Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 octobre 2011 6 22 /10 /octobre /2011 13:07

Les luttes féodales

 

Il arrivait souvent qu'un seigneur attaque le château fort de son voisin. Du haut du donjon, le guetteur voyait approcher les attaquants et donnait l'alarme.Toute la population paysanne qui était sous la protection du seigneur se précipitait au château pour s'abriter derrière les murailles. On relevait le pont-levis et l'ennemi s'arrêtait devant les douves ( fossés remplis d'eau ) et le siège commençait.

 

numérisation0003

Les attaquants utilisaient des béliers pour enfoncer la porte, des arbalètes envoyaient des pluies de flèches, ils appuyaient des échelles contre les murailles, se protégeaient derrière des haies de protection,des fagots..;


Les défenseurs rejetaient les assaillants en versant des bassines d'huile bouillante, ils tiraient des flèches et attendaient les ennemis avec des lances

 

110222607_acf14ce2e7.jpg                          Une harde de sangliers

 

La vie au château était animée ! Les seigneurs organisaient souvent des tournois. Deux équipes, chacune sous la bannière d'un seigneur différent, s'affrontaient . A la fin, on relevait des blessés et des morts et il arrivait que l'enjeu soit important, comme la perte de son domaine pour le vaincu ... et, pour la population, elle tombait sous la domination d'un autre seigneur, c'était parfois le malheur qui s'abattait sur la campagne, avec son cortège de pillages, massacres ....


L'occupation favorite des seigneurs était la chasse au gros gibier : les cerfs, sangliers, ours....ou la chasse au faucon, petit gibier,et les dames étaient de la partie !

 

Il arrivait, trop souvent,  que ces parties de chasse ne respectent pas les champs cultivés, c'était un désastre pour les paysans qui étaient déjà misérables. Bêtes et gens vivaient dans la même pièce, au repas ils ne mangeaient que du pain noir, de la bouillie d'avoine, des choux et des plantes sauvages ...

 

numérisation0011

                                   La vie dans la masure du paysan

 

Par mauvais temps, les seigneurs jouaient aux dés, aux échecs pendant que les dames filaient à la quenouille, brodaient, cousaient, chantaient, jouaient de la harpe...

 

 

numérisation0005

 

Des troupes de trouvères ou troubadours allaient de château en château pour présenter des spectacles très divers. Il y avait des seigneurs " bons et généreux " qui invitaient les familles paysannes au château pour admirer les tours d'adresse, de jonglerie, d'acrobatie ou écouter des chants et des récits merveilleux....

 

 

Le Roi Henri Ier et les évêques combattirent ces guérillas internes  et ces injustices qui étaient à l'origine de la grande misère du peuple. L'instauration de la " Paix de Dieu " avait pour but de moraliser les seigneurs en récompensant les hommes , non seulement pour leur courage, mais pour leurs qualités morales : le respect des autres, la charité, la bonté ... Un jeune chevalier devait mériter son " adoubement"( remettre solennellement son armure au nouveau chevalier )

Repost 0
21 octobre 2011 5 21 /10 /octobre /2011 20:04

Henri Ier

 

 

Henri I.jpg

 

Fils de Robert Ier Le Pieux et de Constance d'Arles naquit en 1008

Il fut sacré Roi des Francs le 14 mai 1027 à Reims .

Il devint réellement roi en 1031, à la mort de son père

En 1051, il épousa Anne de Kiev qui lui a donné quatre enfants :

- Philippe Ier  1052 à 1108

- Robert  1054 à 1063

- Emma   1055 à 1109

- Hugues  1057 à 1102

 

Henri Ier eut à lutter contre sa mère qui aurait voulu lui enlever la couronne pour la donner à son frère Robert . Heureusement, le roi Henri Ier était soutenu par le duc de Normandie et les comtes d'Anjou et de Flandre.

Henri Ier dut donner le Duché de Bourgogne à Robert pour avoir la paix.

 

 

 


Etendre les frontières du royaume, soumettre les grands vassaux demandaient beaucoup de combats, batailles perdues ou gagnées !

Henri Ier fut un roi brave, pieux et juste . C'était  un roi batailleur, un roi de son temps, qui vivait au coeur des luttes féodales comme tous les souverains de cette époque .

 

 

numérisation0003                                   Attaque d' un château fort


Ce climat de guerres perpétuelles affamait les populations qui souffraient des pillages, massacres,viols ... Pour essayer d'enrayer toutes ces luttes, les Evêques proclamèrent "La Paix de Dieu "puis "la trêve de Dieu "

 

 

 

La paix et la trêve de Dieu n'étaient  pas les seuls outils utilisés par l'église pour moraliser la conduite de la chevalerie : elle introduisait   aussi des notions religieuses dans les serments de vassalité ou bénissait  les armes des chevaliers

 

 

Par la Paix de Dieu, l'Église ne cherchait  pas à interdire la guerre et à promouvoir la paix : elle moralisait la paix et la guerre en fonction des objectifs  La Paix de Dieu constitua une étape  importante à la préparation des "Croisades "

 

 

 

 

Se sentant fatigué , Henri Ier prépara son fils à régner en l'associant au trône en 1059

Henri Ier s'éteignit en 1060, âgé de 52 ans

Repost 0
21 octobre 2011 5 21 /10 /octobre /2011 09:29

Ville-sur-Terre
le 20 octobre 2011


Du champagne radioactif dans l’Aube ?

C’est possible : un producteur a même imaginé un muselet en forme de trèfle nucléaire
pour le différencier.

 

http://www.villesurterre.com/images/stories/muselet_article_111011-esteclair.pdf

Sérieusement :

à 4 km du vignoble de Champagne, à 900 m des habitations de la Chaise (là où on élit Miss Muguet chaque premier mai),
à Morvilliers, tout près de Soulaines, l’ANDRA vient de demander l’autorisation de construire deux bâtiments pour regrouper et entreposer des déchets radioactifs, non plus Très Faible Activité,
mais Faible Activité-Vie Longue et même Moyenne Activité –Vie Longue,
vous savez, ceux qui devraient être enfouis à 500 m sous terre à Bure, vu leur dangerosité !


A la lecture du dossier de l’enquête publique,
et au vu de la récente alerte à la grenade sur le site de Morvilliers,

http://www.lest-eclair.fr/article/a-la-une/alerte-aux-grenades-dans-des-colis-destines-a-landra

http://www.lest-eclair.fr/article/a-la-une/deux-grenades-trouvees-dans-les-colis-de-landra

il y a lieu d’être inquiet.

La dernière rencontre possible avec le commissaire enquêteur, c’est

demain, à la mairie de Morvilliers, de 15 h 30 à 18 h 30

Alors, riverains, habitants du canton de Soulaines, Aubois, Champenois...
cela vous concerne. Venez exprimer votre désaccord.

Ce projet n’est qu’un tremplin pour l’implantation du futur stockage FA-VL dans le Soulainois.

D’ailleurs cette semaine l’est-éclair a pris plaisir à communiquer à deux reprises sur le projet :

http://www.lest-eclair.fr/article/a-la-une/dechets-radioactifs-fiasco-du-projet-fa-vl-les-conclusions-officielles
 

 

 

En plus de votre inquiétude, venez dire au commissaire enquêteur que, comme François BAROIN,
vous pensez que l’Aube et la Champagne ont suffisamment donné :

http://www.dailymotion.com/video/xahygm_francois-baroin-demande-un-moratoir_news


La désinformation entretenue par l’est-éclair

Il est inadmissible que les deux quotidiens aubois ne communiquent aucune information sur cette enquête publique,
et fassent la promotion des projets de l’ANDRA, avec le consensus des élus du canton


 

http://www.lest-eclair.fr/article/a-la-une/dechets-radioactifs-des-elus-locaux-depasses-par-les-evenements

 

 

Venez nombreux demain vendredi à Morvilliers
de 15 h 30 à 18 h 30

Tous les détails du dossier :

http://www.villesurterre.com/index.php?option=com_content&task=view&id=310


Bien cordialement

Michel GUERITTE
Président de l’association La Q.V.



Pour ceux qui s’intéressent au procès CIVC/ANDRA : un livre :

Les robes noires dans la guerre économique

Thibault du Manoir de Juaye

Guerre dans les prétoires : pour gagner des parts de marchés, affaiblir un concurrent, résister à la pression des ONG, les entreprises n’hésitent plus à recourir à l’arme du procès.
Or, un dossier judiciaire ne se limite pas à ce qui se passe au tribunal, bien des éléments peuvent interférer le cours de la justice : l’influence des médias, l’intervention des pouvoirs publics… Et dans le contexte international, s’affirme la pression des Anglo-saxons qui veulent imposer leur droit, leurs méthodes et leurs juristes.

Plus que jamais, il faut décrypter le monde des « Robes noires. »

Enquête dans les prétoires bien sûr. Mais aussi auprès de tous ceux – entreprises, associations de consommateurs, ONG, écologistes, groupes d’intérêt ou de pression – qui prennent part à ces affrontements économiques où tensions et agressivité ne cessent de croître.

Voici une plongée au cœur des vraies guerres économiques de notre époque : nucléaire, télécoms, ... Autant de sujets, au fond, qui conditionnent notre vie quotidienne…

Collection « Les enquêteurs associés » dirigée par Roger Faligot et Rémi Kauffer.

http://www.amazon.fr/robes-noires-dans-guerre-économique/dp/2847366016

Repost 0
Published by fosseuchien - dans voyages en Lorraine
commenter cet article
20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 22:35

De souverain en souverain, le Royaume franc puis le Royaume de France a cherché sa place .... Comme des araignées travailleuses, ils ont tissé leur toile à travers des siècles et des siècles .....

Robert II  le Pieux» (972-1031)

naquit à Orléans et décéda au Château de Melun

 

Sceau de Robert II.jpg

 

                                                  Sceau de Robert le Pieux (vers 997)

 

 

Fils d’Hugues Capet et d’Adélaïde d’Aquitaine,

Robert le Pieux fut roi du Royaume Franc de 996 à 1031.

Son union avec Constance de Provence, fille du Comte de Toulouse,

a permis de réunir le sud de la France au royaume franc.

 

 

 

 

                                         Robert le Pieux à l’office dans la cathédrale d’Orléans.

 

C'était un homme simple, d'apparence sans ambition, cependant, il parvint à maintenir l'alliance avec la Normandie et l'Anjou et sut rester en bonne intelligence avec Eudes II de Blois Dès 1003, .Il lutta pour la conquête du Duché de Bourgogne et sortit vainqueur .Robert II avait le sens de la négociaton, il savait être persuasif...

 

 

 

Donjon de Montbazon 

Un des rares vestiges de l’époque de Robert le Pieux, fin du Xe siècle.

 

 

C'était un Roi très " chrétien " et pieux,  qui pratiquait régulièrement l'acte de charité envers les pauvres et les malades, même auprès des lépreux .Son comportement déplut  à ses deux premières épouses (Rozala d'Italie et Berthe de Bourgogne ) qu'il répudia .. Le Roi Robert II le Pieux faillit être excommunié !

Il épousa en troisième noce Constance d' Arles qui se montra très autoritaire !

 

 

 

   Constance d’Arles, nouvelle reine des Francs, une forte personnalité du XIe siècle.

 

Etait-ce de la timidité ou un manque de caractère ? Le souverain ne sut jamais s'affirmer et il se laissait trop souvent " mener par le bout du nez ! " A la fin de sa vie,  il dut affronter son épouse Constance et ses deux fils, Henri et Robert.

Trop longtemps, Robert II régna dans l'ombre de son père qui avait l'habitude de prendre les décisions et de les imposer.

 

Repost 0
20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 13:22

SORTONS DU NUCLEAIRE MOSELLE" partenaire du festival international du film des droits de l'homme. 

 

Voir le programme : www.festival-droitsdelhomme.org/metz/ 

Rappel de notre rendez-vous de cette semaine 

 

VENDREDI 21 OCTOBRE à 20h 15  


 cinéma ARIEL-CAMEO à METZ 

Projection-discussion "Into Eternity" 

Le chantier d’un sanctuaire conçu pour durer cent mille ans, creusé dans le nord de la Finlande pour abriter
des déchets nucléaires.Ce documentaire en forme de film de science-fiction montre ces travaux gigantesques
et pose la problématique de l’élimination des déchets radioactifs sous l’angle de la temporalité.

 

Avec Michel MARIE - militant au CEDRA

 

 

EDF, Nouveaux compteurs ......


 

 

Et bien, c’a y est, c'est voté...


Et voila, dernier acte, le tour de passe-passe est joué gagnant dans une indifférence quasiment générale. Les français vont pouvoir payer plus cher leur électricité pour alimenter encore un peu plus les actionnaires !

 
Bonne lecture !


PS : ATTENTION vis à vis des fameux nouveaux compteurs, maintenant c'est individuellement qu'il faudra résister pour ne rien signer !!!
 


AUJOURD'HUI DÉBUT ET FIN DE LA SESSION PARLEMENTAIRE AU SÉNAT POUR PASSER LE PROJET DE LOI NOME  .........

et les Nouveaux Compteurs EDF !


DANS QUELQUES JOURS CE NE SERA PLUS UN PROJET MAIS UNE

 

VÉRITABLE LOI SCÉLÉRATE AVEC


APPLICATION AU 1er JANVIER 2012.

QUAND NOS FACTURES ET CELLES DE NOS AMIS AUGMENTERONT ON

 

NE POURRA PLUS DIRE QUE L'ON NE SAVAIT PAS.


 
A DIFFUSER LARGEMENT ÉVIDEMMENT !

 

APRÈS FRANCE TÉLÉCOM, LA POSTE, LA SNCF, ETC... EDF
Pour les fameux Compteurs qui devraient être installés bientôt et qui devraient nous être facturés au prix très très Fort (vers les 300 € ) , et qui, de surcroît, ne seraient pas fiables : il ne faudra rien signer.


On ne peut pas refuser à EDF d’accéder aux Compteurs, et de les changer : par contre comme nous n’avons rien demandé, nous n’avons aucune Obligation de Signer quelque Document que ce soit, et, du moment que nous n’aurons rien signé, EDF ne pourra pas nous obliger à payer ces Compteurs….


Attention aux Signatures : aucune, même pour la Réception de Travaux, etc.

LES TARIFS D’ÉLECTRICITÉ VONT AUGMENTER POUR PERMETTRE LA CONCURRENCE ! À TERME, L’USAGER PEUT S’ATTENDRE À DES HAUSSES SUBSTANTIELLES DE SA FACTURE, COMME CELA S’EST DÉJÀ PRODUIT POUR LE GAZ.

 

NE LAISSONS PAS FAIRE !

 
C'est la Loi Nome, soit la Nouvelle Organisation du Marché de l’Electricité, concoctée par le Gouvernement.

 
Le principe en est simple : constatant que la Concurrence ne fonctionne pas (plus de 96 % des Français restent Fidèles à l’Opérateur Historique (EDF), le Gouvernement a décidé de la créer… artificiellement.

 

La Loi étant passée dans une relative indifférence, à partir du 1er Janvier 2011, EDF aura obligation de revendre à ses Concurrents jusqu’à 25 % de sa Production d’Electricité.

 

Un Véritable hold-up !

 

Les Fournisseurs d‘Electricité vont se voir offrir un quart de la Production, que les Français ont déjà payé avec leur Facture, pour qu’ils puissent réaliser des Profits, au seul bénéfice de leurs Actionnaires.

 
C’est une première que d’obliger une Entreprise, dans le Monde de la "Concurrence libre et non faussée", à céder une partie de ses Atouts à des Concurrents qui produisent peu ou pas du tout d’électricité.


Si vous êtes scandalisé, diffusez au moins ce message !

 
Une fois livré à la Concurrence et surtout au " Privé " ce sera trop tard.

 

Le Prix de l'Electricité sera fixé par des Groupes Privés qui en fait seront des Filiales d'un Seul et Unique Groupe ! Vous n'y croyez pas ?

 

Alors remettez vous dans le contexte de nos chères Autoroutes Françaises que nous, nos Parents et Grands Parents avons payé avec nos impôts et qui ont été Vendues et Bradées à de Grands Groupes Privés …

 
Cela profite à qui ? Et le Prix à payer pour y circuler ? N'est-ce pas Scandaleux ?

 

Mais c'est trop tard, car ce Réseau Routier n'appartient plus en totalité à l'Etat ! Et pour le reste ce sera pareil !

 
Aujourd'hui le service public coûte cher, mais ce n'est rien face à ce qui nous attend si nous le bradons à des Groupes Privés !


Faites Circuler sans Modération autour de vous ce Message, surtout n'hésitez pas !! 

 

Repost 0
Published by fosseuchien - dans voyages en Lorraine
commenter cet article
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 22:03

INFORMATIONS :

 

 

Source  :  L'Est Eclair

 http://www.lest-eclair.fr/article/a-la-une/dechets-radioactifs-fiasco-du-projet-fa-vl-les-conclusions-officielles


Publié le mardi 18 octobre 2011 à 09H34 - 

Déchets radioactifs/ Fiasco du projet FA-VL : les conclusions officielles

Le haut comité pour la transparence sur la sécurité nucléaire a rendu hier soir son rapport sur le fiasco dans la recherche d'un 3e centre de stockage

Aube- C'est un fiasco qui a laissé des traces… et dont il faut désormais tirer les conséquences. En juin 2008, le gouvernement confie à l'Andra la mission de lancer un appel à candidatures auprès des collectivités locales pour accueillir un centre de stockage de déchets radioactifs à vie longue, les fameux FA-VL. Dans l'Aube, une dizaine de communes sont intéressées. Le temps presse ; on en parle depuis 1993 et le futur centre doit entrer en exploitation en 2019. Pars-lès-Chavanges et Auxon sont favorables mais les élus sont pris à partie, voire menacés de mort. Ils jettent l'éponge. Le projet est enfoui.
En 2010, le haut comité pour la transparence et l'information sur la sécurité nucléaire s'auto-saisit de cette affaire et met en place un groupe de travail chargé de tirer les conclusions de cet épisode douloureux. Hier soir, le rapport a été rendu public (www.hctisn.fr).
 

Des erreurs… 


Le haut comité reproche à l'État de ne pas s'être suffisamment impliqué dans le processus de recherche et aux différents acteurs locaux de n'avoir pas suffisamment communiqué : « L'échelon local n'était pas adapté », « le territoire et le contexte local ont été mal appréhendés », « le dialogue avec la population concernée a été inexistant »…
Les producteurs de déchets « souhaitent qu'une solution rapide et durable soit trouvée ». L'autorité de sûreté nucléaire (ASN) juge que « le stockage FA-VL est absolument nécessaire » et fustige le fait que « l'implication de l'État a été trop faible. Le gouvernement doit prendre position clairement au niveau national. C'est à l'État de décider ».
L'Andra se défend d'avoir voulu respecter un calendrier « de fait très serré, mais les délais étaient imposés par la loi ».

et des recommandations 


Le rapport n'est tendre ni avec les uns, ni avec les autres et recommande un certain nombre de mesures pour mener à bien la prochaine recherche. « Un nombre restreint de territoires doit être sélectionné par l'État sur recommandation de l'Andra », préconise le rapport. On ne parlerait plus aujourd'hui des 3 115 communes du départ mais des quarante communes qui s'étaient déclarées favorables en octobre 2008.
« Le choix des territoires accueillant déjà des installations nucléaires doit être privilégié », poursuit le rapport. Or, sur les quarante sites retenus, les seules « installations nucléaires » se trouvent… dans le Soulainois.
Par ailleurs, fortement critiqué lors de la précédente tentative, « l'État doit afficher le caractère d'utilité publique et de service rendu à la Nation ». Il est également recommandé de dépasser l'échelle communale pour, « a minima », privilégier l'échelon intercommunal avec le soutien des grandes collectivités.
 

Pas avant fin 2012 


Enfin, recommandation est faite de mettre en avant la communication et la concertation et bien préciser que « les mesures d'accompagnement doivent être équitablement réparties entre les communes situées à proximité du site d'implantation ; les frontières administratives ne doivent constituer aucun obstacle ». En clair, les retombées d'un tel projet concerneraient un vaste territoire.
Pour l'heure, il ne s'agit que de « recommandations » que l'Andra devrait reprendre dans son rapport final qu'elle remettra à l'État fin 2012. « Nous allons reproposer un projet industriel, une démarche industrielle et un nouveau calendrier », nous a confié hier soir la directrice générale de l'Andra, Marie-Claude Dupuis, sans commenter plus avant les conclusions du rapport.


Willy BILLIARD


Vous pouvez également choisir de vous inscrire sur d'autres listes :
Listes de diffusion : http://www.sortirdunucleaire.org/dossiers/Listes-Diffusion.html
Listes de discussion : http://www.sortirdunucleaire.org/dossiers/Listes-Discussion.html

Repost 0
Published by fosseuchien - dans voyages en Lorraine
commenter cet article
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 20:10

Saint MARTIN  et son manteau

 

 

 


La dynastie des Capétiens fut à la tête du Royaume franc

puis du Royaume de France jusqu'en 1792, sans interruption.

 

 

 

             vitrail représentant le soldat romain partageant son manteau

 

 

Les CAPETS ! D'où ce nom a-t-il jailli ?

 

Hugues Ier était laïc et abbé de la cathédrale de Tours. Il était donc le gardien du manteau de Saint Martin, évêque de Tours de 371 à sa mort en 397

 

 

 

Image illustrative de l'article Martin de Tours

 

                                                            Martin, le soldat romain

 

Qui était Martin ?

 

Martin naquit en Pannonie, Hongrie actuelle, vers 336. Il était le fils d'un magistrat militaire de l'armée romaine. Martin était très attiré par la nouvelle religion monotéiste venue d'Orient, le christianisme,  qui se répandait assez rapidement, même au sein de l'armée impériale romaine. Son père n'approuvait pas son fils et il l'obligea à entrer dans l'armée à l'âge de quinze ans.

Son père étant un vétéran, Martin fut nommé "circitor", ( celui qui fait des rondes de nuit pour surveiller ), il avait droit à un esclave et à une double solde. On racontait que Martin était bon et généreux avec son esclave et que c'était lui qui le servait ! Martin le traitait bien !

 

Martin fut affecté en Gaule et l'hiver 338 était glacial ! Une nuit, dans le froid polaire qui régnait cette année-là, Martin rencontra un homme recroquevillé sur le bord du chemin , très peu vêtu ! Martin, sans hésité, coupa d'un coup d'épée,  son manteau en deux et en couvrit le pauvre homme !

 

 

 

 

                                                  Saint Martin partageant son manteau

 

Ceux qui virent le geste du jeune soldat de 18 ans, n' en croyaient pas leurs yeux ! C'était tellement inhabituel !

On appela le reste du manteau " CAPE " qui se transforma en CAPET !


Ainsi naquit la dynastie des CAPETIENS  !

 

Saint Martin décéda le 8 novembre 397 et fut inhumé le 11 novembre 397à Tours après quelques péripéties!

( disputé entre Poitevins et Tourangeaux, son corps fut subtilisé par ces derniers et rapidement reconduit par le fleuve jusqu'à TOURS où il fut  enterré  )

 

 

La CAPE de Saint Martin  fut envoyée comme relique à la Chapelle du Palais de Charlemagne à Aix-la-chapelle


CAPE est à l'origine du mot chapelle, ( l'endroit où l'on gardait " la cape du saint" ) Elle  était portée en bannière lors des batailles .

 

                                                                  Saint Martin

 

On  fête la Saint Martin le 11 novembre ! Il était très populaire et son nom se répandit . En France, on compte 237 communes qui s'appelle..... Martin ..., environ 4300 églises ont pour Saint patron , Martin  et le patronyme Martin est le plus fréquent rencontré en France !

 

Les légendes où Saint Martin est au centre du récit sont très nombreuses en France,  Flandres, Belgique, Alsace, Allemagne, Autriche, Suisse, Italie...

 

 

                                                  Mort de saint Martin

 

Une jolie légende veut que les fleurs se soient mises à éclore en plein novembre, au passage du corps de Saint Martin sur la  Loire entre Candes et Tours. Ce phénomène étonnant a donné  naissance à l’expression <<  été de la Saint-Martin  >> ( Wikipédia )

Repost 0
18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 21:09

Installation d'une nouvelle dynastie,  issue d’une famille de la haute aristocratie carolingienne :

 

Les Capétiens

 

 

 

                               Hugues 1er Capet

 

 

 

 

 

 

 

Né vers 941, mort le 22 octobre 996, Hugues Capet était le fils aîné d’Hugues le Grand. Il fut  surnommé Capet parce que, comme ses ancêtres, il était abbé laïc de Tours, où est conservée la relique du manteau de saint Martin, " la capa."


Hugues Capet épousa une Carolingienne, Adélaïde de Poitou, femme intelligente et diplomate, qui était de bons conseils pour son époux.

 


 

 

                                                           Hugues Capet

 

En 986, Louis V, fils de Lothaire, perdit la vie à la suite d’un accident de chasse, sans laisser d’héritier.  L’assemblée des grands du royaume réunie à Senlis, choisit Hugues Capet pour souverain, le 1er juin 987. Un mois plus tard, il futsacré roi  le 3 juillet 

 

par l’archevêque de Reims.

 

                       

 

 

 

La Francie occidentale se trouva définitivement séparée de l'Empire et le premier Capétien, comme ses successeurs, mit toute son énergie à créer une dynastie continue en consolidant son pouvoir sur son domaine et en y associant son fils Robert le Pieux , le jour de Noël de l'an 987. La couronne fut  transmise à son fils, à sa mort, en 996. La dynastie capétienne  était fondée. Elle  dura plus de huit siècles et donna naissance à des lignées de souverains

 

 

Les Capétiens ont donné treize rois à Naples et à la Sicile  ,

dix rois à l'Espagne,

quatre rois à la Hongrie,

trois rois à la Pologne

, deux grands-ducs au Luxembourg,

trois empereurs de Romanie (Constantinople)  

et par voie illégitime trente-deux rois au Portugal et deux empereurs au Brésil  .

 

                                 Gisants des rois Eudes et Hugues Capet

 


Repost 0
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 20:21

 Le Royaume franc de 922 à 987

 

Les Rois Caroligiens firent face à des adversaires multiples. Les luttes familiales, entre père et fils, entre frères, furent nombreuses. A cela s' ajoutaient les attaques externes, de souverains en quête de territoires pour étendre leur pouvoir et d'envahisseurs venus de l'est.

Nous ne connaissons pas bien tous ces hommes, souvent valeureux, qui ont affronté  des adversaires puissants et qui, souvent, ont usé de stratèges pour conserver leur couronne.

 

 

La famille des Robertiens est une famille de la noblesse franque qui tire son nom du prénom Robert que portèrent un grand nombre de ses membres . La puissance des Robertiens, fortement implantés en Neustrie, s'explique moins par « leur carrière royale intermittente » que par leur « capacité à renoncer au trône pour affermir leur position »  dans le royaume et le diriger de fait. Trois membres de la famille accédèrent au trône : Eudes Ier en 888, son frère Robert Ier en 922 et le petit-fils de ce dernier Hugues Capet en 987. Les descendants de ce dernier sont nommés Capétiens et régnèrent sur la France sans interruption de 987 à 1792 puis de 1815 à 1848. Ainsi, de 888 à 1848, soit pendant près de 1000 ans, la famille issue des Robertiens a joué un rôle politique de premier plan en France . ( document Wikipédia )

 

 

Robert I de France.jpg

     Robert Ier ( les Rois descendants de Robert furent appelés Robertiens )

 

Robert Ier (né vers 860 - mort le 923  ), fils cadet de Robert le Fort, comte d'Anjou, il était le frère du comte Eudes et fut élu roi de Francie occidentale en 922

 

Il attaqua le Roi Charles III le Simple qui dut s'enfuir en Lorraine. ROBERT fut couronné Roi des Francs à Reims en 922. En 923, Charles III le Simple rassembla une armée et attaqua Robert Ier à la bataille de Soissons. Robert Ier fut tué , on dit qu'il le fut de la main de Charles III. Le fils du roi ROBERT Ier, Hugues le Grand réussit cependant à vaincre Charles III qui ne put récupérer sa couronne de Roi des Francs.

 

 

Raoul Ier.jpg

                                                              Raoul        ( Robertien )    

 

 

RAOUL, gendre du roi ROBERT Ier, fut élu roi des Francs le 13 juillet 923. Il lutta pour consolider la royauté.Il soumit les Normands en leur octroyant le Cotentin. Il dut aussi faire face à des envahisseurs venus de l'Est , les Hongrois, qu'il mit en déroute en 935. Mais, rongé par la maladie, il mourut en octobre 935.

 

 

 

Louis IV.png

 

                                                           Louis IV d'Outre Mer ( carolingien )

 

Louis IV d'Outre Mer,( enfant, il dut s'enfuir avec sa mère, en Angleterre, d'où son surnom ) fils de Charles III le Simple,il fut installé sur le trône par Hugues le Grand. Il devint roi des Francs en 936 et mourut en 954 suite à une chute de cheval. Son règne fut marqué par la volonté d'étendre sa domination sur la Lotharingie, la Normandie et le Nord. Il fut enlevé par les hommes d'Hugues le Grand et libéré en 948. Dès 950, Louis IV réussit à obtenir des serments de fidélité de la part  nombreux seigneurs qui devinrent: ( Les Vassaux du Roi )

 

 

Lothaire.png

 

                                                           Lothaire de France ( carolingien )

 

 

Lothaire de France, 941- 986, devint roi des francs en 954, à la mort de son père Louis IV d'Outre-Mer. Selon la volonté de son père, Lothaire ne partagea pas son royaume avec son frère . Ce fut la première fois que la coutûme franque ne fut pas respectée. Il commença son règne sous la tutelle d'Hugues le Grand. Puis, il décida de régner seul mais les luttes commencèrent . Son jeune frère Charles, écarté du pouvoir, s'allia à Hugues le Grand et ils affrontèrent  les armées de Lothaire de France qui fut vaincu et dut s'enfuir en 978.

 

 


Louis V.jpg

                                                                  Louis V ( carolingien)

 

Louis V (né en 967 mort en 987 ), Roi des Francs de mars 986 à mai 987. Fils de Lothaire de France et de la princesse Emma, il fut le dernier  roi Carolingien .

Poussé par son père, le Roi Lothaire, il dut épouser Adélaïde d'Anjou, de vingt son aînée. Le jeune Roi mena alors une vie de débauche . En 987, il participa à une chasse sur les terres d'Hugues Capet,  qui lui fut fatale..Mort sans laisser d'héritier, la lignée des caroligiens s'éteignit faisant place aux Capétiens

Repost 0
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 20:55

La longue marche vers  " La France "

 

 

 

 

 

                        Représentation de Vikings datant du IXe ou du Xe siècle.

 

Louis II dit le Bègue né le 1er novembre 846, mort le 11 avril 879 


Roi des Francs (877-879),


fils de Charles II dit le Chauve et Ermentrude d'Orléans.

 

Ce roi avait beaucoup de difficultés à s'exprimer, d'où le surnom de "bègue"

 

Marié en premières noces en 862 à Ansgarde de Bourgogne, elle lui donna deux fils,


- Louis III et

 

- Carloman II et

 

- trois filles, Gisèle, Hildegarde et Ermentrude.

 

Comme ce mariage avait été contracté sans la volonté de son père, ce dernier obligea Louis à répudier Ansgarde


. Il épousa en secondes noces - contre l'avis des autorités ecclésiastiques -

Adélaïde de Paris qui lui donna un fils, Charles,( III  Le simple ) qui naquit après sa mort.

 

 

 

Portrait de Charles III le simple figurant dans le Recueil des rois de France

de Jean du Tillet (Bibliothèque nationale de France)

 

Ce fils posthume et légitime n'etait qu'un prince héritier de cinq ans après la disparition de ses frères issus du premier lit royal, Louis III mort en 882 et Carloman II en 884.

Il fut ainsi facilement écarté du trône par les grands de Francie occidentale.

 

 

Georges Rouget (1783-1869) - Charles III, dit le simple, roi de France en 896 (879-929).jpg

 

                        Charles III, dit le simple, roi de France en 896 (879-929)

 

 

En 885, le jeune Charles fut placé  sous la tutelle de l'empereur Charles III Le Gros.

Après la destitution et l'abdication de ce dernier, le comte EUDES, vaillant défenseur  de Paris assiégé durant l'hiver 885-886,par les Normands,  se fit élire roi en février 888

Le Jeune Charles fut sacré roi des Francs, de Francie occidentale,  le 28 janvier 893 par l'archevêque de Reims ,il ne put régner sur l'ensemble du royaume qu'à partir de la mort d'Eudes, le 3 janvier 898

De plus, Il devint  roi de Lhotaringie  de 911 à 923

 

 

 

                                                     Statue de Rollon, à Rouen

 

En 910-911, l'armée de Rollon, le Viking,  échoua et ne put prendre Chartre

Charles III le Simple  négocia avec Rollon, le chef Viking. Les négociations aboutirent au Traité de Saint -Clair sur Epte ,en 911

Le roi cèda à Rollon une partie de la Neustrie, le comté de Rouen,  futur duché de Normandie.

En échange, Rollon s'engagea à faire cesser les incursions vikings sur le royaume franc.

Il se fit baptiser en 912 en la  cathédrale de Rouen, sous le nom de Robert

 

 

 

                                         Le duché de Normandie entre 911 et 1050.

 

Ce territoire prit le nom de " NORMANDIE "

 

L'installation de Rollon à Rouen n’inaugura pas la colonisation scandinave dans l’actuelle Normandie. Elle la renforça. En effet, selon Jean Renaud, des Danois s’étaient déjà installés à l’embouchure de la Seine, sans compter la colonisation régulière et indépendante sur les côtes du Cotentin.

 

ROLLON  restaura  la paix et la sécurité en Normandie. Une légende raconte que Rollon suspendit pendant trois ans un anneau d'or à un arbre de la " forêt de Roumar " sans que personne n'osa le voler. Il s'applica à nouer de bonnes relations avec  l'Église séculière et rétablir la vie monastique. Les moines deSaint Ouen de Rouen osèrent revenir dans leur Monastères, avec leurs reliques.

 

 

,Malheureusement, après le traité,  Rollon a poursuivi ses expéditions de pillage et ses tentatives plus ou moins réussies d'extension territoriale.

 

Environ cent ans plus tard, cette concession de Charles III le Simple, devint le duché de Normandie.

 

 

 

                     Gisant de Rollon (Rollo, en latin), dans la cathédrale de Rouen.


Repost 0

Présentation

  • : Les poubelles radioactives
  • Les poubelles radioactives
  • : Enterrer ? Enfouir ? Ne serait-ce pas oublier ? Comment traiter les déchets radioactifs ? L'enfouissement des déchets radioactifs dans les conditions actuelles est-il acceptable ? A-t-on préparé le démantèlement des centrales nucléaires ? Les recherches scientifiques permettent-elles, actuellement, le traitement de tous ces déchets pour les rendre inoffensifs ? Sommes-nous assez informés des dangers de toutes ces poubelles nucléaires ?
  • Contact

Recherche

Liens