Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 19:35

 Louis XIII, un roi méconnu ....

 

 

 

Louis XIII remplaça Concini par son favori, le duc de Luynes..

Très rapidement, Luynes accumula les titres et les fortunes. Son avancement créa des mécontentements, d'autant qu’il se montra être un homme d'État assez médiocre.


La reine-mère, Marie de Médicis,  s'échappa du Château de Blois en 1619 et leva une armée contre Louis XIII. Il se réconcilia avec sa mère, lors du Traité d'Angoulême . Il lui céda  les villes d’ Angers et de Chinon. Il lui interdit de siéger au Conseil. La reine mère alla jusqu’à déclencher  une guerre civile en 1620. Finalement, ce fut une défaite totale pour la reine Par crainte de voir sa mère poursuivre des complots, le roi accepta son retour à la cour de France, et se réconcilia avec elle sous l’influence de Richelieu.

 

 

                                                              Cardinal de Richelieu

 

Finalement,  en 1624 , le cardinal de Richelieu entra au conseil. Le prélat avait  été ministre du gouvernement Concini. La plupart des historiens mirent  en évidence l'étroitesse des relations entre Louis XIII et Richelieu qui écrit : « Je soumets cette pensée comme toutes les autres à votre majesté » pour signifier au roi qu'il ne tentera jamais de gouverner à sa place.

La relation entre le Roi et Richelieu fut sincère et a évolué vers une grande  affection. Louis XIII trouva certainement en Richelieu, l’aide et les conseils qu’il aurait aimé recevoir de son père. 
Il dit du cardinal :
 « Le cardinal de Richelieu est le plus grand serviteur que la France ait eu ».


Les deux hommes partageaient une même conception de la grandeur de la France et des priorités qui s’imposaient dans le domaine politique.
Le programme politique de Richelieu s’attaqua à tout ce qui nuisait au pouvoir royal  :  

-     l'abaissement des grands féodaux,
-     la rationalisation du système administratif
-     la lutte contre la maison de Habsbourg
-     Résoudre le problème des protestants
Louis XIII mena une première campagne contre les protestants en 1621. Un accord fut conclu entre les deux parties, le 19 octobre 1622. Louis XIII signa l’édit de Montpellier qui confirmait l’édit de Nantes :
-    extension de la liberté d'exercice de culte des protestants
-    limitation à deux du nombre de leur places de sûreté (La Rochelle et Montauban).

 

 

                                                         La Rochelle

 

Louis XIII dut faire face à l’hostilité d’une partie de la famille royale à l'égard de Richelieu et de sa politique anti-espagnole.
Il se brouilla avec sa femme.
 Après 11 ans de mariage, le couple, qui s'entendait mal, n'avait toujours pas donné d'héritier à la couronne.
 La reine  participa, en 1626, à un complot, ayant pour but d'assassiner le roi et de mettre son frère et héritier, Gaston de France, sur le trône. Le couple royal vécut séparément
En 1635, dès le début de l'implication de la France dans la guerre de trente ans, Anne d'Autriche renseigna l'Espagne sur les dispositions militaires et politiques françaises  La trahison fut découverte mais l'affaire  fut étouffée par le roi, qui était trop pieux pour penser à un divorce.
Le fait de ne pas avoir d’héritier mâle était un grand souci pour le roi. D'une santé médiocre, il manqua de mourir plusieurs fois, sans héritier , ce qui entretenait  chez les prétendants au trône de grandes espérances


La très difficile relation qu'entretenait le roi avec la reine augmentait les espoirs des prétendants.

 

 

                                      Anne d'Autriche et Louis XIV

 

Louis XIII et la  reine, Anne d'Autriche, reprirent une vie commune.
En 1638, après 23 ans de mariage, naquit le futur Louis XIV, surnommé « l'enfant du miracle ».
 Louis XIII et Anne d'Autriche eurent un second fils, Philippe, futur duc d’Orléans, en 1640. Ces deux naissances limitèrent les complots au  Cardinal de Richelieu.

La conspiration de Cinq-Mars, favori du roi et de son ami François-Auguste de Thou qui complotèrent avec Gaston d’Orléans ternirent ses dernières années. Richelieu  décéda le 4 décembre 1642 . Louis XIII souhaita poursuivre sa politique en faisant entrer  Mazarin au Conseil.

Sentant ses dernières heures venues, le roi institua le 20 avril 1643, un Conseil de Régence, nommant Anne d’Autriche régente et  Mazarin, chef du Conseil.
Louis XIII s’éteignit le jeudi 14 mai 1643, à 42 ans, exactement trente-trois ans après la mort de son père. Le jeune Louis XIX n’avait que 5 ans.

 

 

Louis XIII est un roi quelque peu méconnu, car aux yeux de l’histoire, sa personnalité a été éclipsée par celle de son père Henri IV, celle de son fils Louis XIV ou de son ministre Richelieu. Il est aussi la victime romantique d’Alexandre Dumas et de ses trois mousquetaires ! Il ne faut cependant pas oublier que c’est sous son règne que furent créés les instruments du pouvoir que Mazarin et Louis XIV utiliseront pour faire de la France la première puissance européenne de l’époque.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les poubelles radioactives
  • Les poubelles radioactives
  • : Enterrer ? Enfouir ? Ne serait-ce pas oublier ? Comment traiter les déchets radioactifs ? L'enfouissement des déchets radioactifs dans les conditions actuelles est-il acceptable ? A-t-on préparé le démantèlement des centrales nucléaires ? Les recherches scientifiques permettent-elles, actuellement, le traitement de tous ces déchets pour les rendre inoffensifs ? Sommes-nous assez informés des dangers de toutes ces poubelles nucléaires ?
  • Contact

Recherche

Liens