Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 22:05

 

François 1er et Charles Quint, deux ennemis....

 

Charles Quint  était l'arrière-petit-fils du terrible Téméraire, duc de Bourgogne.,  le fils de Jeanne la Folle .et de Philippe de Habsbourg., dit Le beau. Sa langue était le français et il eut toujours des difficultés à parler l’allemand

Charles de Habsbourg ou Charles Quint, archiduc d'Autriche et prince des Espagnes, duc de Bourgogne, (souverain des Pays-Bas) roi de Naples et de Sicile, empereur du Saint empire romain germanique, naquit à Gand en 1500

Cette accumulation de titres était le résultat d'une intense politique d'alliances matrimoniales qui faute d'autres prétendants, aboutit à faire de Charles, le seul héritier de cinq dynasties.

 

                                                                Charles Quint


 

Sa jeunesse et son éducation se déroulèrent en milieu flamand

  L'héritage de Charles Quint, c’était les possessions qui, réunies, formaient  un des plus grand empire des Temps modernes. Prince des Pays-Bas à la mort de son père Philippe le Beau en 1506, il est appelé au trône d'Espagne et à toutes ses dépendances italiennes et américaines à la mort de son grand-père maternel, Ferdinand II d'Aragon, en 1516.


 En 1519,  il fut élu empereur du Saint empire romain germanique, ainsi, il  battait son adversaire François 1er.

 

                   Charles Quint, Empereur du Saint empire romain germanique

 

 

Son autorité fut contestée du fait de l'antagonisme religieux suscité par la Réforme. Ayant échoué à Worms dans son projet de réconciliation entre réformés et catholiques, il vit le roi de France se servir habilement des princes protestants d'Allemagne pour saper son pouvoir.


  La trop grande étendue des possessions de Charles Quint, comme leur diversité furent une cause de faiblesse que sut exploiter le roi de France., François 1er


Henri VIII, à son tour, se rapprocha de François Ier ; la paix des Dames, en 1529, consacra l'échec de Charles Quint dans la reconquête de la province de Bourgogne,  


Veuf en 1524, François 1er, « Le roi chevalier » se remaria avec Éléonore de Habsbourg, sœur de Charles Quint en 1530

 

      François Ier et Charles Quint se réconcilient sous l'impulsion du pape Paul III


En 1544, vaincu à Cérisoles , Charles Quint n'en ravagea pas moins la Champagne, mais les troubles en Allemagne le forcèrent à la paix de Crépy-en-Laonnois  en septembre 1544,

Les princes luthériens s'étant de nouveau révoltés, l'empereur les fait mettre au ban de l'Empire à la diète de Ratisbonne. La bataille de Mühlberg, qu'il remporta  le 24 avril 1547 sur les rebelles, marqua l'apogée du règne de Charles Quint

 


En 1552, Charles Quint subit un cruel échec devant Metz, défendu, pour le roi de France., par  le duc François de Guise

 .

Le règne de Charles Quint fut troublé constamment par les luttes contre l’Empire ottoman alors au zénith avec Soliman le Magnifique (Sultan de 1520 à 1566).

 

 

                                               Siège d'Alger par Charles Quint

 

 

Les armées impériales de Charles Quint essuyèrent une sévère défaite à Alger  en1541.

Les Turcs eurent dès lors la prépondérance maritime en Méditerranée pour de longues années.


Lorsque les métaux précieux affluèrent dans les caisses impériales,  les Turcs avaient déjà triomphé en Méditerranée, les princes protestants allemands s’étaient considérablement renforcés et la France n'avait pas cédé un pouce de son territoire.


La paix d'Augsbourg, signée le 3 octobre 1555, reconnaissait officiellement la présence du protestantisme dans l'Empire. Elle n'admettait pas la liberté religieuse des personnes à l'intérieur de l'État, les populations devaient obligatoirement suivre la religion des souverains ou des magistrats .

 

                                                            Abdication de Charles Quint

 

 

En 1556, Charles Quint abdiqua et transmit le titre impérial à son frère Ferdinand.

 Il se retira  en Estrémadure, à Yuste, dans un monastère de l'ordre de Saint-Jérôme.

Là, il s’éteignit, le 21 septembre 1558

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les poubelles radioactives
  • Les poubelles radioactives
  • : Enterrer ? Enfouir ? Ne serait-ce pas oublier ? Comment traiter les déchets radioactifs ? L'enfouissement des déchets radioactifs dans les conditions actuelles est-il acceptable ? A-t-on préparé le démantèlement des centrales nucléaires ? Les recherches scientifiques permettent-elles, actuellement, le traitement de tous ces déchets pour les rendre inoffensifs ? Sommes-nous assez informés des dangers de toutes ces poubelles nucléaires ?
  • Contact

Recherche

Liens