Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 21:05

Le thon rouge du pacifique, migrateur radioactif

De nouvelles recherches ont révélé la présence accrue de radioactivité sur une population de thon rouge du pacifique. Les rayonnements proviennent de la centrale nucléaire japonaise de Fukushima.

Arrivés sur la côte californienne après avoir traversé l’océan pacifique, quinze thons rouges ont subi une série de tests de radioactivité.

Les taux de césium 134 et 137 –  éléments chimiques radioactifs – se sont avérés dix fois supérieurs à ceux mesurés au même endroit l’année précédente.  Cependant le rayonnement reste bien inférieur aux limites de sécurité alimentaire fixées par les gouvernements des États-Unis et du Japon.

L’équipe de scientifiques a confirmé l’hypothèse en effectuant des mesures similaires sur des thons qui ont entamé leur migration avant la crise nucléaire. Aucune trace du césium 134 dans leur sillage, mais quelques particules de césium 137 subsistent, vestiges des années 1960. Une période féconde en essais nucléaires.

Ces résultats sans équivoque désignent Fukushima comme source de contamination des thons rouges du pacifique.

 

 Des chercheurs ont  trouvé des « niveaux modérément élevés » de deux isotopes radioactifs dans quinze thons rouges pêchés au large de San Diego en août 2011.

La centrale nucléaire japonaise de Fukushima, fortement endommagée par le séisme et le tsunami qui ont sévi en mars 2011, continue toujours à relâcher des eaux radioactives dans la mer.

Des espèces migratrices comme le thon rouge peuvent véhiculer de la radioactivité à travers les océans et empoisonner des consomateurs à des milliers de kms de la source de pollution.

 

 

Un an après l’accident nucléaire à la centrale de Fukushima, il reste difficile d’évaluer les doses de radioactivité reçue par les personnes exposées et les effets sur leur santé Les émissions radioactives ont dépassé à Fukushima les six millions de terabecquerels, selon l’Institut de Radioprotection et de Sureté Nucléaire (IRSN), soit environ la moitié des rejets de Tchernobyl En tout, 19 594 travailleurs sont intervenus, dont les "Cinquante de Fukushima", des employés restés sur place lutter

 

Sources :

http://www.nationalgeographic.fr/actualite/thon-rouge-radioactif/7916290/

http://www.rfi.fr/science/20120529-thons-rouges-pollues-continuent-autant-voyager

http://actualite.nouvelobs.com/Fukushima/

Partager cet article

Repost 0
Published by fosseuchien - dans voyages en Lorraine
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les poubelles radioactives
  • Les poubelles radioactives
  • : Enterrer ? Enfouir ? Ne serait-ce pas oublier ? Comment traiter les déchets radioactifs ? L'enfouissement des déchets radioactifs dans les conditions actuelles est-il acceptable ? A-t-on préparé le démantèlement des centrales nucléaires ? Les recherches scientifiques permettent-elles, actuellement, le traitement de tous ces déchets pour les rendre inoffensifs ? Sommes-nous assez informés des dangers de toutes ces poubelles nucléaires ?
  • Contact

Recherche

Liens