Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 mars 2016 2 22 /03 /mars /2016 20:00

Belgique , je t'aime ! La France est avec toi !

Mon cœur verse des larmes et un sentiment de haine monte en moi !

Nous sommes tous face à ces fous sortis de l'enfer !

Des lâches qui n'affrontent pas une armée de militaires mais qui, sournoisement, s'attaquent à des civils désarmés et innocents !

Qui sont donc ces islamistes ?

A quel dieu obéissent-ils ?

A quoi bon prier 5 ou 6 fois par jour pour semer la mort, tuer des enfants, des femmes, des travailleurs, des innocents ....

Qui va enfin dénoncer cet islam corrompu, décadent, névrosé et avide de sang ? ? ?

Les Imams que je respecte, qui sont des religieux, qui prient le Dieu de Moïse s'élèvent-ils avec assez de convictions contre ces tueries inexcusables ? ? ?

Juifs, Chrétiens, Musulmans n'oublions pas que nous sommes tous les enfants d'Abraham et que nous prions le même Dieu !

Bandes de fous, vous n'anéantirez pas notre civilisation  ! Vous ne voilerez pas les femmes de notre monde, elles ne sont pas soumises, elles sont libres et ne craignent pas les mecs fanatiques et malades ! Attention ! vos crimes préparent l'éternelle malédiction qui s'abattra sur vous et vos enfants jusqu'à la fin des temps !

Repost 0
21 mars 2016 1 21 /03 /mars /2016 14:04
Ortograf !! Sublime !!!
Figaro-Magazine - 12 février 2016 - page 77
CHAIR MADAME VALLO BELLEQUASSEME
Najat, vous perméter que je vous appel Najat, in ? Je suis trait comptant.
Je suis d’accort à sans pour sans avec la raiforme de ’lortograf.
Enfaim kelk1 qui nous a comprix. Je nan pouvez plus du prof de fransé
qui nous parle toujour de Cornaye, hauteur qui est deja maure.
Moi qui narive pas a terminet le dernier Musso !
ll paré que vous avez soustenu la téaurie du janre. Cé quoi sa ?
Abiyer les garsons en fille ? Vous dépasser les baurnes.
Mai vous avez rézon. Les maux sont trot conpliké. Tous ses axan nainportou,
c’été une turi. Depuis la maternaile, les dictez son mont cochemarre.
Heureuseumand que les naute ont tété suprimais.
Avent, j’avez des bultains grave. Vous avé changer toussa.
An plusse, sur Kanal vous aitié vrémant jantye avaique un barebu.
Par pitiez, ne féte pas come votre colaig KristiannTobiraz, ne kiter pas le gouvairnemans.
J’éme bocou votre sous-rire. Dézormai, il est clair mes journez.
J’avous, il y a des foies ou je saiche les colles. Ne le raipété pas a ma maire.
Elle manpecheraie de regardez Ze Voillece. Sept un secré antre nous.
Vous aite la mayeure ministre. Mairsi de nous
zanlevez cé trés d’union qui son tinutil.
Jé une favoeur a vous deuxmandez.
Mintenand je voudré fer un staje dans vos buros rue de Grrrnell. Vous savet, grasse avou, je vé bientaut avoir mon back les doa dans le né. C’est mairvéyeu.
Sa cera un trait bo kado pour mes 23 zan.
Je vous quiffe.

 

Repost 0
15 mars 2016 2 15 /03 /mars /2016 11:21

Une vie jalonnée de souffrances ....

 

<<Tous les exilés de Jérusalem en Espagne quittèrent cette contrée maudite le cinquième mois de l'année 5252, c'est-à-dire en 1492, et de là se dispersèrent aux quatre coins de la terre."

Qui mieux que Joseph Ha-Cohen, dans La Vallée des Pleurs (1560), a décrit la tragédie de l'expulsion des juifs d'Espagne ?

"Les juifs s'en allèrent où le vent les poussa, en Afrique en Asie, en Grèce et en Turquie. D'accablantes souffrances et des douleurs aiguës les assaillirent, les marins génois les maltraitèrent. Des créatures infortunées mouraient de désespoir pendant leur route : les musulmans en éventrèrent pour extraire de leurs entrailles l'or qu'elles avaient avalé pour le cacher. Il y en eut qui furent consumées par la peste et par la faim. D'autres furent débarquées nues par le capitaine du vaisseau dans des îles désertes. D'autres encore vendues comme esclaves dans le port de Gènes et les villes soumises à son obéissance.">>

Le temps passe ....

 

Mais,  résonnera longtemps la douleur de Joseph Ha-Cohen dans :

La Vallée des Pleurs :

"Mon Dieu, nous ne t'avons pas oublié, ni trahi ton alliance. Mais à présent, hâte-toi de nous secourir, car c'est pour toi qu'on nous égorge tous les jours et qu'on nous considère comme des brebis destinées à la boucherie. Accours à notre aide, Dieu de notre salut, soutiens notre cause et sauve-nous pour l'amour de ton nom !"
 

Repost 0
14 mars 2016 1 14 /03 /mars /2016 17:29

Au XVIIIe siècle les Juifs hollandais étaient considérés, aux yeux de la Diaspora, comme les Juifs les plus aisés,

Ils pouvaient même faire jouer de leur influence politique, comme ce fut le cas pour défendre la cause des Juifs de Prague et mettre un terme au décret visant à leur expulsion.

Certains parmi les rabbins séfarades qualifiaient la communauté juive de Hollande de <<Ville et mère pour Israël .>>

Ce pays devint une place visitée par de nombreuses figures du judaïsme ashkénaze, tels que Ramhatz,  le rabbin Solomon Dubno, le Hida et bien d'autres.

Du fait de la création intense d'œuvres littéraires juives au XVIIIe siècle aux Pays-Bas, le pays devint également un centre important de l'imprimerie en hébreu pour les communautés juives de la Diaspora.

Repost 0
13 mars 2016 7 13 /03 /mars /2016 19:07

La guerre de Trente Ans  a déchiré l’Europe de 1618 à 1648. Les causes en sont multiples mais son déclencheur fut la révolte des sujets tchèques protestants de la maison de Habsbourg, la répression qui suivit et le désir des Habsbourgs d’accroître leur hégémonie et celle de la religion catholique dans le Saint-Empire.

La Hollande était  au plus fort de la guerre de Trente Ans qui l'opposait à l'Espagne. Les Juifs marranes ayant leur fortune essentiellement établie sur les activités commerciales qu'ils assuraient entre l'Orient à l'Occident, voyaient d'un œil plus que favorable ce pays d'accueil majoritairement non catholique, et dont la politique était  indépendante de toute relation avec l'Espagne. À peine le temps d'obtenir leur permis officiel d'installation, le premier ayant été délivré par la municipalité d'Amsterdam, les Marranes retrouvaient au grand jour leur identité d'origine.

La communauté dans les années 1630

Les cryptos-juifs ( Juifs convertis) hollandais retrouvèrent progressivement  les racines de leur identité et furent  empreints de culture juive et de culture générale. Ils parlaient portugais ou espagnol et pratiquaient aussi le néerlandais. Même si les Juifs hollandais menaient une vie relativement repliée sur eux-mêmes, ils nouèrent cependant de sincères relations avec la société chrétienne environnante.

Repost 0
12 mars 2016 6 12 /03 /mars /2016 12:16

 

Jusqu'au XVIè siècle, l'appellation Pays-Bas englobait non seulement le pays connu sous ce nom à l'époque contemporaine, mais aussi la Belgique et le futur département du Nord de la France et une partie de la Picardie.

Passé sous l'autorité des ducs de Bourgogne qui avaient concentré, par droits d'héritage et manœuvres politiques, les divers comtés, duchés, et marquisats qui composaient le pays, l'ensemble porta le nom de Leo Belgicus. Charles Quint, né à Gand, et considéré par les habitants des Pays-Bas comme leur roi, dota le pays d'une personnalité juridique par la Pragmatique Sanction

Sous le règne de Philippe II d'Espagne, les non catholiques recommencèrent à souffrir.

Une partie des provinces des Pays-bas, à la suite de la révolte de la Hollande et de la Zélande contre la monarchie catholique, proclamèrent la déchéance de Philippe II par l'acte de La Haye 1581. Si les provinces méridionales purent être reconquises, celles du Nord firent sécession.

Repost 0
11 mars 2016 5 11 /03 /mars /2016 18:16

Une vie plus sereine pour les migrants juifs venus de la péninsule Ibérique

Ils s'installèrent dans les quartiers proches du port d'Amsterdam

Le port d'Amsterdam et la ville d'Amsterdam sont étroitement liés depuis le XIIIe siècle

La Jodenbreestraat « Grande Rue Juive » en néerlandais est une rue de Amsterdam, située dans le quartier du Lastage de l'arrondissement Centrum.

Elle relie le Sint Antoniesluis, dans le prolongement de la Sint Antoniesbreestraat à M. Visserplein et Waterlooplein.

La rue est aujourd'hui principalement commerçante, et compte de nombreuses boutiques spécialisées. Son tracé correspond à celui d'une ancienne  digue, la Sint Antoniesdijk, qui fut construite pour protéger la ville médiévale des inondations. Jusqu'au XVIIe siècle, elle correspondait à la partie sud de la Sint Antoniesbreestraat.

Jodenbreestraat est située dans l'ancien quartier juif du Jodenbuurt. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, de nombreux habitants juifs du Raamgracht furent déportés vers les camps de concentration où beaucoup périrent.

Repost 0
6 mars 2016 7 06 /03 /mars /2016 15:28

Dès le début de leur règne, en 1474, les Rois catholiques entendent extirper le mal.
 

L'Inquisition  était déjà présente en Castille, elle fut introduite en Aragon en 1482. En 1492, la décision d'expulser les juifs du royaume de Castille  fut étendue à l'Aragon, ce qui poussa plus de 6 000 juifs et faux convertis à quitter l'Aragon en moins de trois mois

C’était officiellement, afin d’extirper toute tendance à la judaïsation parmi ces Marranes que l’Inquisition espagnole reçut pleins pouvoirs pour s’acharner sur ces nouveaux convertis avec, parfois, le soutien des Juifs, persécutés par certains de leurs anciens frères soucieux de prouver leur allégeance.

Les caisses royales y perdaient,  le sacrifice intellectuel était aussi considérable. Car s'il y avait de pauvres juifs, beaucoup étaient ingénieux, actifs, imaginatifs.

"Ils étaient médecins, courtiers, collecteurs d' impôts commerçants, intendants de noblesse, joailliers, marchands de soieries", raconte Andres Bernaldez, le chroniqueur d'Isabelle de Castille et Ferdinand d'Aragon, les Rois catholiques.

Pour les Rois catholiques : <<Si la perte est grande, l'Espagne y gagne au change divin.>>

1492, année du malheur pour les juifs, mais pour l'Espagne des Rois catholiques celle du triomphe de la croix et d'une triple bénédiction :

- la chute de Grenade le 2 janvier, qui achève la Reconquista sur les Maures ;

- l'exil d'au moins 120 000 juifs après le décret du 31 mars ;

- la découverte de l'Amérique par Colomb. L'Espagne jubile ! l'Espagne s'enivre.!

Repost 0
5 mars 2016 6 05 /03 /mars /2016 17:21

Les Marranes

 

Grâce au baptême, ces juifs convertis  purent  accéder aux emplois de Cour, aux postes honorifiques, aux charges ecclésiastiques qui leur étaient autrefois interdits. En entrant dans les universités et les ordres religieux où, comme juifs, ils n'avaient pas droit de cité, ils pénétrèrent des couches entières de la société :

médecine, armée,  magistrature, clergé - et firent de beaux mariages, dans la noblesse d'Aragon et de Castille.

Beaucoup étaient agriculteurs ou artisans, certains étaient  médecins comme l'avait été Maïmonide. Mais ils devaient  leur richesse et leur influence au commerce de l'argent, interdit aux chrétiens.

De plus, les rois chrétiens préfèraient donner l'administration des territoires pris aux musulmans aux Juifs plutôt qu'aux nobles ou au clergé, plus dangereux pour leur pouvoir.

Aussi,  certains marranes atteignirent de hautes positions de trésoriers, de collecteurs d'impôts et de ministres qui les rendirent  impopulaires et leur sort ne dépendait  que de l'état de leurs relations avec le roi alors, à tout moment, ils pouvaient facilement être en conflit avec les nobles ou le peuple.

Selon le Dictionnaire Encyclopédique du Judaïsme, les Juifs procuraient entre 20 et 35 % des revenus de Castille et d'Aragon

Repost 0
3 mars 2016 4 03 /03 /mars /2016 14:53

Marranisme est un terme utilisé à partir du XVè siècle en référence aux Juifs de la péninsule Ibérique (Portugal, Espagne) convertis au catholicisme et qui continuaient à pratiquer le judaïsme en secret.

Au Portugal, ils ont été traditionnellement désignés sous le nom de cristãos novos c'est à dire, nouveaux chrétiens, remplacé par  crypto-juifs.

Ces Juifs marranes avaient établi leur fortune sur les activités commerciales qu'ils assuraient entre l'Orient à l'Occident. Ils voyaient d'un œil plus que favorable ce pays d'accueil, Les Pays-Bas, majoritairement non catholique, et dont la politique était  indépendante de toute relation avec l'Espagne.

À peine le temps d'obtenir leur permis officiel d'installation et les Marranes retrouvaient au grand jour leur identité d'origine, le premier permis fut délivré par la municipalité d'Amsterdam,

L’expulsion des Juifs de la péninsule ibérique s’inscrivait dans la rechristianisation de celle-ci, entreprise par les souverains espagnols, les Rois  très Catholiques, Isabelle et Ferdinand. .

Rendu public le 29 avril 1492, le décret ordonna l’expulsion définitive avant le 31 juillet des Juifs refusant le baptême, tous âges et catégories sociales confondus et ne leur permettait d’emporter qu’une infime partie de leur patrimoine

.La Reine Isabelle, encouragée par son confesseur Tomas de Torquemada, tablait sur une conversion massive de Juifs profondément attachés à leur patrie.

Bien que ses plans soient partiellement couronnés de succès avec la conversion d’un grand nombre de Juifs dont celles d’Abraham Senior et d’autres notables menées en grande pompe, la majorité des Juifs choisirent l’exil.

Repost 0

Présentation

  • : Les poubelles radioactives
  • Les poubelles radioactives
  • : Enterrer ? Enfouir ? Ne serait-ce pas oublier ? Comment traiter les déchets radioactifs ? L'enfouissement des déchets radioactifs dans les conditions actuelles est-il acceptable ? A-t-on préparé le démantèlement des centrales nucléaires ? Les recherches scientifiques permettent-elles, actuellement, le traitement de tous ces déchets pour les rendre inoffensifs ? Sommes-nous assez informés des dangers de toutes ces poubelles nucléaires ?
  • Contact

Recherche

Liens