Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 22:27

Sida, un nouveau virus d'origine camerounaise

 

En janvier dernier, un homme âgé de 57 ans est hospitalisé en urgence à l'hôpital Saint-Louis de Paris. Il vient de rentrer d'un voyage au Togo et présente une série de symptômes inquiétants (fièvre, ganglions, ulcérations génitales, ...). Son état s'aggrave rapidement. Les médecins diagnostiquent vite une infection aiguë par le VIH.


Mais le tableau pathologique cadre mal avec ce qui est habituellement connu. L'équipe parisienne du Pr François Simon (travaillant avec ses collègues virologues du CHU de Rouen) découvre alors que le virus du sida identifié chez cet homme correspond à une nouvelle souche rarissime et encore jamais identifiée en France.


Il s'agit d'un VIH du groupe N, soit le virus du sida génétiquement le plus proche d'un virus voisin (ou SIV) isolé chez des chimpanzés vivant à l'état sauvage. Ce virus a pour la première fois été  identifié en 1998 chez une Camerounaise atteinte du sida. Tout laissait jusqu'à présent penser qu'on ne pouvait le retrouver en dehors des frontières du Cameroun où après d'intensives recherches (sur plus de 12 000 personnes infectées par le VIH), il n'avait été retrouvé qu'à douze exemplaires.

 

Frontières franchies


Début février, le malade parisien développe une paralysie faciale et les médecins doivent lui administrer une très puissante association de cinq médicaments antirétroviraux (tenofovir, emtricitabine, darunavir/ritonavir, raltegravir et maraviroc) pour juguler l'évolution du processus infectieux. Ils rapportent cette observation peu commune dans le prochain numéro (daté du 26 novembre) de l'hebdomadaire britannique médical The Lancet.


Selon eux, il ne fait guère de doute que la contamination du malade français s'est produite au Togo lors d'une ou plusieurs relations hétérosexuelles non protégées. Ceci sous-entend que ce virus a déjà franchi les frontières du Cameroun. Cette découverte est importante dans la mesure où ce type de virus semble particulièrement agressif, déclenchant une infection d'évolution rapide et réclamant d'emblée une puissante association médicamenteuse suivie de soins spécialisés adaptés.


Elle nécessite aussi un renforcement de la veille épidémiologique dans les différents pays d'Afrique de l'Ouest où ce nouveau type de virus est, outre le Cameroun et le Togo, susceptible de circuler, sa transmission étant, comme les autres VIH assurée, en l'absence de préventions, par les voies sexuelle et sanguine.


  http://actu.orange.fr/points-de-vue-actu/sida-un-nouveau-virus-d-origine-camerounaise-20111125184921.html

 

Partager cet article

Repost 0
Published by fosseuchien - dans voyages en Lorraine
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les poubelles radioactives
  • Les poubelles radioactives
  • : Enterrer ? Enfouir ? Ne serait-ce pas oublier ? Comment traiter les déchets radioactifs ? L'enfouissement des déchets radioactifs dans les conditions actuelles est-il acceptable ? A-t-on préparé le démantèlement des centrales nucléaires ? Les recherches scientifiques permettent-elles, actuellement, le traitement de tous ces déchets pour les rendre inoffensifs ? Sommes-nous assez informés des dangers de toutes ces poubelles nucléaires ?
  • Contact

Recherche

Liens