Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 décembre 2014 2 16 /12 /décembre /2014 14:05

La Renaissance

 

Cette période souffla sur L'Europe occidentale comme un renouveau. Produits des découvertes et inventions se propagèrent rapidement.

Les rois, comme François 1er, et les riches seigneurs, se firent bâtir de magnifiques châteaux, surtout sur les bords de la Loire. François 1er voyageait d'un château à l'autre. Les seigneurs et les dames qui l'accompagnaient formaient sa cour. La vie de cour était une suite de fêtes, de danses, de tournois et de parties de chasse.

L'intérieur des maisons se transforma. Les riches aiment le luxe et le confort. Leurs maisons ont maintenant, des cheminées de marbre et des poutres dorées au plafond. De belles peintures  décorent chaque pièce. Désormais, on range la vaisselle dans des buffets sculptés.

Avant de se mettre à table, on trempe ses doigts dans une bassine d'or remplie d'eau parfumée.

Les domestiques servent cinq ou six plats de viande par repas :

des ragoûts, des rôtis, des hachis. On se sert d'un nouvel instrument, la fourchette. Chacun pique un morceau dans le plat puis mange avec les doigts.

On mange des viandes connues comme du veau, du boeuf, du porc mais aussi de la baleine ou du phoque. Les convives mangeaient peu de légumes mais beaucoup de fruits comme des prunes reine-claude, du nom de la reine de France " Claude de France", des melons, des abricots et tous des produits encore très rares. Ils boivent beaucoup de vin mais il n'y a qu'un seul verre pour plusieurs personnes. Les manières devinrent mois rudes, on se mit à utiliser le mouchoir.

François 1er au château de Chambord

François 1er au château de Chambord

Repost 0
14 décembre 2014 7 14 /12 /décembre /2014 14:08

 Le grand chirurgien Ambroise Paré

 

  Statue d'Ambroise Paré en bronze

Ambroise Paré, naquit vers 1510  au Bourg Hersent, près de Laval, et décéda le 20 décembre 1590 à Paris. Il fut un chirurgien et anatomiste français.

Ambroise Paré fut le chirurgien des champs de bataille, le père de la chirurgie moderne. Il est l'inventeur de nombreux instruments

La guerre qui tue et blesse permet aussi à la médecine  et à la chirurgie de faire des pas de géants c'est ce qui se passa pendant les guerres d'Italie, sous François1er. Ambroise Paré comprit  la circulation du sang, il apprit à arrêter les hémoragies avec le garot et il opéra sur les champs de bataille.

A l'époque de François 1er, les médecins soignaient les malades de deux façons :

- Ils les purgeaint

- ou ils les saignaient

C'est ainsi qu'on fit à François 1er une centaine de saignées et qu'on le purgea une trentaine de fois dans la même année.

Les charlatans et guérisseurs de toutes sortes avaient aussi beaucoup de clients. Ils attiraient la foule par leurs plaisanteries, leurs gestes comiques. Ils vendaient des médicaments qui vantaient leurs potions : des herbes magiques, des liqueurs mystérieuses, des pommades venues de Chine. Les gens se laissaient tenter par leurs boniments.

Les barbiers étaient aussi chirurgiens, ils opéraient les blessés sans les endormir, ces pauvres opérés mouraient souvent brûlés, dans d'immenses souffrances.

Un grand savant, Ambroise Paré découvrit que pour arrêter la fuite du sang, l'emploi du fer rouge et de l'huile bouillante étaient inutiles

La plus grande innovation est, pour les amputations, de ligaturer les artères et de panser la plaie avec un mélange de jaune d'œuf, d'huile rosate et de térébenthine plutôt que de cautériser avec de l'huile bouillante. Il jure de ne plus brûler aussi cruellement les pauvres blessés. La légende raconte qu'eut lieu entre Charles IX et Ambroise Paré cet échange verbal :

« — J'espère bien que tu vas mieux soigner les rois que les pauvres ?
— Non Sire, c'est impossible.
— Et pourquoi ?
— Parce que je soigne les pauvres comme des rois. »

Ambroise est le premier grand chirurgien, il opérait sur le champ de bataille

Ambroise est le premier grand chirurgien, il opérait sur le champ de bataille

Repost 0
13 décembre 2014 6 13 /12 /décembre /2014 18:44

Le Chevalier Bayard

Depuis le Moyen âge, les jeunes nobles devaient accomplir des épreuves basées sur  divers combats , faire une retraite dans un monastère et témoigner de leur foi chrétienne pour être adoubé "Chevalier"

Pierre Terrail, seigneur de Bayard, plus connu sous le nom de Bayard ou du chevalier Bayard, naquit en 1476 au château Bayard, à Pontcharra, en Isère, une simple maison forte, construite au début du XVe siècle par l'arrière-grand-père de Bayard, Pierre du Terrail premier du nom .

Aîné  d'une famille de huit enfants, dont quatre garçons, Bayard dut mener, au sein de cette grande famille, une vie ascétique. S'il put entrevoir une carrière militaire, ce fut grâce à la générosité de son oncle , frère de sa mère , évêque de Grenoble. Il débuta tout d'abord par de très modestes études à l'École Cathédrale de la capitale dauphinoise, à l'angle de l'actuelle rue Hache, où il apprit à lire et à écrire.

Les Terrail étaient une famille de la noblesse dauphinoise, qui, depuis cinq générations, avait vu périr quatre de ses membres dans la guerre de Cent Ans.

L'art de vivre , de mourir et le sens aigu de l'honneur étaient les valeurs essentielles de cette famille. Quoique nobles, les Terrail ne pouvaient pas mener grand train, leur domaine se limitait  à 28 journaux, soit l'équivalent de 7 hectares

Cavalier hors pair, il excellait également comme fantassin, comme l'atteste sa victoire dans le duel qui l'opposa au célèbre capitaine espagnol Alonzo de Soto Mayor. Six mois plus tôt, en février, il s'était déjà distingué lors d'un combat d'honneur contre les Espagnols, selon Guyard de Belleville,  Bayard et d'Orose combattirent seuls contre treize.

Bayard devint le héros des récits que se contaient les soldats pour distraire leur ennui.

Devenu roi le 1er janvier 1515, François 1er manifesta dès le 20 janvier 1515 son intérêt pour Bayard en le nommant lieutenant général du Dauphiné.

À Marignan, au soir de la victoire, pour le « grandement honorer », François Ier voulut prendre « l'ordre de chevalerie de sa main ». C'est ainsi que le lendemain matin, le 15 septembre 1515, les compagnies d'ordonnance sont rassemblées et le roi, alors âgé de vingt ans, se  fit adouber par Bayard qui réalisait le mieux aux yeux de tous l'idéal de courage et de loyauté des preux du Moyen Âge.

Le Chevalier Bayard est mort le 30 avril 1524, à Romagnano Sesia (Novara)  dans le Piémont

Le Chevalier Bayard au Pont du Garigliano

Le Chevalier Bayard au Pont du Garigliano

Repost 0
12 décembre 2014 5 12 /12 /décembre /2014 23:07

Après la découverte, les conquérants s'installent...

 

Les richesses des Amériques attirèrent des armées de conquérants qui s'installèrent sur les terres nouvellement découvertes.

Malheureusement, ils pillèrent les palais et ont réduit les Indiens en esclavage.Beaucoup d'Indiens sont morts de violences et mauvais traitements. Les conquérants espagnols firent venir des esclaves noirs d'Afrique. Ils les employèrent dans les mines d'or et d'argent et les champs de canne à sucre.

 

Chaque année, des flottes de de Galions rapportèrent en Espagne les richesses arrachées aux territoires du Nouveau Monde. Les Galions étaient plus grands et plus lourds que les caravelles d Christophe Colomb.

 

Dans leurs flancs, on entassait des quantités énormes d'or, d'argent, de bijoux, de vases précieux, qui se vendirent dans toute l'Europe.

Les Galions rapportèrent aussi des plantes inconnues ; du maïs, des haricots, du tabac, des pommes de terre que l'on cultive encore en Europe.

Repost 0
11 décembre 2014 4 11 /12 /décembre /2014 18:01

Les grandes découvertes

Christophe Colomb

Au XVème siècle, L'Europe occidentale achetait des marchandises aux Indes, pays très éloigés vers l'Est.

Christophe Colomb, navigateur, né à Gênes vers 1451, fils d'un tisserand, voyagea beaucoup pour des négociants et se fixa au Portugal en 1476

Puisque la terre est ronde, Christophe Colomb pensa qu'on pouvait arriver aux Indes par mer en allant toujours vers l'Ouest.

En 1492, il obtint des  rois catholoques d'Espagne, trois bateaux : la Pinta, la Nina et la Santa Maria, il partit le 3 août 1492 et deux mois plus tard, le 12 octobre 1492, à 2 heures du matin un marin de la Pinta s'écria : <<Terre !>>. Colomb croit qu'ils ont atteint les Indes, en réalité, il s'agit d'une nouvelle Terre, l'Amérique.

La première rencontre avec les indigènes  que Colomb nomme « Indiens » car il pensait avoir atteint les Indes orientales fut pacifique. Ceux-ci lui apporèrtent du coton, des perroquets et d'autres objets.  Lors de ce premier contact, avec des gestes et répétitions, les Taïnos indiquèrent que de l'or se trouvait en quantité importante sur une grande île au sud-est, habitée par des populations d'anthropophages qui leur étaient hostiles.

Ses hommes et lui-même apprirent à fumer de grandes feuilles séchées : le tabac. Se croyant à Cipangu (le Japon), Christophe Colomb, envoya Luis de la Torre et Rodrigo de Jerez à la recherche du Grand Khan à l'intérieur des terres.

Un événement malheureux se déroula au cours de la nuit du réveillon de Noël : alors que seul un mousse était à la barre de la Santa Maria – au mépris de toutes les règles de la marine – le navire vint s'échouer sur un récif dans la nuit du 24 au 25 décembre 1492. Le navire fut perdu et seule l'aide des Indiens permit de débarquer dans l'urgence la plus grande partie de la cargaison. Colomb dut se résoudre à laisser 39 hommes sur place dans un petit fortin édifié dans la baie de La Navidad (située non loin de l'actuelle ville de Cap-Haïtien), avec le bois récupéré sur le navire échoué.

Alonso Pinzon de retour chercha à justifier sa recherche solitaire. Colomb, estimant qu'il valait mieux ne pas se diviser, fit semblant d'accorder du crédit au récit de Pinzon. Longeant les côtes nord de l'île, les deux navires restant arrivèrent dans la baie de Samaná où ils  rencontrèrent les cannibales  Plus agressifs que les Arawaks, ils déclenchèrent une escarmouche et Colomb décida de battre en retraite. Mais les marins en avaient assez de leur vie dans ces îles, ils voulaient  rentrer en Europe. Christophe Colomb mit le cap vers l'Espagne le 16 janvier 1493 aidé par de bons vents

Le 12 février, la Pinta, commandée par Alonso Pinzon disparaît de nouveau lors d'une tempête. Les marins de la Niña prennent peur et prient. Colomb craint de ne pas arriver en Espagne pour conter ses découvertes, il consigna celles-ci sur un parchemin qu'il entoura d'une toile cirée et mit dans un tonneau qu'il jeta à la mer, demandant à celui qui le découvrirait de porter le parchemin au roi d'Espagne.

Trois jours après, le temps se calma. La Niña s'arrêta dans une île de l'archipel portugais des Açores. Le 18 du mois, le vaisseau repartit, mais une nouvelle tempête lui fit perdre son cap.

Le 4 mars, Colomb arriva dans l'estuaire du Tage. La nouvelle de sa découverte des Indes s'était déjà répandue. De tout Lisbonne, la population se précipita pour voir les Indiens  ramenés à  bord de la Nina. Colomb apprit que la Pinta, qui avait dérivé vers la Galice, était arrivée avant lui au port de Baiona.

Repost 0
10 décembre 2014 3 10 /12 /décembre /2014 16:40

Timbre de 1961 << Les Allemands célèbres>>

Au Moyen âge, peu de gens savaient lire. Les livres étaient rares, ils étaient copiés par des moines qui écrivaient  à l'aide d'une plume d'oie sur des peaux de moutons séchées et grattées, appelées "parchemin". Il fallait plusieurs années de travail pour copier un "manuscrit". Les livres étaient donc très chers.

Johannes  Gutenberg naquit vers 1400 à Mayence dans le Saint Empire romain germanique et décéda le 3 février 1468 dans sa ville natale, était un imprimeur allemand dont l'invention des caractères métalliques mobiles a été déterminante dans la diffusion des textes et du savoir.

Entre 1434 et 1444, la famille Gutenberg s'installa à Strasbourg. Gutenberg fit son apprentissage pour devenir orfèvre. Il se forma  à la ciselure et à la maîtrise des alliages, qui constituèrent les bases de son futur métier, lui permettant de concevoir des caractères d'imprimerie résistants et reproductibles à l'infini.

Pour espérer des revenus suffisants, Fust et Gutenberg durent choisir d'imprimer un livre dont le tirage permettrait de couvrir les sommes engagées. À l’époque, le seul livre capable d’un succès immédiat était

la Bible dans sa version en latin .

Gutenberg et ses ouvriers, dont Pierre Schoeffer, imprimèrent la Bible en six cent quarante et un feuillets répartis en soixante-six cahiers.

Insolvable, Gutenberg tenta de relancer un atelier d'imprimerie et participa en 1459 à une édition de la Bible dans la ville de Bamberg. Ses travaux ne portant ni date ni nom, il est encore difficile d'identifier avec certitude les documents provenant de son atelier. Il est possible que le dictionnaire Catholicon de sept cent quarante-quatre pages, imprimé à trois cents exemplaires à Mayence en 1460, soit de sa composition.

En janvier 1465, Gutenberg fut nommé gentilhomme auprès de l'archevêque de Mayence, Adolphe II de Nassau Il bénéficia alors d'une rente et de divers avantages en nature. Il mourut en 1468, largement méconnu par ses contemporains, et fut enterré à Mayence dans un cimetière qui fut détruit plus tard. Sa tombe est aujourd'hui perdue.

Repost 0
9 décembre 2014 2 09 /12 /décembre /2014 16:00

1347, la peste noire décime la population européenne

 

En raison des ravages qu’elle a causés,  surtout pendant le  Moyen âge , la peste a eu de nombreux impacts sur l'économie, la religion et les arts.

Ainsi, la peste noire de 1347–1352, a profondément marqué l'Europe en exterminant 25 % à 50 % de la population européenne. La population française quant à elle chuta de 41 % sur la même période faisant 7 millions de victimes sur les 17 millions de Français de l'époque.

 

En 1347, des navires infectés ont abordé en Europe et déclenchèrent une épidémie dont mourra un quart de la population occidentale en quelques années. Les recherches archéologiques récentes ont confirmé qu'il s'agissait bien d'une épidémie due au bacille <<Yersinia Pestis>>

 

.1347 marque l' apparition de la peste noire à Marseille, venue initialement de Crimée où les Tartares assiégeaient les Génois. Cette pandémie se répandit à travers l'Europe et fit mourir un tiers, voire la moitié de la population européenne en 5 ans.

Les parties de l'Europe atteintes le plus gravement  furent la Germanie, la France méridionale, l'Italie et surtout les villes qui faisaient un commerce régulier avec l'Orient :

Une partie de l'Europe est en pleine guerre de cent ans, la misère est grande, les organismes sont affaiblis par la malnutrition et sont des<<proies>> faciles pour l'infection mortelle..

 La propagation de la peste s’accélèra aussi grâce à la société de l’époque.  Les valeurs fortes comme l’hospitalité et l’importance de la famille permirent une propagation de l’épidémie. À cela, il faut ajouter l’errance sur les routes des pestiférés rejetés, la fuite des gens de la ville mais aussi la contagion directe au travers des soins sans protection de la part des communautés ecclésiastiques. 

Les victimes touchent toutes les classes sociales mais surtout les communautés religieuses, les moines et les nonnes s’occupant des malades ainsi que les notaires devant les approcher afin de prendre leurs dernières volontés.

Pour l’Eglise, cela passe d’abord par un renforcement de la piété individuelle ainsi que de la piété collective au travers des processions, des prières, des pèlerinages mais aussi une présence du pape sur certaines dérives qui favorisent l’épidémie. En effet, dès 1349, Clément VI, pape de l’époque, prend position clairement contre les processions des flagellants   et protège les populations juives persécutées, accusées injustement d'être la cause de cette épidémie.

La misère des campagnes au Moyen-âge, hommes et bêtes logent dans le même local, l'insalubrité est générale

La misère des campagnes au Moyen-âge, hommes et bêtes logent dans le même local, l'insalubrité est générale

Repost 0
8 décembre 2014 1 08 /12 /décembre /2014 15:03

Au XIIIème siècle, Les rois d'Europe respectaient et admiraient Louis IX, le roi de France, plus connu sous le nom de Saint Louis.

Louis IX connut une période trépidante et montra un comportement violent jusqu'à ce que sa foi chrétienne le fit réfléchir. On peut dire que Louis IX s'est converti et pour expier pour ses fautes, il alla jusqu'à se flageller et porter un cilice, (large ceinture de crin que portaient les pénitents).

Louis IX devint un grand roi, brave juste et plein de bonté.Il allait dans les hôpitaux pour soutenir les malades et veiller à la bonne qualité des soins.Il n'hésitait pas à se mettre à genoux pour laver les pieds des pauvres, il servait lui-même les lépreux et leur mettait les aliments dans la bouche.

On venait de toute l'Europe pour faire juger les affaires difficiles par le roi de France. Sa charité avait dépassé les frontières du royaume de France.

Louis IX développa les grandes foires, les plus célèbres étaient celles de Champagne, particulièrement la foire de Provins.

Chaque année , au mois de mai, des groupes de marchands arrivaient dans la ville, ils apportaient toutes sortes de marchandises dans leurs chariots, traînés par des chevaux attelés en file.Ils venaient de toute l'Europe, la foire durait plusieurs semaines. On y vendait des étoffes, des cotonnades, des mousselines, des soieries, des toiles et des tapis. Il y avait des étals couverts de fruits, de miel, de vin, de fromages, on y trouvait aussi des cuirs, des chevaux , des ânes, des poissons, de l'or, du fer, du bois et toutes sortes de matériaux.. Partout, c'était la fête avec des spectacles de jonglerie, de montreurs de singes et d'ours. Des cérémonies religieuses rythmaient cette manifestation populaire et grandiose.

Saint Louis visite les malades

Saint Louis visite les malades

Repost 0
7 décembre 2014 7 07 /12 /décembre /2014 15:50

Les édifices religieux de style gothique

ont fleuri dans toute l'Europe occidentale chrétienne. A Fribourg, en Allemagne, s'élève la majestueuse cathédrale Saint Martin dont la flèche est une incomparable dentelle de sculptures. Nous pouvons admirer la cathéddale Santa Maria à Burgos  en Espagne, la cathédrale Saint Andre à Wells en Grande- Bretagne, La Sainte Chapelle et Notre Dame de Paris et tant d'autres ...

Pendant que les bâtisseurs s'activaient dans les villes, certains chrétiens désiraient mener une vie plus paisible et moins brutale que celle des hommes de l'époque. La misère amenait certains hommes à attaquer les passants et à détrousser les voyageurs. Pour vivre à l'écart de cette violence, ils se groupent pour fonder des monastères, loin des villes.

Ces hommes devinrent des moines, ils prient et travaillent. Ils étudient et copient des livres anciens. Ils abattent des arbres, défrichent et cultivent le sol. Ils construisent des fermes, des moulins, des forges, des fours et des ateliers. Attirés par la tanquilité des lieux, les paysans s'installèrent près des monastères. Ils fondèrent de nouveaux villages et, à l'exemple des moines, se mirent à travailler la terre.

Les moines recueillaient aussi les malades, les vagabonds et secouraient les malheureux Le soir, les pélerins qui frappaient à la porte étaient sûrs d'y trouver un asile, un lit et un repas avant de continuer leur route. Cette tradition reste vivante dans les monastères qui accueillent sans demander d'explication sur l'dentité et l'origne du demandeur

Portail de la cathédrale de Reims

Portail de la cathédrale de Reims

Repost 0
6 décembre 2014 6 06 /12 /décembre /2014 19:38

Notre civilisation judéo-chrétienne a donné naissance à un élan artistique inégalable

 

Vers l'an 1000, en Europe, on commença à bâtir des églises en pierre pour remplacer les églises jusqu'alors construites en bois.

Ces églises ont des portes , des fenêtres et des voûtes arrondies au sommet comme les monuments romains, c'est le style roman.

Notre Dame du Port à Clermont est une magnifique église romane. Elle apparaît massive, simple avec de petites ouvertures dans les murs. L'environnement sombre invite au recueillement.

A partir de 1200, on bâtit des églises plus hautes , plus élancées et plus claires, c'est le style gothique.

Ces églises ont des portes, des fenêtres et des voûtes dont la généralisation de la brisure des arcs donne de la hauteur aux ouvertures et à la voûte. La lumière pénètre à l'intérieur à travers des vitraux colorés, représentant des scènes de la vie de Jésus-Christ.

La cathédrale de Reims est un modèle d'église gothique. Le portail sculpté de niches où siègent tous les saints. Les sculpteurs ont recouvert l'édifice de dentelle . La rosace est un vitrail merveilleux. Au moye-âge, le théâtre religieux qui mettait en scène la vie de Jésus-Christ, l'Enfer, le Paradis attirait la foule.

Dans notre belle Europe, chaque ville et village conserve ces témoins, chefs d'oeuvre nés des mains des hommes pour honorer leur foi, qui les soutient dans leurs épreuves et leurs difficultés quotidiennes. Ce monde chrétien, malgré ses erreurs est capable de bonté , de charité et de partage..

Le nouveau Testament  est le guide des chrétiens qui sont des "hommes" sans cesse tiraillés entre le bien et le mal

Notre Dame du Port à Clermont

Notre Dame du Port à Clermont

Repost 0

Présentation

  • : Les poubelles radioactives
  • Les poubelles radioactives
  • : Enterrer ? Enfouir ? Ne serait-ce pas oublier ? Comment traiter les déchets radioactifs ? L'enfouissement des déchets radioactifs dans les conditions actuelles est-il acceptable ? A-t-on préparé le démantèlement des centrales nucléaires ? Les recherches scientifiques permettent-elles, actuellement, le traitement de tous ces déchets pour les rendre inoffensifs ? Sommes-nous assez informés des dangers de toutes ces poubelles nucléaires ?
  • Contact

Recherche

Liens