Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 19:29

 

La Fête du couronnement

 

 

 

Après le couronnement, un festin gargantuesque rassembla une foule de grands dignitaires, militaires et la famille royale au château de Sept-Saulx . Dans tous ces invités euphoriques, Jehanne se sentit seule, écartée du Roi Charles VII. Heureusement , ses fidèles amis l’entouraient. Les jours qui suivirent se révélèrent difficiles. L’œuvre de libération n’était pas terminée et le royaume de France avait besoin d’une armée plus puissante. Ce fut alors, pour Jehanne, que des seigneurs, des chevaliers, des écuyers et des hommes du peuple s’engagèrent dans l’armée française, tout en sachant qu’aucune solde ne leur serait payée. Les jours et les mois passaient, Jehanne et son armée continuaient à chasser les ennemis ou à les soumettre.

 

En passant à Bourges, des femmes se précipitaient vers Jehanne avec des chapelets en criant :
-    Jehanne, touche- les, ils seront bénis !
-    Seul, Dieu a le pouvoir de bénir ! Pas moi ! disait gentiment Jehanne
La fatigue l’envahissait, elle avait hâte de terminer sa mission et elle confia à Dunois :
-    Mon ami, il me tarde de déposer les armes et de retourner auprès des miens pour leur rendre la joie !
-    Le temps est proche Jehanne ! On a encore besoin de toi !
-    Oui, mais ma famille a souffert et souffre toujours, par ma faute !
-    Je comprends Jehanne, mais toute cette armée ne peut vaincre qu’avec toi !
Elle resta silencieuse jusqu’au soir. Avant d’aller prendre un peu de repos, elle demanda de nouveau à Dunois :
-    Mon ami, pouvez-vous faire parvenir ce petit anneau d’or à dame Tiphaine, la veuve de Bertrand du Guesclin ? Elle doit se sentir si seule !
-    Compte sur moi, Jehanne !
Ses fidèles chevaliers ne savaient que faire pour la réconforter. Ils ne comprenaient pas la cause de cette lassitude et l’invitèrent à se recueillir.
-    Tu retrouveras la sérénité dans la prière ! lui dirent-ils

 

 

 

Jehanne n’entendait plus ses voix, elle se sentait comme orpheline, mais sa piété n’avait pas changé .
Charles VII cessa de communiquer avec Jehanne, il l’écartait de plus en plus de la victoire . Il s’arrangea pour que la fin de la conquête ne mette plus Jehanne  à l’honneur. Chaque jour, le roi rappelait des régiments. L’un après l’autre, ses grands capitaines furent affectés à d’autres secteurs, La Hire, lui-même, fut envoyé au Nord. La belle armée de Jehanne fut disséminée à travers la France et il ne lui resta qu’une mince troupe pour affronter les derniers Anglais. Elle envoyait des messages de détresse :
-    Sire , envoyez-moi des renforts !
Charles VII restait sourd à ses demandes. De plus, sans se soucier d’elle, il arrêta le combat en signant des traités avec les Anglo –Bourguignons.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les poubelles radioactives
  • Les poubelles radioactives
  • : Enterrer ? Enfouir ? Ne serait-ce pas oublier ? Comment traiter les déchets radioactifs ? L'enfouissement des déchets radioactifs dans les conditions actuelles est-il acceptable ? A-t-on préparé le démantèlement des centrales nucléaires ? Les recherches scientifiques permettent-elles, actuellement, le traitement de tous ces déchets pour les rendre inoffensifs ? Sommes-nous assez informés des dangers de toutes ces poubelles nucléaires ?
  • Contact

Recherche

Liens