Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 18:36

 

Aux Tournelles

 

                                                         Jehanne entre à Orléans

 

Pour délivrer Orléans, il fallait reprendre le combat ! Les Anglais tenaient les Tournelles, cette forteresse était réputée pour être imprenable, mais il fallait vaincre ! Les Français donnèrent l’assaut. Jehanne en tête, avec son étendard ! Son courage contaminait toute la troupe. Les soldats français combattaient sans relâche, ils suivaient l’étendard blanc, qui jamais, ne reculait.. Elle atteignit une échelle de corde et grimpa le long de la paroi abrupte de la tour centrale. Les archers faisaient pleuvoir une averse de flèches, mais l’étendard montait toujours et atteignit les créneaux. Français et Anglais luttaient au corps à corps.
Jehanne s’écria : « Pour le dauphin Charles ! Nous tenons la victoire ! Courage mes amis ! » La bataille s’intensifia , les Anglo- bourguignons reculèrent de plus en plus et bientôt, ils se retirèrent en jurant que jamais, ils n’avaient vu un combat aussi diabolique, mené par une femme !

 

 

                                                       Entrée dans Orléans libérée

 

Les cris de la victoire résonnèrent de quartier en quartier. Une ronde infernale s’organisa dans les rues. Quant à Jehanne, elle se tenait à l’écart, une flèche lui avait traversé l’épaule gauche. Elle l’arracha elle-même et se soigna avec du lard et de l’huile d’olive, comme les vieux soldats . Voyant l’étonnement de La Hire, elle sourit et dit :
-    Voyons Chevalier, j’ai vu mon père soigner des blessures encore plus graves que celle-ci ! Plus d’une fois, mes frères sont revenus avec des entailles profondes !
-    Oui, Jehanne ! Tu es courageuse, mais il te faut prendre du repos !
-    Quand toute la ville d’Orléans sera libérée ! s’exclama-t-elle
L’armée française chassa jusqu’au dernier des Anglais et Orléans fut enfin libérée ! La liesse fut générale.

 

 

                                                                    600 ans après.....

 

De semaine en semaine, les victoires se succédèrent : Jargeau, Beaugency, Patay où la défaite anglaise fut complète et la route de Reims libérée puisque l’une après l’autre, Auxerre, Troyes et Chalons ouvrirent leurs portes. Le 16 juillet 1429, les bourgeois de Reims demandèrent audience au Dauphin Charles. Il les reçut au château de Sept- Saulx . Ils arrivèrent , se prosternèrent et firent acte de soumission en ces termes :
-    Sire, nous te reconnaissons comme notre souverain ! Nous te jurons obéissance et soumission !
-    Et moi, Charles VII, je jure de vous protéger et de faire régner la paix et la justice dans tout le royaume de France !

 

Le dauphin se sentait heureux , son peuple le reconnaissait comme roi légitime ! Il demanda à ses gardes :
-    Allez me chercher Jehanne !
Dès qu’il la vit, il se confondit en remerciements. Elle les refusa et lui dit :
-    Gentil dauphin, remerciez Dieu ! Vous n’aurez pas assez de votre vie pour le faire !
-    Jehanne ! dit-il, je te dois reconnaissance ! Par ordonnance, je t’anoblis, toi et ta famille porterez le nom de « du Lys »
Elle le remercia humblement. Jehanne ne profita jamais de ce titre de noblesse mais ses frères Pierre et Jean le portèrent fièrement. Jean devint écuyer capitaine de Chartres  et Pierre fut nommé chambellan du roi. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les poubelles radioactives
  • Les poubelles radioactives
  • : Enterrer ? Enfouir ? Ne serait-ce pas oublier ? Comment traiter les déchets radioactifs ? L'enfouissement des déchets radioactifs dans les conditions actuelles est-il acceptable ? A-t-on préparé le démantèlement des centrales nucléaires ? Les recherches scientifiques permettent-elles, actuellement, le traitement de tous ces déchets pour les rendre inoffensifs ? Sommes-nous assez informés des dangers de toutes ces poubelles nucléaires ?
  • Contact

Recherche

Liens