Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 23:19

 

Le secret

 

 

Jehanne resta silencieuse, perdue dans ses pensées ! Ses amis ne la reconnaissait plus. La grande Hauviette se mit à la questionner :

-         Jehanne, qu ‘est-ce que tu as ?

-         Eh ben, tu pourrais répondre au moins ! clama Mengette

Colas s’approcha et calmement demanda :

-         Jehanne, as-tu appris de mauvaises nouvelles au village ?

-         Non ! murmura Jehanne

 

 

 

 

Les yeux plein de larmes, elle ne parlait plus ! Pierrelot qui adorait sa sœur en fut chagrin ! Il mit ses bras autour du cou de Jehanne et lui murmura à l’oreille :

-         Ne t’en fais pas ma Jehannette, je n’irai pas faire la guerre !

Jehanne sourit tendrement et déposa un gros baiser sur le front rieur, garni de boucles brunes. Heureux, Pierrelot pensa avoir consolé sa sœur , elle se remit à parler et à rire mais les aînés sentirent que Jehanne était inquiète et leur cachait quelque chose .La journée s’acheva et le groupe regagna le village avec le troupeau communal. Cette chaude journée était pesante, ils avaient le cœur lourd ! Seule , Jehanne  en connaissait la cause ! C’était  un secret difficile à partager !

 « A qui parler ? se demandait –elle »

Toute la famille d’Arc se retrouva autour de la table de bois dur. Catherine et sa mère, Isabelle, s’affairaient devant la cheminée. Les poêles chantaient , les omelettes doraient et le pain humait bon ! Jehanne contempla cette scène familière et  réconfortante ! A l’extérieur, tout était calme, mais à l’intérieur, son esprit explosait ! Elle ne pensait qu’à son secret, il fallait qu’elle en parle à quelqu’un ! Elle eut une idée :

-         Mère, je crois que je n’ai pas assez jeûné et j’ai offensé Dieu ! A la première heure, j’irai accuser ma faute au père Guillaume Fronte !

-         Tu as jeûné autant que nous tous ! Le père Guillaume Fronte devrait bien en entendre d’autres avant toi ! grommela son père

Il regarda sa fille et remarqua :

-         Quel est cet air triste ? De quoi te sens-tu coupable ?

Pierrelot continua :

-         Depuis midi, Jehannette ne cause plus  et ses yeux ont envie de pleurer !

Jehanne se ressaisit :

-         C’est la pensée de la guerre ! Les garçons en parlent sans cesse !  

 

                                                      La salle commune

 

La veillée se passa dans la joie. Jacques et Jacquemin  réparaient des harnais, Isabelle et Catherine filaient, Jehanne et Pierrelot jouaient aux osselets. D’habitude, ils parlaient de Jean, ils imaginaient sa vie de soldat mais ce soir là, personne ne dit rien ! Quand le sommeil se pencha sur la famille , chacun partit se coucher. Pour Jehanne, la journée avait été moralement, rude.

 

 

                                                       Chambre des filles

 

Catherine essaya de questionner sa jeune sœur sur les causes de son chagrin, mais les réponses disparurent dans les rêves de Jehanne et Catherine dut s’endormir sans savoir !

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les poubelles radioactives
  • Les poubelles radioactives
  • : Enterrer ? Enfouir ? Ne serait-ce pas oublier ? Comment traiter les déchets radioactifs ? L'enfouissement des déchets radioactifs dans les conditions actuelles est-il acceptable ? A-t-on préparé le démantèlement des centrales nucléaires ? Les recherches scientifiques permettent-elles, actuellement, le traitement de tous ces déchets pour les rendre inoffensifs ? Sommes-nous assez informés des dangers de toutes ces poubelles nucléaires ?
  • Contact

Recherche

Liens