Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2013 5 18 /10 /octobre /2013 17:55

AMANTY, petit village perdu du sud meusien....

 

possède  un passé riche de souvenirs restés gravés dans les lieux-dits !

 

Prairies verdoyantes, cultures , grandes forêts et sources d’eau fraîche, Amanty s’étale au creux d’une étroite vallée,  au sud de la Meuse, à 352 mètres d’altitude, à proximité du « Buisson d’Amanty » qui culmine à 423 mètres ! Continuons à penser que c’est le point culminant de la Meuse ! Défendons notre terre et notre célébrité !

 

 

 

Château des sarrasins :

 

 Une construction assez importante s’élevait , route de Vouthon, face au Buisson d’ Amanty.  Dans les années 1970 , on  pouvait encore voir des pierres, traces incontestables de cette forteresse.

 

Fosseuchien :

 

Fosse aux chiens ! On sait que les chrétiens étaient traités de chiens par les Sarrasins, nom donné aux Arabes qui envahirent l’Europe et l’Afrique. On peut imaginer que le lieudit , Fosseuchien, était un refuge pour les chrétiens.

 

Au Moyen Age, les lépreux étaient aussi chassés « comme des chiens », on peut aussi penser que le lieudit Fosseuchien, couvert de forêts, abritait les lépreux d’autant plus que cet endroit se situait non loin d’un prieuré, le prieuré Saint Rémi … Les moines venaient peut-être en aide à tous ces pauvres malades ….

 

La vallée des moines :

 

Des moines bûcherons et  défricheurs, cultivaient la vigne, élevaient des chèvres et des moutons . L’Histoire des diocèses de Toul, Nancy et Saint- Dié écrit par Mgr Eugène MARTIN et publiée en 1900, relate l’existence, au début du XV ème siècle, d’un « Prieurés de Chanoines réguliers, dédié à Saint Florentin » à AMANTY .

Est-ce ce Prieuré Saint Florentin qui a pris le nom de Saint Remi ?

 



Le moulin :





Le Château avait son moulin pour moudre le grain. C’était un moulin à eau qui fonctionnait grâce au débit de l’Amanty, petit cours d’eau qui serpente au fond de la vallée et arrose les prairies. Il termine sa course solitaire dans la Vaise….
Vers 1912, la famille FERRY acheta les ruines du moulin . Ils construisirent une féculerie qui était prête à fonctionner en 1914. Malheureusement, la Guerre éclata, le père et ses deux fils furent mobilisés. De 1914 à 1918, la féculerie ne fonctionna pas. La paix revenue, la féculerie se mit en marche, embauchant beaucoup de main-d’œuvre saisonnière ( de septembre à novembre ) . La féculerie donnait un revenu saisonnier, insuffisant pour nourrir la famille . Monsieur FERRY acheta une scie et la scierie fonctionnait toute l’année . C’est à la même époque que fut construit la maison d’habitation ( chez BERTIN ).  Vers 1926, la féculerie fut vendue à Monsieur BAUR, un féculier vosgien tandis que les Ferry, qui avaient démonté leur scie allèrent l’installer, près de la gare de Maxey sur Vaise,( origine de la scierie de Maxey sur Vaise.) La féculerie fonctionna encore un moment mais dut s’arrêter quand on cessa de planter des pommes de terre à fécule pour les remplacer par des variétés destinées à la cuisine…Pendant la guerre 1939-1945, Le Moulin fut occupé par le chef de culture allemand qui exploitait la ferme allemande installée sur « le terrain d’aviation américain » A cette époque, cette ferme comptait déjà deux tracteurs « Lantz » qui attisaient la curiosité des villageois.




Le relais téléphonique, près du cimetière, est sur un terrain cadastré sous le nom : Le moulin. Il s’agissait certainement d’un moulin à vent, propriété du château.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les poubelles radioactives
  • Les poubelles radioactives
  • : Enterrer ? Enfouir ? Ne serait-ce pas oublier ? Comment traiter les déchets radioactifs ? L'enfouissement des déchets radioactifs dans les conditions actuelles est-il acceptable ? A-t-on préparé le démantèlement des centrales nucléaires ? Les recherches scientifiques permettent-elles, actuellement, le traitement de tous ces déchets pour les rendre inoffensifs ? Sommes-nous assez informés des dangers de toutes ces poubelles nucléaires ?
  • Contact

Recherche

Liens