Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 21:14

Les bourgeois de Calais

 

 

Après la victoire de Crécy, Edouard III d'Angleterre se sentit pousser des ailes ! La haine du " Français" et la soif de vaincre le poussèrent vers Calais .

Edouard III ariiva devant Calais en septembre 1346. La ville était défendue par le Chevalier  Jean de Vienne qui commandait la garnison de Calais. La résistance s'organisa , elle fut héroïque et longue. Le Roi Philippe VI fut incapable de leur venir en aide ! Après onze mois d'une résistance où on ne compta pas les nombreux actes de bravoure, Jean de Vienne et les habitants affamés négocièrent la reddition .

 

 

Edouard III, qui se croyait invincible, était très énervé et en colère devant la résistance de Calais. La négociation de reddition fut âpre et difficile. Edouard III finit par accepter que six bourgeois, les plus importants de la cité, lui soient livrés pour être exécutés., c'était à ce prix qu'il  devait laisser la vie aux Calaisiens qui devraient quitter la ville pour laisser place aux Anglais .

 

Les six bourgeois se présentèrent devant le Roi d'Angleterre, en chemise, la corde au cou , les clefs du château et de la ville en mains.

Jean de Vienne les livra en ces termes :

 

"Je vous livre comme Capitaine de Calais, avec le consentement du peuple de cette Ville, ces six bourgeois, et je vous jure qu'ils sont et ont toujours été les plus honorables...".

 

 

 

En présence du Roi Edouard III et de sa jeune épouse, Philippine de Hainaut, les six bourgeois s'agenouillèrent , joignirent les mains en disant :

 

"Gentil Sire et gentil roi, voyez-nous les six, qui avons été d'anciens bourgeois et grands marchands de Calais ; nous vous apportons les clefs de la Ville et du Château ; nous nous mettons en votre pure volonté pour sauver le "demeurant" du peuple de Calais qui a beaucoup souffert de privations. Veuillez avoir de nous pitié et merci par votre très haute noblesse".

 

Les chevaliers et les seigneurs présents prirent pitié de ces hommes courageux qui donnaient leur vie pour sauver celle des habitants de Calais. Le Roi hurla de colère et ordonna :


 " coupez leur la tête"

 

                                                           Philippine aux pieds d'Edouard III

 

Ce fut à ce moment que la jeune reine Philippine , le visage inondé de larmes, se jeta aux pieds du Roi, son époux, en implorant :


Ah, gentil sire, depuis que je repassai la Mer en grand péril comme vous le savez, je ne vous ai rien demandé ; or, je vous prie humblement et requiers à mains jointes que pour l'amour du fils de Sainte-Marie et pour l'amour de moi, vous veuillez avoir pitié de ces hommes "

 

Les pleurs de sa bienaimée Reine le touchèrent profondément , il ne voulait pas lui causer plus de chagrin ! Il la regarda tendrement et parla d'une voix douce :

 

"Ah, Madame, j'aimerai mieux que vous fussiez autre part qu'ici ! Vous me priez si tendrement que je n'ose vous éconduire malgré que j'en ai envie. Tenez ! je vous les donne ! faites-en votre plaisir!"

 

 

 

Le royaume de France subit alors une grave crise morale, à laquelle s'ajouta une crise économique due aux mauvaises récoltes et à l'inflation des prix. Dans le même temps, la peste noire, qui débarqua dans le port de Marseille en 1347, dépeupla la France, comme le reste de l'Europe. A court de subsides, Philippe VI réunit plusieurs fois les états généraux,  généralisa la gabelle.( l'impôt sur le sel )

 

La peste noire est une pandémie de peste bubonique, qui a touché la population européenne entre 1347 et 1351. Elle n'est ni la première ni la dernière épidémie de ce type, mais elle est la seule à porter ce nom. Par contre, elle est la première épidémie de l'histoire à avoir été bien décrite par les chroniqueurs contemporains.

On estime que la peste noire a tué entre 30 et 50 % de la population européenne en cinq ans, faisant environ vingt-cinq millions de victimes. Cette épidémie eut des conséquences durables sur la civilisation européenne, d'autant qu'après cette première vague, la maladie refit ensuite régulièrement son apparition dans les différents pays touchés : entre 1353 et 1355 en France, et entre 1360 et 1369 en Angleterre, notamment.

 

                                       gisant de Philippe VI

 

Philippe VI de Valois, Roi de France,  s'éteignit le 22 aôut 1350

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les poubelles radioactives
  • Les poubelles radioactives
  • : Enterrer ? Enfouir ? Ne serait-ce pas oublier ? Comment traiter les déchets radioactifs ? L'enfouissement des déchets radioactifs dans les conditions actuelles est-il acceptable ? A-t-on préparé le démantèlement des centrales nucléaires ? Les recherches scientifiques permettent-elles, actuellement, le traitement de tous ces déchets pour les rendre inoffensifs ? Sommes-nous assez informés des dangers de toutes ces poubelles nucléaires ?
  • Contact

Recherche

Liens