Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 19:07

Arms of the Kingdom of France (Moderne).svg

 

                                                     Louis XII, le père du peuple

 

 

 

Louis XII était le fils du poète, Charles d'Orléans et de Marie de Clèves

Il naquit  le 27 juin 1462, au château de Blois

 

 

                                                                                Louis XII

 

 

Il se retrouva orphelin de père à trois ans et fut élevé par  Charles VIII et éduqué sévèrement par Louis XI

Louis XI le maria à sa fille Jeanne, difforme et certainement stérile, il espérait ainsi voir l'extinction de la branche d' Orléans. Certains la disaient débile, ce qui n'était certainement pas le cas. Lors de la demande d'annulation de son mariage par Louis XII, elle sut s'exprimer correctement, avec beaucoup de sagesse. Après sa répudiation, Jeanne se retira au couvent et fonda l'ordre des religieuses de l'Annonciade.

 

                                                                      Couronnement de Louis XII

 

 

Louis  fut couronné roi de France à Reims,  le 7 avril 1498, sous le nom de Louis XII

 

 

                                                                 Louis XII et Anne de Bretagne

 

Louis XII épousa, en secondes noces, Anne de Bretagne, la veuve de Charles VIII

 

De cette union naquirent :

 

Il succéda en 1498 à Charles VIII, mort accidentellement sans enfant survivant. Les fiefs, possessions et prétentions des Orléans rentrèrent dans le giron de la monarchie. Dès son accession au trône, il manifesta cependant un désir profond de ne pas rompre avec la tradition des Valois.

"Sa célèbre phrase, « le roi de France ne venge pas les injures faites au duc d'Orléans », témoigne de sa volonté de réconciliation et de continuité."

 

                                                   Château de Blois

 Statue équestre de Louis XII, sous laquelle se trouvent leporc épic,  symbole du roi (dont la devise était « Qui s’y frotte s’y pique. »), la lettre L pour Louis XII et la lettre A, emblème d’ Anne de Bretagne

Louis XII fut surnommé le « père de son peuple » par les Etats Généraux de 1506, il a aussi profité des circonstances. Il a réduit  la taille , ramena des  richesses des guerres d’Italie et codifia les coutumes. On le para de l’auréole de roi justicier, il  eut la chance de régner à une époque  bénéfique pour  la France,  le retour à la prospérité économique en Europe, l’éloignement des armées hors des frontières et donc la paix à l’intérieur avec l’accroissement de la population. Il recueillit  ainsi  les fruits des  progrès techniques et du développement des échanges.

 

 

                                                                     Louis XII et Marie Tudor


En 1514, il épousa  Mary Tudor, princesse d'Angleterre (1496-1533), fille du roi Henri VII et d'Élisabeth Plantagenêt d'York.

 

Devenu veuf, il se remaria le 9 octobre 1514 à Abbeville avec Marie d'Angleterre, la très jeune sœur du roi Henri VIII d'Angleterre, pour sceller sa réconciliation avec ce dernier.


Affaibli par l'âge, les excès et la goutte, Louis XII décéda  trois mois plus tard, le 1er janvier 1515, en l'hôtel des Tournelles à Paris. Ses détracteurs, répandaient une rumeur le diant  sénile et  impuissant. Il  se serait épuisé dans la chambre à coucher à force de vouloir concevoir un fils avec Marie d'Angleterre

Il laissa le trône à son cousin et gendre François Ier époux de sa fille aînée Claude, duchesse de Bretagne.

 

 

                                                               Tombeau de Louis XII et Anne de Bretagne

Sources :

Wikipédia

Histoire Larousse

Histoire Hatier

Repost 0
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 22:19

Charles VIII dit l'Affable,

naquit le 30 juin 1470 au château d’Amboise , décéda le 7 avril  1498

 Il fut roi de France de 1483 à 1498

 

 

                                                        Charles VIII


Il était le seul fils de Louis XI et de sa deuxième épouse Charlotte de Savoie à ne pas être mort en bas âge,

Il était de constitution fragile, et le roi Louis XI, soucieux de s'assurer une succession, se préoccupa plus de sa santé que de son éducation.

 


À la fin de la vie de Louis XI, Charles et sa petite fiancée, Marguerite,( qu’il n’épousera pas) vivaient confinés à Amboise, sur l'ordre d'un père assez paranoïaque. Louis XI, sentant sa fin proche, lui inculqua quelques leçons de gouvernement à partir de1482. Il lui conseilla de conserver la majorité du personnel royal pour faciliter la transition et lui demanda d'accepter la tutelle de sa sœur.

 

 

Louis XI s'éteignit le 30 août 1483, et Charles devint roi à 13 ans sous le nom de Charles VIII.

                                         Mariage de Charles VIII et d' Anne de Bretagne

 

 

Il  épousa Anne de Bretagne le 6 décembre 1491. Les deux époux se cédèrent mutuellement tous leurs droits sur le duché de Bretagne. Anne s’engagea à épouser le successeur au trône de France de Charles VIII , si ce dernier n’avait  pas d’héritier.

 

                                                              Charles VIII et Anne de Bretagne

 

Le contrat de mariage d’ Anne de Bretagne avec Charles VIII portait cette clause singulière, «  qu'en cas qu'elle devînt veuve, elle ne pourrait se remarier qu'avec le successeur du roi; et cela pour assurer plus solidement l'union de son duché de Bretagne à la couronne de France ».

                                                               Charles VIII devant Milan

 

 

.Charles VIII   entreprit  la conquête du royaume de Naples. Cette expédition  marqua le point de départ  des guerres d’Italie (1494).

 

 

                                                Charles VIII à Naples


Charles VIII décéda  à 27 ans, le 7 avril 1498 au château d’ Amboise. Le souverain émit le désir d’aller au jeu de paume,  en s’y rendant, il heurta violemment du front,  un linteau de pierre sur la montée cavalière du château. Le roi se releva, alla au jeu de paume et tomba mort, le lendemain matin.


Après sa mort, la succession revint à son cousin Louis XII


« Charles-Orland », fils aîné de Charles VIII et de la reine Anne, duchesse de Bretagne, était mort en 1495, à l'âge de 3 ans.


 Anne de Bretagne honora la clause de son contrat de mariage avec Charles VIII, elle  épousa le successeur de son époux, Louis XII, en 1499

 


                           Tombeau de Charles VIII par François Roger de Gaignières.   

 

Le tombeau a été détruit,  réalisé en grande partie en bronze doré et en émail.  il fut fondu en 1792. Les derniers vestiges disparurent en 1793

 

 

Repost 0
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 21:26

              COMMUNIQUE

 

 

 

 

 

 

5576356363_e9292a33a2.jpg

 

 

 

 

 

Le 11 mars 2012, réagissons ensemble
pour sortir du nucléaire !

Le 11 mars 2011 débutait la catastrophe nucléaire de Fukushima, qui continue aujourd’hui de contaminer le Japon.

Un an plus tard jour pour jour, réagissons pour dénoncer le risque de catastrophe nucléaire en France et pour affirmer, tous ensemble : « sortir du nucléaire, c’est possible ! »

Formons une grande chaîne humaine
dans la région la plus nucléarisée d’Europe
 

C’est en se mobilisant par dizaines de milliers que les Allemands ont obtenu une décision de sortie du nucléaire d’ici 2022.

Nous aussi, nous devons établir un rapport de force avec ces élites coupées des citoyens, qui nous imposent le danger nucléaire. Indignons-nous, mais surtout rassemblons-nous : c’est en étant nombreux que nous sommes forts.

N’attendez pas le 11 mars...
Dès aujourd’hui, vous pouvez agir !
 

C’est dès aujourd’hui qu’il nous faut mobiliser largement en vue de la grande chaîne humaine du 11 mars 2012. Informez tous vos contacts en leur envoyant ce message ; faites connaître la chaîne près de chez vous en commandant gratuitement tracts, autocollants et affiches ; parrainez des maillons de la chaîne pour nous aider à organiser la mobilisation ; ... Rendez-vous sur le site www.chainehumaine.org !

Et dans une ambiance familiale, rejoignez la chaîne humaine entre Avignon et Lyon le dimanche 11 mars 2012. Chaque personne compte, et nous comptons sur vous.

Toute l’équipe du Réseau "Sortir du nucléaire"

Indépendants de l’État à 100 %, nous sommes dépendants de vous.
Soutenez notre action, faites un don ! http://www.sortirdunucleaire.org/don

Diffusez l’information en envoyant ce message à vos contacts !

Chacun-e peut s’abonner pour recevoir nos infos :
http://www.sortirdunucleaire.org/dossiers/rezo-info.html

Repost 0
Published by fosseuchien - dans voyages en Lorraine
commenter cet article
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 22:49

Louis XI, un roi moderne

Louis XI incitait les inventeurs à venir s’installer en France. L’imprimerie, perfectionnée par Gutenberg, fut appréciée par le souverain. Les manuscrits étaient trop chers, peu de monde pouvait y avoir accès. L’imprimerie de Gutenberg permit d’éditer des livres en plus grand nombre. On vit alors des cercles de lecture se développer d’abord à Paris, puis dans les grandes villes du royaume.

Johannes Gutenberg

 

 

Johannes Gensfleisch zur Laden zum Gutenberg, dit Gutenberg naquit vers 1400 à Mayence dans le Saint Empire romain germanique et décéda le 3 février 1468 dans sa ville natale, était un imprimeur allemand dont l'invention des caractères métalliques mobiles a été déterminante dans la diffusion des textes et du savoir.

Alors que son invention est considérée comme un événement majeur de la  Renaissance Gutenberg connut une existence difficile. Il fut spolié de son matériel par l'un de ses associés, Fust  et ne sera sauvé de la misère que grâce à  Adolphe de Nassau qui lui accorda une pension à vie et le titre  de gentilhomme de sa cour.

 


L'idée première de Gutenberg pour imposer son invention sera d'imiter parfaitement les livres manuscrits  A ce jour, on n’a pas trouvé le modèle précis de Bible utilisé par Gutenberg.

Ce fut  à cette époque que Gutenberg perfectionna simultanément ce qui constitua la globalité de son « invention » :

  • la technique de production des caractères en métal échangeables et égaux (alliage de plomb, fer, étain et antimoine) à l'aide de timbres d'acier coupés, des matrices de cuivre et d'un instrument à couler,
  • la presse à bois,
  • l'encre d'impression

                                                                                 La presse

 

Malheureusement pour Gutenberg, l'impression des livres connaît un succès mitigé. Dans l’inventaire de son atelier, les bibles resteront en rayonnage quelque temps.

Fust obtint alors la gestion de l'atelier,  Fust et  Schoeffer exploitèrent l’imprimerie et développèrent l’activité en produisant des « livres » plus faciles à lire.

 

                                                                               La bible

 

 

Pour vendre des livres, ils s’installèrent à Paris en 1463, à une date où l’imprimerie n’existait pas encore en France. Fust n’en profita pas longtemps , il décéda à Paris en 1466, mais il eut  le temps de voir s'installer une quantité d'imprimeurs d'origine germanique , rue Saint Jacques.

. Gutenberg décéda en1468, largement méconnu par ses contemporains, et fut enterré à Mayence dans un cimetière qui fut détruit plus tard. Sa tombe est aujourd'hui perdue.

 

images?q=tbn:ANd9GcTIFVq17zZOeP1AaGaqXzF

 

                                                                   Musée Gutenberg

Sources :

Wikipédia

Histoire Larousse

Repost 0
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 18:24

 

Jeanne Hachette, une héroïne …

                                                                        Jeanne Hachette


Jeanne Laisné ou Fourquet, connue sous le nom de Jeanne « Hachette » surnom donné parce qu’elle se servait d’une hache pour se battre , naquit  le 14 novembre 1454, à Beauvais,  décéda dans la même ville à une date inconnue Ce fut une héroïne de la résistance face à Charles le Téméraire.

                                                                        Jeanne Hachette au combat

 

 

Jehanne d’Arc avait montré aux femmes que le destin du royaume étaient aussi l’affaire des femmes et qu’elles étaient capables d’entraîner les troupes et de les mener à la victoire.

Quarante ans après la mort de Jehanne d’Arc sur le bûcher, une jeune fille pleine de courage, défendit sa ville de Beauvais contre  l’envahisseur bourguignon , Charles le Téméraire.

 

 

 

Jeanne « Hachette » serait la fille de Jean Fourquet, un bourgeois, ancien officier supérieur des gardes du palais de  Louis XI , tué  en 1465

Elle aurait alors était adoptée par une dame Laisné qui l’aurait élevée jusqu'à ses dix-huit ans.

En 1472, Charles le téméraire mit le siège devant Beauvais,  Jeanne Laisné, une jeune habitante de la ville, saisit une hache ( d’où Jeanne Hachette ) pour repousser un Bourguignon qui sautait de son échelle d'assaut. Enhardies, les femmes de la ville la suivirent et apportèrent de la poudre et des armes aux combattants, jetèrent  des pierres et de l’huile bouillante sur les assaillants.

 

 

 

Sous une pluie de flèches, Jeanne se saisit d'une hache et arracha l'étendard bourguignon des mains d'un soldat ennemi après lui avoir fracassé le crâne

Après onze heures de résistance, les troupes bourguignonnes se retirèrent de la ville et l'avancée du Téméraire vers Paris fut stoppée.

 

 

 

                                                                                La lutte des femmes


Louis XI institua la procession de l'Assaut pour honorer la mémoire de Jeanne Hachette

Louis XI récompensa aussi Jeanne hachette par une dot et par l'exemption "d'impôts" pour elle et ses descendants. Il ordonna qu'une procession, dite de l'Assaut, défila annuellement dans Beauvais, femmes en tête.

 

La statue de Jeanne Hachette fut inaugurée le 6 juillet 1851 par le président de la République, le Prince Louis-Napoléon Bonaparte.

 

 

Repost 0
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 17:00

AFP : 12/12/2011 à 16:26

 

 

Areva annonce un plan visant un milliard d'euros d'économies par an d'ici à 2015

 

240780300_94f38f0c75.jpg

Le groupe nucléaire français Areva a annoncé lundi que son plan stratégique "Action 2016", adopté par son conseil de surveillance, vise un milliard d'économies annuelles d'ici 2015, ainsi que 1,2 milliard d'euros de cessions, sans donner de détails sur l'emploi.

"Le groupe a identifié et mettra en oeuvre un ensemble d'initiatives visant à réduire les coûts opérationnels, pour un montant total d'économies visées de 1 milliard d'euros en rythme annuel, soit 10% de ses coûts opérationnels", indique-t-il dans un communiqué.

 

 

 

3599723256_bc577843e3.jpg

 

 

Selon le quotidien économique La Tribune de ce lundi, Areva compte bien réduire ses effectifs français via un gel des embauches, qui se traduirait par 1.000 à 1.200 départs non remplacés chaque année, malgré des engagements de ne pas viser les 28.000 employés dans l'Hexagone. Interrogé, Areva n'a pas souhaité faire de commentaire.


Le brûlant volet social français avait occupé le devant de la scène le mois dernier lorsque l'AFP avait révélé qu'Areva prévoyait 1.000 à 1.200 réductions d'effectifs dans les fonctions nonindustrielles.

 

 

 

5974047025_93ca7f0402.jpg

 

Convoqué par le gouvernement malgré les démentis du groupe, M. Oursel s'était engagé à ce qu'il n'y ait "aucune suppression de postes, aucun plan de départ volontaire et aucun impact sur les sites français", selon le ministre de l'Economie François Baroin.

Repost 0
Published by fosseuchien - dans voyages en Lorraine
commenter cet article
11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 15:49

Louis XI

 

                                                                             Louis XI

 

Louis XI de France, le Prudent,


Son activité diplomatique, perçue par ses adversaires comme sournoise, lui valut le surnom d’« universelle aragne » ou araigne qui peut se traduire en français moderne par « grande araignée » ou « grand tisseur de toiles ». Cette expression faisait référence au caractère et aux méthodes de Louis XI, qui  axa toutes les actions de son règne sur la ruse et sur un réseau étendu d'informateurs, au lieu de miser sur la force brute. C'est ainsi qu'il est venu à bout de la plupart de ses adversaires politiques.(vu dans Wikipédia )

 

 

                                                               Armoiries de Louis XI

Louis XI

Naquit à Bourges  le 3 juillet 1423 et décéda à Plessis-lez-Tours en 1483

Il fut  roi de France de 1461à 1483

Il était le fils de Charles VII et de Marie d'Anjou


Trois ans avant sa naissance, par le traité de Troyes, son grand-père Charles VI, affaibli par la maladie ( la démence ), avait déshérité son propre fils, Charles VII, au profit d’ Henri V, roi d'Angleterre

Quand Louis vit le jour, son père Charles VII combattait pour reconquérir son royaume.

 La naissance d'un héritier au trône de France représenta un événement important pour Charles VII, qu’on appelait encore le « roi de Bourges ».


 Le 25 juin 1436, à Tours, Louis épousa Marguerite d'Écosse (fille du roi Jacques Ier), alors âgée de onze ans ; cette union visait à rapprocher la France de l'Écosse, son alliée traditionnelle contre l'Angleterre.

 

 

                                                                         Louis XI à Montereau

 

En juillet 1437, Louis se distingua  en prenant Château-Landon, tenu par une garnison anglaise, ainsi que Montereau.

 En mai 1439,  Charles VII nomma son jeune fils, Louis,  gouverneur général du Languedoc. Après avoir choisi ses propres conseillers, Louis restaura les finances royales dans la province et négocia, grâce aux subsides obtenus, le départ des écorcheurs qui pillaient toujours la région .

Le Languedoc pacifié, le roi lui retira sa charge pour lui confier la lieutenance générale du Poitou, Aunis et Saintonge, sous la tutelle des conseillers royaux.


En 1440, Louis , âgé de 17 ans , prit  part à la Praguerie, une révolte des seigneurs féodaux qui critiquaient les conseillers royaux et la passivité du roi Charles VII. Les ligueurs voulaient s'emparer de Charles VII, mais ils furent rapidement arrêtés par les troupes royales. Le 15 juillet 1440, Louis se soumit et obtint le gouvernement du Dauphiné.  Mais, le roi Charles VII refusa d'accorder son pardon aux seigneurs rebelles.


Charles VII s’éteignit  le 22 juillet 1461, convaincu d'avoir été empoisonné sur l'ordre de son fils Louis


Dès la mort de Charles VII, Louis XI, âgé de 38 ans, fut sacré roi de France à Reims, le 15 août 1461.

 Le 31 août, il fit  son entrée solennelle dans Paris.

 

                                                                 Louis XI entre à Paris

 

 

Dès le début de son règne, Louis XI, l'ancien dauphin rebelle,  mena une politique hardie mais très prudente, préférant toujours la diplomatie à la guerre.

Le règne de Louis XI coïncida avec un contexte économique favorable dont le roi sut profiter. Il mit sur pied une politique de développement, déjà éprouvée en Dauphiné. Homme éclairé, il fut  l'un des premiers monarques à considérer « que la prospérité des affaires relève de l'État » , et qu'il faut encourager toutes les initiatives

 Louis XI était persuadé « que le commerce est essentiel au royaume » par la richesse qu'il lui apporte

 


                                                              Louis XI et les bourgeois d'Angers

 

 Il fit frapper une pièce d'or (l'écu au soleil), en 1475, et suscita la création de foires (Lyon, Caen, Rouen), ce qui relança l'activité commerciale

Le roi accueillit des artisans et des ouvriers spécialisés de l'étranger.

 Louis XI développa le commerce de draps et de vins de Bordeaux avec l'Angleterre , en 1469, une ordonnance royale réglementa l'industrie de la draperie, il  installa à Lyon et à Tours une industrie de la soie, protégea l'imprimerie et stimula les activités industrielles

 


 

<< Ce roi avait, paraît-il, une mine bien triste. Il était pauvrement vêtu et, un jour, lorsqu'il faisait son entrée dans une ville, les habitants s'écrièrent : "Est-ce là un roi de France ? Cheval et habillement, le tout ne vaut pas vingt francs ">>


Il préférait la compagnie de son barbier et de son médecin à celle des nobles. Il aimait entrer au cabaret, bavarder avec les bourgeois et les gens du peuple. Ce roi était rusé comme "un renard", il savait écouter....

 

 

                                              Louis XI au château de Plessis-les Tours


Victime d'une congestion cérébrale le 25 août 1483, il décéda le 30 août, précédant de peu dans la tombe la reine Charlotte, qui s’éteignit le 1er décembre

 Ils sont enterrés à Notre-Dame de Cléry, près d'Orléans.

 

 Sources:

Histoire Larousse ( Moyen-Age)

Histoire Hatier

Wikipédia

Repost 0
11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 14:30

Qatar... plus grand émetteur de CO2 par habitant au monde.

Le Qatar ou Katar, en forme longue l'État du Qatar (en arabe : Qaṭar, قطر et Dawlat Qaṭar, دولة قطر) est un émirat du Moyen-Orient d'une superficie de 11 427 km2. Il est situé sur une petite péninsule entourée par l'Arabie saoudite au sud et le golfe Persique au nord. Sa capitale est Doha, ou Ad Dawha. La langue officielle est l'arabe et la monnaie le riyal qatari.

Le Qatar est un producteur de pétrole de taille moyenne et membre de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP). Mais il est aussi le troisième producteur de gaz naturel du monde après l'Iran et la Russie et est devenu le premier exportateur de gaz naturel liquéfié.

Le climat du Qatar est désertique, chaud en été et très doux en hiver. Pendant l’été, les températures varient de 40 °C à 50 °C. Les averses hivernales sont minimes et la pluviométrie n’excède pas 75,2 mm par an. La végétation du Qatar est typique d’un tel climat : maigre, éparse, constituée de quelques broussailles épineuses et de quelques arbres d’espèces peu variées (parmi lesquelles prédominent les palmiers…). Les pluies d’hiver et de printemps viennent chaque année reverdir le désert, mais seulement pendant quelques semaines. (Sources : Wikipédia)

Communiqué :

AFP : 11/12/2011 à 12:53

Climat:

Adoption à Durban d'une feuille de route pour un accord en 2015

 

Les négociations marathon de Durban sur le climat ont débouché, dimanche à l'aube, sur une feuille de route vers un accord en2015 englobant pour la première fois tous les pays pour lutter contre le réchauffement.

  Le soulagement dominait chez les représentants des quelque 190 pays rassemblés dans cette conférence qui a frôlé la catastrophe à l'issue de 14 journées et deux nuits blanches de négociation.


"En l'honneur de Mandela : cela a toujours l'air impossible, jusqu'à ce que ce soit fait. Et c'est fait!", a réagi, lyrique, sur twitter, Christiana Figueres, responsable de l'ONU pour le climat.


Mais l'Union européenne, qui avait mis tout son poids dans la balance pour aboutir à un accord juridiquement contraignant, a dû se contenter, à l'issue de cette réunion largement éclipsée par la crise de l'euro, d'un texte laissant en suspens cette question crucial concernant le futur pacte climatique.


Cet accord, qui permet aussi d'écrire une suite au protocole de Kyoto après 2012 et d'éviter un échec deux ans après l'immense déconvenue de Copenhague, ne s'accompagne par ailleurs d'aucune révision des promesses des pays pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre.


Ces dernières sont, à ce jour, largement insuffisantes pour contenir le réchauffement sous le seuil de 2°C, objectif affiché de la communauté internationale.


Face à la vive opposition de l'Inde, les Européens ont finalement accepté une formulation décrivant ce futur accord comme "un protocole, un autre instrument légal ou une solution concertée ayant une force légale". L'objectif est que cet instrument entre en vigueur à partir de 2020.


L'UE a salué dimanche la "percée historique" réalisée à Durban. "La stratégie de l'UE a fonctionné" a jugé la commissaire européenne en charge du climat Connie Hedegaard, très présente lors de la réunion sud-africaine.


"L'affaire s'est finalement bien terminée", a estimé le représentant américain pour le climat, Todd Stern. "C'est la première fois que l'on va voir des pays en développement accepter d'être tenus par un accord légal" sur le climat, a-t-il souligné.


Les décisions prises à l'aube dans cette ville située sur l'océan Indien sont bien en-deçà de ce qu'exige l'urgence climatique, a de son côté regretté l'ONG Oxfam, qualifiant cet accord de "strict minimum possible" qui laisse "le monde se diriger comme un somnambule vers un réchauffement de 4°C".


"Les pollueurs ont gagné, les peuples ont perdu", a jugé, plus catégorique, Greenpeace Africa.


Avec cette "feuille de route" en poche, les Européens ont donné leur accord à la poursuite du protocole de Kyoto après 2012. Conclu en décembre 1997 et entré en vigueur en février 2005, le protocole impose aux pays industrialisés, à l'exception notable des Etats-Unis qui ne l'ont pas ratifié, de réduire leurs émissions de six substances responsables du réchauffement, au premier rang desquels le CO2.


Cette prolongation était une revendication forte des pays en développement qui rappellent inlassablement que le Nord a une responsabilité "historique" dans l'accumulation de CO2 dans l'atmosphère.


La mise en place du mécanisme de fonctionnement du Fonds vert, destiné à aider financièrement les pays en développement à faire face au changement climatique, a également été adoptée à Durban.


Cependant, la question centrale de l'alimentation de ce fonds reste à ce jour largement sans réponse, alors que l'engagement pris à Copenhague, il y a deux ans, est d'aboutir à 100 milliards de dollars par an à compter de 2020.

"Nous sommes entrés dans une période d'incertitude économique, une ère d'austérité fiscale. Mais je ne pourrais jamais trop souligner à quel point il est crucial que les pays développés tiennent leurs engagements", a souligné cette semaine à Durban le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon.


La conférence de Durban qui s'est achevée avec 36 heures de retard, restera dans l'histoire des négociations climatiques, pourtant habituées à jouer les prolongations, comme le record du genre.


Le prochain grand rendez-vous de la diplomatie climat aura lieu au Qatar... plus grand émetteur de CO2 par habitant au monde.

Repost 0
Published by fosseuchien - dans voyages en Lorraine
commenter cet article
10 décembre 2011 6 10 /12 /décembre /2011 21:09

1453, après 116 ans de conflits, de souffrances, de misère et de massacres, le Royaume de France retrouva enfin la Paix !

                                                                               Charles le Téméraire

 

La France venait d'en finir avec plusieurs siècles de guerres civiles, de luttes contre les féodaux et contre les Anglais. Les derniers  ennemis sérieux qui menacèrent l'unité du royaume furent les ducs de Bourgogne, Philippe III le Bon et son fils, Charles le Téméraire

 

 

 

Charles le Téméraire

Naquit à Dijon en 1433

Fut tué en 1477, à Nancy

Quatrième duc de Bourgogne, membre de la dynastie des Valois, petit-fils du roi Philippe III le Hardi, Charles le Téméraire était le fils du duc Philippe III le Bon et d'Isabelle de Portugal.

 

                                                  Education de Charles le Téméraire

 

Il reçut la formation d'un grand prince médiéval, aux côtés d'un clerc bourguignon et d'un noble picard qui en fit un véritable chevalier rompu à l'équitation et aux exercices physiques. A l'âge de 12 ans, il fut marié à la princesse Catherine, fille de Charles VII, roi de France.

 

 

                                          Tour Charles le téméraire à Charolle

 

 

Charles le Téméraire était  Comte de Charolais, héritier du riche duché de Bourgogne qui s'étendait  de la Flandre littorale au Mâconnais . Charles le Téméraire entra en conflit avec son père Philippe III le Bon, il ne pardonnait pas la cession des villes de la Somme au roi de France Louis XI en 1463

                                               Florin d'or Charles le Téméraire

 

 Lorsque Philippe III le Bon décéda, le 15 juin 1467, Charles le Téméraire devint officiellement duc de Bourgogne

L'essentiel de son activité fut alors consacrée à unir en un seul bloc ses États, afin de constituer un royaume de Bourgogne cohérent territorialement ; ce royaume, qui était déjà presque une réalité, devait s'étendre des Pays-Bas à la vallée de la Saône et de la mer du Nord au Rhin avec pour axe central le cours de la Meuse.

 

 


 Ce projet suscita très vite l'inquiétude de Louis XI, peu enclin à accepter la formation d'une telle puissance au voisinage de son royaume.


En 1469, Charles le Téméraire acheta les villes de  haute Alsace, puis imposa son protectorat au duché de Lorraine, dernier obstacle à l'unification totale de ses terres. Ces objectifs atteints, il prit le titre de grand-duc d'Occident

 

 

                                            Guerre entre Louis XI et Charles le Téméraire

 

 

En 1474, le roi de France, trop habile pour se lancer dans une guerre directe contre la Bourgogne, finança, une révolte des cités alsaciennes appuyée par les cantons suisses, dotés d'une armée redoutable.


Après un revers à Berne, où Charles fit pendre plusieurs dizaines de soldats capturés, les Suisses, galvanisés, lui infligèrent deux défaites, à Grandson , en mars 1476 puis à Morat, en juillet 1476. Ce fut la débâcle des Bourguignons. Charles se dirigea vers la Lorraine avec les restes de son armée pour attaquer Nancy, qui venait de signer un traité d'alliance avec le Royaume de France.

 

 

                                     Mort de Charles le Téméraire

 

Le grand-duc d'Occident, Charles le Téméraire, perdit la vie en 1477

devant Nancy, on retrouva son corps mangé par les loups et peu après,

ses États furent démembrés :

Louis XI reçut le duché de Bourgogne, la Picardie et Boulogne.

 

 

 

                                                            Tombeau de Charles le Téméraire

Repost 0
10 décembre 2011 6 10 /12 /décembre /2011 18:17

   Communiqué :   

   AFP :10/12/2011 à 11:55

Virus mutant de la grippe: la science a-t-elle fabriqué un monstre?

La création dans un laboratoire néerlandais d'un virus mutant de la grippe aviaire potentiellement ravageur, a provoqué l'émoi de gouvernements occidentaux et réalimenté, par médias interposés, le fantasme d'une pandémie incontrôlable comme celle décrite dans le film "Contagion".

Un laboratoire néerlandais dirigé par le Pr Ron Fouchier, au centre médical Erasmus de Rotterdam, a annoncé en septembre avoir créé un virus mutant de la grippe aviaire H5N1 potentiellement capable, pour la première fois, de se transmettre facilement entre humains.


Le H5N1 est redoutable chez l'homme car mortel à 60% mais ne s'est jamais transmis entre hommes par voie aérienne, ce qui explique qu'il n'a fait jusqu'à présent qu'un peu moins de 350 morts.

Il est en revanche très vivace chez les palmipèdes et se transmet facilement à la volaille d'élevage qui à son tour peut infecter des personnes vivant à son contact.


"Nous avons découvert" que la transmission du virus entre les hommes "est effectivement possible et peut se faire plus facilement que ce que nous pensions", a annoncé le Pr Fouchier.


"En laboratoire, il a été possible de changer le H5N1 en virus (...) qui peut facilement se répandre dans l'air," a expliqué le chercheur néerlandais dans un communiqué.


Cette annonce faite en septembre lors d'un rendez-vous de spécialistes à Malte serait passée inaperçue sans les doutes émis aux Etats-Unis sur l'opportunité de publier de tels résultats dans la grande revue de référence du pays Science.

Un comité consultatif américain a gelé la parution de l'article, le temps d'évaluer s'il pourrait "être utilisé de façon malveillante pour créer une menace biologique".


"A côté, l'anthrax ne fait pas peur du tout", s'inquiétait en novembre le journal populaire britannique Daily Mail.

En attendant, le centre Erasmus a lui aussi bloqué toute communication: "Nous attendons la décision américaine (...) pour le moment il est impossible de parler à nos chercheurs", explique-t-on.


Vendredi à Paris, la question du "supervirus H5N1" a été l'objet d'intenses discussions lors d'une réunion de ministres de la Santé des pays occidentaux, après une série d'articles alarmistes sur le sujet depuis fin novembre.

"C'est une question dont nous avons beaucoup parlé", a indiqué le ministre français de la Santé Xavier Bertrand, à l'issue d'une rencontre de l'Initiative mondiale sur la sécurité sanitaire (GHSI), groupe d'échanges d'informations sur les menaces sanitaires qui réunit pays du G7, Mexique, Commission européenne et Organisation mondiale de la Santé (OMS).


Les ministres se sont interrogés avec la directrice générale de l'OMS Margaret Chan sur le bien-fondé de ce type de recherche et la manière d'en communiquer les résultats.


"Cette recherche est tout à fait légitime, c'est important de savoir si ce virus a la capacité de devenir contagieux chez le mammifère ou pas, c'est même fondamental", tranche Jean-Claude Manuguerra de l'Institut Pasteur.

Le hic est que pour répondre à cette question "il a fallu générer un virus potentiellement plus dangereux que ce qui existait avant", explique-t-il à l'AFP.

Une façon de clore le débat serait de passer le virus à l'autoclave pour le détruire.


Quant à la possibilité pour des bioterroristes de reproduire en laboratoire le virus tueur en se basant sur la communication du Pr Fouchier: "ce sont des technologies extrêmement compliquées. Les laboratoires qui sont capables de le faire se comptent sur les doigts de deux voire quatre mains dans le monde".

De plus, une fois lâché dans la nature, il est loin d'être certain que ce virus garderait son caractère dangereux car "passant à l'homme il muterait à toute vitesse", selon M. Manuguerra.

Quand les hommes cesseront-ils de jouer aux apprentis sorciers ?

 

Repost 0
Published by fosseuchien - dans voyages en Lorraine
commenter cet article

Présentation

  • : Les poubelles radioactives
  • Les poubelles radioactives
  • : Enterrer ? Enfouir ? Ne serait-ce pas oublier ? Comment traiter les déchets radioactifs ? L'enfouissement des déchets radioactifs dans les conditions actuelles est-il acceptable ? A-t-on préparé le démantèlement des centrales nucléaires ? Les recherches scientifiques permettent-elles, actuellement, le traitement de tous ces déchets pour les rendre inoffensifs ? Sommes-nous assez informés des dangers de toutes ces poubelles nucléaires ?
  • Contact

Recherche

Liens