?

Par décision n°2012-654DC du 9 août 2012 le conseil constitutionnel a
déclaré non conforme à la constitution l'article 40 de la loi de finance
rectificative qui prévoyait la baisse de salaire de 30% du président, du
premier ministre et du gouvernement.


Donc, maintenant, ils sont beaucoup plus nombreux qu'avant... et payés
 autant.
Comme c'est curieux, personne n'en parle...?

Bizarre!! vous avez dit bizarre !!

Parce que finalement cela faisait bien de faire des
déclarations d’économies pour montrer l ’ exemple.
Ne s’étaient-ils pas renseignés avant depuis le temps
qu’ils étaient dans l ’ opposition ?


Totalement vérifiable à cette adresse
http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/les-
 decisions/acces-par-date/decisions-depuis-1959/2012/2012-654-dc/decision-n-20
12-654-dc-du-09-aout-2012.115426.html

Qu'ils soient de DROITE ou de GAUCHE, ILS NE SE MANGENT PAS ENTRE EUX !


A l'heure où Mario Monti renonce à son salaire et qu'on nous annonce
qu'en Russie il n'y a qu'une centaine de députés ,
Ce mail mérite de faire du bruit... libre à vous de faire tourner...
Moi, je fais tourner...
Je crois qu'il faut faire exploser le web français avec ce message plein
de bon sens !
peut-être qu'ils finiront par comprendre ???


Quel homme politique, de gauche comme de droite, aura le courage de
l'admettre et surtout de se battre pour le faire ??


C'est peut-être le plan de rigueur que l'on va nous annoncer un jour...
Je ne sais pas si les chiffres sont bons, mais pour le principe,


puisqu'on supprime 1 fonctionnaire sur 2, voire 2 sur 3,

on devrait alors supprimer
1 sénateur sur 2 et 1 député sur 2 en effet !


À l'heure où la situation financière est telle que l'on cherche en
hauts lieux désespérément de l'argent et que l'on va encore s'acharner
sur le peuple pour le faire payer et en trouver, une réflexion s'impose !


Sachant en plus ce qui suit :
Etats-Unis : 300 millions d'habitants, 100 sénateurs et 435
représentants ( total 535 ) ,
France : 60 millions d'habitants, 350 sénateurs et 577
> députés ( total 927 ) .


Ne pensez-vous pas, que nous pourrions carrément supprimer,
> sans être méchant et perturber en quoi que ce soit le "bon" fonctionnement
> de notre beau pays, la bagatelle de 250 sénateurs et 142 députés ?
Je vous laisse le soin de calculer au plus juste, mais il me
> semble qu'à la louche cela ferait : 6.000 EUR x 342 = 2.052.000 par mois et
> donc 24.624.000 EUR par an !!!


  et je ne compte pas ceux que la loi DEBRE continue à payer
> ENCORE pendant 5 ANS après voir été battus...


  Sans commentaire !!! Ne rigolez pas, c'est notre pognon !!!
>
  À défaut on pourrait au moins envisager de baisser leur
> salaire, non ???
  577 députés, 343 sénateurs, 30 ministres et secrétaires
> d'état,
si on leur baissait leur salaire de 1.000 EUR chaque mois ,
  on ferait 950.000 EUR d'économie par mois. 950.000 EUR X 12 = 11.400.000
  EUR par an !


  Tout ça ? et OUI !!!
  En 3 minutes plus de 11 millions d'euros par an ,
> économisés sans toucher à la TVA, sans toucher aux Retraites !!!
ON VA VOIR SI ON PEUT FAIRE TOURNER ÇÀ DANS TOUTE LA
> FRANCE !!!

Repost 0
Published by fosseuchien - dans voyages en Lorraine
commenter cet article
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 15:08

Thierry de Dammartin de Warfusée de Haneffe


naquit vers 1176

décéda  vers 1258 à Huy ( Belgique)
Inhumation  aux Frères Mineurs

 

chevalier banneret seigneur de Haneffe 

 

fils de

Ystasse de Neuchâteau

dit Eustache de Dammartin 

dit Persant

origine  de la branche de Haneffe   

 

et de


Berthe de Haneffe

 

Il épousa X d' Arkel (  de Gueldre)


La Principauté d'Arkel est une micronation terroritale néerlandaise. Arkel est une nation souveraine et Arkel est un vassal du Grand-Duché de Flandrensis.

Le chef d'état est le Prince Maarten d'Arkel. Il est Comte de Mount-Siple, écuyer de Drakenhove. Il est un descendant des comtes de Flandre et les écuyers d'Arkel, une famille médiévale des Pays-Bas

 

qui lui donna un fils vivant :


Eustache Persant I de Haneffe

alias Eustache Persant le Vieux   1250 - 1265

 


Huy est une ville francophone de Belgique située en Région wallonne, chef-lieu d'arrondissement en province de Liège. Huy est située sur la Meuse au confluent avec le Hoyoux à mi-chemin entre Namur et Liège.

La métallurgie  remonte  très loin dans le passé , comme le travail de l'étain  depuis le  7ème siècle ,  aidée par le Hoyoux, affluent de la Meuse, propice à l'établissement de roues hydrauliques, les forges et fourneaux connurent à Huy, dès le Moyen âge , une grande prospérité . La technique du battage du cuivre, industrie florissante , se répandit en Europe,  dès le 11ème siècle.

 

Au moment de la première croisade de 1096 à 1099 , Pierre l'Ermite serait venu à Huy et selon la légende, serait le fondateur  de l'abbaye du Neufmoustier en 1101

 

Au XIIe siècle , Juette de Huy ( 1158 - 1228) se révolta contre son père en refusant d'épouser l'homme qu'il lui avait choisi. Cependant, à 13 ans,  elle fut contrainte de l'épouser alors qu'elle désirait se consacrer à Dieu.  

Elle  eut trois enfants dont un mourut au berceau.

Veuve à 18 ans, défiant l'autorité paternelle, elle préféra se retirer dans un minuscule réduit accolé à l'église de Huy et se consacrer au soin des lépreux avant de se cloîtrer dans la léproserie.

 

Sources :


Jean Germain, Guide des gentilés : Les noms des habitants en Communauté française de Belgique, Bruxelles, Ministère de la Communauté française,

- Histoire de la Ville et du château de Huy (Laurent Melard, bourgmestre de Huy, 1641)

- Wikipédia


Repost 0
21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 14:43

*1 157 euros de retraite sans avoir


 cotisé ni même travaillé en France !


 

 Toute personne qui débarque en 

> France, sans même 

>  jamais y avoir mis les pieds, peut prétendre, si elle a 65 

> ans, à 709 euros 

>  de retraite par mois ou même à 1 157 euros si elle vit en 

couple.

Ø       

Ø       C'est : 

> > 

> > - plus que la pension moyenne de nos agriculteurs après une carrière 

> > complète, 

> > - plus que la pension de la majorité de nos commerçants et artisans, 

> > - plus que la pension de nombreux employés et ouvriers. 

> > 

> > Cela signifie tout simplement que *nos caisses de retraite


> paient bien


davantage à des personnes qui n'ont jamais cotisé, 

> ni participé à  l'économie de notre pays


**qu'à leurs propres affiliés*,


> qui ont souvent 

>  trimé toute leur vie.

> >

> > Ce dispositif aberrant est vanté noir sur blanc dans le

         livret d'accueil (vérifié)

Ø      "Vivre en  France"

Ø      diffusé

 par le ministère de l'Immigration aux nouveaux arrivants.

> > C'est à se taper la tête contre les murs : il suffit à une

> personne d'au moins 65ans

 qui arrive en France d'aller tranquillement

 frapper à la porte des services sociaux

 pour avoir immédiatement droit à *709 euros par mois

 voire 1 157 euros si elle vit en couple.

 *Cette situation est très injuste vis-à-vis des retraités

 français*,

qui voient dans le même temps leurs pensions constamment

Ø     rabotées au fur et à  mesure que leurs caisses s'enfoncent dans le rouge

 

 

>. Si on ajoute à cela

 que la CNAV verse des pensions à l'étranger sans aucun

 contrôle, au point

 que la Cour des comptes dénonce le versement de pensions à

 des morts,

 notamment en Algérie (mais sans proposer le moindre

 remède), on ne peut que

 constater que notre système de retraites est ouvert à tous vents :

 prestations injustifiées, fraudes etc.

 *Il est urgent de se mobiliser pour faire cesser ces

graves injustices* et

défendre nos caisses de retraite.

 Faites connaître ces informations capitales,

diffusez dès

 aujourd'hui ce

 billet à l'ensemble de votre carnet

 d'adresses!.....

> >

> >*Ne l'arrêtez pas, SVP ! merci** !!!*

> >

> >

> >

> > - *Gardien de la Paix :* 1.600 euros pour risquer sa vie

> > - *Pompier professionnel :* 1.800 euros pour sauver une vie

> > - *Instituteur :*1.600 euros pour préparer à la vie

> > - *Médecin :* 5.000 euros pour nous maintenir en vie

> >

> >

> > - *Sénateur et Député :* *19.000 euros* pour profiter de la vie

> >- *Ministre :* *30.000 euros* pour nous pourrir la vie !!!..........

> > ......

> >

> >

> >

> > *MORALITE :* *Ceux qui font le plus pour nous……*

> >

> > *Touchent le moins.*

> >

> > *Et maintenant on va taxer "les riches de retraités !"*

> >

> > *Bien entendu, on repousse à 2017 le non cumul des


>      fonctions électives !*

>

 

 

 

Repost 0
Published by fosseuchien - dans voyages en Lorraine
commenter cet article
21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 13:56

Ystasse de Neuchâteau

dit Eustache de Dammartin 

dit Persant

origine  de la branche de Haneffe   

naquit vers 1159

décéda vers 1176

Chevalier Banneret,seigneur de Neufchâteau (Dahlem) et de Haneffe


Il épousa Berthe de Haneffe


fille de Thierry von Hochstaden  
      et de X de Haneffe  


petite fille de Hugues de Dagsbourg seigneur de Moha        
            et de Liutgarde de Sulzbach   

 

Ils eurent deux enfants :

 

- Thierry de Dammartin de Warfusée de Haneffe

Lambert de Neufchâtel

 

 

Haneffe est un toponyme d’origine franque qui signifierait « terrain pentu vers le cours d’eau ». Cela colle assez bien à la réalité du site.


Le village connut une occupation depuis le Néolithique. Haneffe était le siège d’une seigneurie qui comprenait aussi Donceel, Stier, Harduemont et Ferrière. Elle était une des 32 seigneuries banneresses de la principauté de Liège, après avoir fait partie du comté de Moha. Les premiers seigneurs de Haneffe apparaissent en 1097 avec la mention dans une charte d’un Thierry de Haneffe. En 1536, la seigneurie passa aux de Mirbicht après les de Rochefort et les de Horne. S’ensuivirent une querelle d’héritiers et l’assaut du château par les hommes de Philippe de Donceel.

 


Ce conflit ne cessa qu’avec le bannissement de ce dernier et de son épouse. A la fin de l’Ancien Régime, la seigneurie fut partagée entre trois familles.

Aux seigneurs du village s’ajoutèrent d’autres propriétaires terriens. Les Templiers fondèrent une commanderie, qui passera aux mains des Hospitaliers. Des abbayes et des chapitres de Liège (Saint Lambert et Saint Jacques) et de Huy (Neufmoutier) y possédaient des terres qu’ils faisaient exploiter par les gens du village.

Repost 0
20 mai 2013 1 20 /05 /mai /2013 13:10

Otto ou Otton de Danmartin  de  Warfusée

naquit vers 1141

décéda vers 1171 ou1176

Otton de Warfusée de Dammartin cité chevalier en 1166 
seigneur de Warfusée en 1166- 1171 ou 1176
Chevalier banneret - Seigneur de Dammartin, Warfusée, Harduemont et Moumeletten


Il épousa :


Hazéca de Momale ou Moumalle   
   fille de Lambert de Momale chevalier


Ils eurent sept enfants :

 

- 1 Raes I er de Warfusée t

- 2 Thomas de Warfusée dit de Hermalle  qui fait la branche de Marteau  

- 3 Arnoul de Harduemont  

- 4 Ystasse de Neuchâteau dit Eustache de Dommartin 

  point de départ de la branche de Haneffe    

- 5 Marie de Dommartin de Warfusée dite Marie de Warfusée

- 6 et 7 enfants  inconnus, certainement décédés en bas âge

 

 

L'église de Momalle fut construite sur les fondation de l'ancien château de Momalle .

Le clocher se trouve sur les fondations de l'une des anciennes tours de ce château .

Le chœur  est aussi d'époque , c'était la chapelle du château.

 


N'oublions pas de faire remarquer, non loin de là, les restes de l'ancien château de Momalle, ainsi décrit par le docteur Bovy, dans ses Promenades historiques:

« Le vieux château de Momalle est un lourd édifice carré à deux étages, dont la toiture se termine en forme de tour; la cour est une des plus vastes de la Hesbaye. Il ne reste à la droite de la porte d'entrée qu'une petite partie des fossés qui entouraient jadis le château; on ne saurait pourtant voir sans émotion l'habitation modeste de tant d'illustres guerriers. »

 


Momalle faisait partie du pays de Liège. La seigneurie en appartint d'abord à l'abbaye de Saint-Laurent, par donation du 3 novembre 1034 de l'évêque Réginard, de treize mansi de terre sis à Momalle (Mosmalle). L'avoué de Momalle devait faire relief à la cour féodale de l'avoué de Hesbaye. Cette avouerie figure parmi les biens attribués en partage à Libert II, suréal de Warfusée, et resta dans sa descendance.

 


Wathy II de Momale  eut beaucoup à souffrir des guerres de l'époque. Il vit son château brûlé en 1326 par les Liégeois en guerre contre leur prince Adolphe de la Marck. Celui-ci se trouvait à Momalle avec le roi de Bohême, douze comtes et le duc de Brabant Jean III. Toute son armée était dans les environs, mais l'évêque fut trahi et les Liégeois entrèrent à Momalle et le dévastèrent.


La ferme du Cambretour de la rue Momellette a l'étonnante curiosité du fait que l'inclinaison d'une partie de ca façade est plus penchée que la tour de Pise.  Dans le quartier de Momelette se trouve une construction rarissime : une ferme triangulaire.

Au Nord-Est du village se trouve le châtaignier tri-centenaire de Momalle. Il a un diamètre de 6 m 18 à 1m50 du sol en 2009. Il est le plus gros châtaignier à tronc unique de Wallonie

Repost 0
19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 13:11
  • Libert dit Suréal de Dammartin de Warfusée,
  •  naquit en 1116, Seigneur de Warfusée,
  •  décéda  vers 1165
  • Seigneur de Momelette, Warfusée, Dommartin, Harduemont et Poucet
  • Il était le fils de Raes de Dammartin dit le Chevalier à la barbe et d'Alix de Warfusée
  • Il épousa Ailide ou Alyde ( nom inconnu)
  • dont il  eut 3 fils :
    • Otto de Warfusée
    • Renard de Warfusée, qui mourut sans héritiers.
    • Everard de Warfusée, dit Everlin de Fooz, qui fut l'abbé de Saint-Laurent à Fooz

    • Hemricourt nous apprend dans son "Miroir des Nobles" que l'avouerie de Momalle appartenait au XIIème siècle à Libert Suréal de Donmartin, fils de Raes à la Barbe et d'Alix de Warfusée.
    • Cette avouerie resta dans leur descendance et appartint à Wathy de Momalle dit le "bon Waffar" qui, en 1288, assista à la bataille de Woeringen et y avait été commis à la garde du duc Jean de Brabant. N'ayant pas d'héritier, il se fit moine à Tirlemont.
      Un autre Wathy de Momalle ou de Warfusée qui était son cousin lui succéda. En novembre 1326, les liégeois en guerre avec leur prince vinrent incendier le château de Wathy. Ce dernier eut, en 1351, une contestation avec l'abbaye de Saint-Laurent relativement à leurs droits respectifs sur Momalle.
    •  Le 7 juillet de la même année, il fut convenu des points suivants :
    • C'est l'Abbé qui nomme le maïeur et les échevins ainsi que le forestier. L'avoué peut emmener avec lui les hommes de Momalle à la guerre, toutes les fois que besoin en sera, de soleil levant à solei couchant, mais il doit les ramener le même jour au village et les garantir contre toute violence.
Repost 0
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 18:00

Raes de Dammartin dit à la barbe de Dammartin

naquit vers 1090

 

Il épousa vers 1115 Alix de Warfusée


riche héritière de Warfusée,

- de Limont,

- Hollegnoul (aujourd'hui Hognoul),

- Villers-l'Évêque,

- Fouz (aujourd'hui Fooz),

- Bollezée (aujourd'hui Bolsée-lez-Ans),

- Geneffe (aujourd'hui Jeneffe),

- ainsi que des voueries d'Awans et de Waroux,

fille unique de Libert-Suréal de Warfusée et d'Agnès d'Awir,

 

dont il eut deux fils :

 

- Libert dit Suréal de Dammartin de Warfusée, né en 1116, Seigneur de Warfusée,

- Hugues de Dammartin, dit d'Awir

surnommé aussi Hugues de Lexhy qui hérita des terres de Lexhy, Limont, Jeneffe, Fooz, Waroux, l'avouerie d'Awans.

 

Les sources historiques prouvent qu'il y eut présence des membres de la famille de Dammartin en Principauté de Liège bien avant l'avènement du roi Philippe-Auguste et que si les sources de Jacques de Hemricourt sont interprétables, elles ne sont pas sans fondements.

 

Sources :

wikipédia

Jacques de hemricourt

Repost 0
17 mai 2013 5 17 /05 /mai /2013 18:21

En généalogie,  n'oublions pas de rechercher nos ancêtres, issus des femmes.

Génétiquement, nous naissons tous avec le sang de notre mère

Par Mechtilde ou Mathilde de Dammartin,

dame de Haultepenneou Hautepenne

fille d'Eustache Persan de Dammartin et d' Adélaïde ou Aleyde de Reuland,

je descends du noble chevalier Raes ou Raas

dit à la Barbe de Dammartin

né vers 1090

et qui épousa, vers 1115, Alix de Warfusée,

fille unique de Libert-Suréal de Warfusée et d'Agnès d'Awir

 

Jacques de Hemricourt (13331403) est un chroniqueur liégeois. Il a vécu dans la principauté de Liège et plus particulièrement en Hesbaye. Il nous raconte son histoire :

 

Un noble chevalier nommé Raës à la barbe, frère du comte de Dammartin en Gaule, qui ayant encouru la disgrâce de Philippe Ier, roi de France, fut banni de ce royaume.

 

En étant sorti avec beaucoup d'argent, de pierreries et une suite nombreuse, il vint s'établir à Huy, où il tenait un grand train de maison, ayant chiens, oiseaux, chasseurs et fauconniers. Tantôt il allait à la chasse et tantôt à la pêche pour se distraire de ses ennuis. Un jour qu'il chassait depuis le matin sur les terres de Warfusée, passant vers midi non loin de la chapelle du château, il entendit la clochette qui annonçait l'élévation. Il poussa son cheval de ce côté, mit pied à terre, entra dans la chapelle et se mit à prier dévotement. Le seigneur de Warfusée entendant quelque bruit, tourna la tête et aperçut le chevalier inconnu.

La messe étant finie, il le fit convier à dîner par un de ses gens: Messire Raës y ayant consenti, le seigneur de Warfusée prit son hôte par la main et lui fit grand accueil, en s'enquérant de la cause qui l'amenait dans cette contrée. Il commanda promptement le dîner et envoya prévenir la belle Alix pour qu'elle fît fête au chevalier étranger.

 

Elle se rendit aux ordres de son père, et s'approchant de messire Raës d'un air honnête et gracieux, elle lui dit qu'il était le bienvenu. Le bon seigneur les fit asseoir l'un près de l'autre, et fit faire grande chère non-seulement au chevalier, mais à toute sa suite. Quand ils eurent longuement dîné, et qu'ils se furent bien divertis, Messire Raës remercia le seigneur de Warfusée et sa fille de la bonne réception qu'ils lui avaient faite, et prit congé d'eux avec une parfaite courtoisie.

 

De son côté le bon seigneur le pria, quand son chemin le dirigerait vers le château, d'y renouveler sa visite. Messire Raës, qui déjà se sentait épris d'amour pour la belle Alix, y consentit facilement. Il y revint tant et si bien, dit Hemricourt, qu'après quelques informations prises réciproquement, le chevalier Raës à la barbe, de Dammartin en Gaule, épousa la belle Alix de Warfusée; et leur mariage fut tellement favorisé du ciel qu'ils devinrent les auteurs de cette innombrable lignée de chevaliers dont nous allons tout à l'heure raconter les exploits.

 

Le sire de Warfusée qui s'était fait prêtre, ainsi que nous l'avons vu, ayant laissé à sa fille, parmi ses grands héritages, beaucoup de moulins, cela donna lieu de dire dans le commun peuple, que les nobles de Hesbaye étaient tous sortis d'un prêtre et d'un meunier.

Repost 0
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 15:06

En recherchant les origines de la branche de Jeneffe et Waroux, j'ai retrouvé mes lointains aïeux issus de la grande famille de TRAZEGNIES,  une très vieille famille féodale.

Beaucoup de grandes maisons féodales, d'ancienne chevalerie telles les Ligne, les Arenberg, les Lannoy, les Croÿ, les Lalaing, sont originaires du Hainaut en Belgique. Parmi celles-ci, les Trazegnies, une des plus célèbres de l’Europe.

 

Les armes portées actuellement par les Trazegnies peuvent se décrire comme suit :

écartelé, au premier et quatrième bandé d'or et d'azur de six pièces, à l'ombre de lion de sable, brochant sur le tout, à la bordure engrêlée de gueules, qui est Trazegnies Blason famille be Trazegnies.svg, au deuxième et troisième de gueules, à la fasce d'argent, accompagnée de trois losanges d'or, deux en chef et un en pointe, qui est de Wissocq Blason Maison de Wissocq.svg. L'écu surmonté d'une couronne à cinq fleurons d'or, soutenu de deux lions de même et couvert d'un manteau, le revers aux armes ci-dessus, fourré d'hermines


À noter : L'ombre de lion, qui charge cet écu actuellement encore, ne s'est ajoutée qu'en 1374, dans le blason d'Oste de Trazegnies. C'était la première fois que l'on employait semblable meuble héraldique; l'ombre de lion est d'origine hennuyère

 

Sources :

Paul Janssens & Luc Duerloo. Armorial de la noblesse belge du XVe au XXe siècle.
Paternostre de la Mairieu, TABLETTES DU HAINAUT, tome I, VII. - Les TRAZEGNIES
Olivier, marquis de Trazegnies, Les Trazegnies, 1970

Roger Brunet

Wikipédia

 

La suite est déjà publiée , lire les articles qui suivent :

 

Marie de Clermont

dite Maroye de Walcourt 1262 - 1315

 


Le sang qui coule dans mes veines ! (59)

Marie de Clermont dite Maroye de Walcourt naquit en 1262 décéda vers 1315 fille de Jacques III de Clermont dit Jacques de Walcourt et de Marie de Lexy de Jeneffe dite de Waroux Elle épousa en 1287…

Le sang qui coule dans mes veines ! (60)

Jacques delle Roche ou de La Rochette naquit en 1295 et décéda le 22/07/1374 Avoué de Fléron et Ecuyer fils de Maroye de Clermont Walcourt et de Franck II delle Roche de Fléron Il épousa Marguerite…

Repost 0

Présentation

  • : Les poubelles radioactives
  • Les poubelles radioactives
  • : Enterrer ? Enfouir ? Ne serait-ce pas oublier ? Comment traiter les déchets radioactifs ? L'enfouissement des déchets radioactifs dans les conditions actuelles est-il acceptable ? A-t-on préparé le démantèlement des centrales nucléaires ? Les recherches scientifiques permettent-elles, actuellement, le traitement de tous ces déchets pour les rendre inoffensifs ? Sommes-nous assez informés des dangers de toutes ces poubelles nucléaires ?
  • Contact

Recherche

Liens