Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 20:26

« Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine
Et, malgré vous, nous resterons français
Vous avez pu germaniser la plaine
Mais notre cœur, vous ne l'aurez jamais. »

 

                               Alsace et Lorraine, chanson populaire chantée par Amiati.

 

 

Après la guerre franco-allemande, « la chanson devint patriotique>> Elle appelait à  la revanche et  marquait  le malaise des âmes populaires


 Amiati,  née Marie-thérèse Abbiate,   représenta ce genre, s’enveloppant dans le drapeau tricolore, elle chantait " La Marseillaise"  et des chansons revanchardes comme "Alsace et Lorraine "en 1871 .

 

L’armée prussienne se répandait sur les villes et les campagnes en semant la terreur. Les viols se multipliaient , les femmes et les jeunes filles n’osaient plus sortir et les hommes se faisaient massacrer. Dès la fin de la guerre, l’idée de partir loin des Prussiens germa et des familles prirent des contacts avec des connaissances installées en Lorraine et Moselle française pour commencer une nouvelle vie, en France.


L'opposition au régime prussien était largement répandue 


Une clause du traité de Francfort donna aux Alsaciens-Lorrains la possibilité de conserver la nationalité française s'ils quittaient la région avant le 1er octobre 1872. Ils furent environ 230 000  à  opter pour la France.

 

Beaucoup de ces migrants s'installèrent autour de Belfort  ou près de Nancy, en Lorraine restée française ; d'autres partirent en Algérie ou s’exilèrent en Argentine et au Québec


L'Alsace-Lorraine perdit des entrepreneurs, des universitaires ,des artistes, des commerçants, des artisans et des paysans. Ils quittèrent Strasbourg pour s’installer à Paris et à Nancy où naquit « L’art nouveau » avec l’école de Nancy, Ils développèrent des commerces et des exploitations agricoles

 

Tous ces exilés volontaires quittèrent leur maison, leur outil de travail, leurs terres, leurs troupeaux, pour « Rester Français » en laissant sur leur porte un écriteau portant ces mots :

 « Je ne travaille pas pour le roi de Prusse »

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les poubelles radioactives
  • Les poubelles radioactives
  • : Enterrer ? Enfouir ? Ne serait-ce pas oublier ? Comment traiter les déchets radioactifs ? L'enfouissement des déchets radioactifs dans les conditions actuelles est-il acceptable ? A-t-on préparé le démantèlement des centrales nucléaires ? Les recherches scientifiques permettent-elles, actuellement, le traitement de tous ces déchets pour les rendre inoffensifs ? Sommes-nous assez informés des dangers de toutes ces poubelles nucléaires ?
  • Contact

Recherche

Liens