Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 20:44

Marie-Antoinette d’Autriche


Naquit à Vienne, en Autriche, le 2 novembre 1755, décéda à Paris le 16 octobre 1793, Marie-Antoinette était la quinzième et avant-dernière enfant de l’empereur germanique François  1er de Lorraine et de l’archiduchesse d’Autriche, reine de Hongrie et de Bohême Marie-Thérèse dite « la Grande 


Au printemps 1770, elle épousa le dauphin Louis, petit-fils de Louis XV  . Les fêtes données à cette occasion furent magnifiques

Le soir du  30 mai 1770, à l’occasion du mariage princier, fut tiré un magnifique feu d'artifice. Une fusée tomba sur les pièces d'artifice destinés au bouquet final, créant un incendie, puis une véritable panique, conduisant à la mort de plusieurs centaines de victimes (131 selon les chiffres officiels, mais en réalité vraisemblablement autour de 400).


 Bouleversés, le dauphin et la dauphine , qui n' avaient  que 15 ans , financèrent sur leur cassette personnelle une importante aide aux victimes et à leurs familles.

 

 

 

 

La petite archiduchesse fit  la conquête de toute la cour ; elle était « délicieuse » selon ses contemporains, toute menue, blonde, blanche et rose avec déjà cette grâce et ce port de tête qui faisait dire à son page que, comme on offrait une chaise aux autres femmes, on avait envie de lui avancer un trône.


Louis XV s’éteignit le 10 mai 1774 et Marie-Antoinette devint reine de France et de Navarre à 18 ans. Toujours sans héritier à offrir à la France et toujours considérée comme une étrangère même par la famille royale qu'elle n'aimait pas , elle se laissa vite entraîner dans les coteries et les intrigues, d’autant plus facilement que son jeune époux ne semblait guère s’intéresser à elle. Ce qui n’était pas exact, car le jeune roi adorait son épouse et ne savait rien lui refuser.

Le Petit Trianon, construit par Louis XV sous l'impulsion de sa maîtresse,  La Pompadour, qui décéda avant que celui-ci ne soit terminé. Il  fut offert à Marie-Antoinette par Louis XVI .

Elle fit construire un village modèle, Le Hameau de la Reine,  où elle installa des fermiers. Dans son petit théâtre, elle jouait et tenait souvent des rôles de servante devant un Louis XVI amusé. Par son désir de plaisirs simples et d’amitiés exclusives, Marie-Antoinette se fit de plus en plus d’ennemis, même à la cour de Versailles.


Ses toilettes et les fêtes coûteuses qu’elle organisait profitaient au rayonnement de la France, notamment pour la mode et le commerce du textile, mais Marie-Antoinette  fut critiquée, bien que ces dépenses ne soient qu’ une « goutte d’eau » dans les dépenses générales de la cour, des administrations, ou comparées au niveau de vie de certains princes de sang ou seigneurs menant grand train.


La reine  tenta d’influencer la politique du roi, de faire et défaire les ministres, toujours sur les conseils intéressés de ses amis. Mais, contrairement à la rumeur, son rôle politique était extrêmement limité.


Sa mère, Marie-Thérèse d’Autriche, lui conseilla de moins dépenser, d’avoir plus de considération pour le roi et pour l’étiquette. En 1775 Marie-Thérèse écrira à l’ambassadeur de France à Vienne : « Ma fille court à grands pas vers sa ruine ».

 

 

 

 

Après sept ans d'un mariage stérile, peu avant Noël 1778, Marie-Antoinette accoucha de son premier enfant. Trois autres suivirent :.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les poubelles radioactives
  • Les poubelles radioactives
  • : Enterrer ? Enfouir ? Ne serait-ce pas oublier ? Comment traiter les déchets radioactifs ? L'enfouissement des déchets radioactifs dans les conditions actuelles est-il acceptable ? A-t-on préparé le démantèlement des centrales nucléaires ? Les recherches scientifiques permettent-elles, actuellement, le traitement de tous ces déchets pour les rendre inoffensifs ? Sommes-nous assez informés des dangers de toutes ces poubelles nucléaires ?
  • Contact

Recherche

Liens