Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 janvier 2009 2 06 /01 /janvier /2009 22:17
L'enfouissement des déchets radioactifs, article publié dans un journal suisse en 2007


Du Wellenberg à Bure :

Mobilisation contre l’enfouissement des déchets radioactifs

Dans la terrifiante aventure nucléaire, s’il est un problème épineux entre tous, c’est bien celui posé par la gestion des déchets radioactifs qui s’accumulent un peu partout dans le monde. Ces déchets monstrueux, dont personne ne veut, dont on ne sait que faire et que nous nous apprêtons à fourguer allégrement aux suivants ! Quel héritage !

Après avoir balancé impunément pendant des années leurs déchets mortels au fond des océans, voilà que les nucléocrates de tous bords viennent de franchir un nouveau pas dans l’irresponsabilité face aux générations futures en proposant une parade ô combien monstrueuse à l’insoluble problème : ils privilégient dorénavant le stockage souterrain ! Ils obéissent ainsi à un réflexe archaïque : on creuse et on cache dans les entrailles de la terre ce qu’on ne peut assumer. Quelle moralité et quel mépris à l’égard de notre environnement et surtout quelle irresponsabilité envers ceux qui nous suivront sur cette terre !

Qu’ont-ils donc dans la tête, dans le cœur et dans les tripes, ces nucléocrates et tous ceux qui les cautionnent pour oser envisager une pareille solution ?

N’ayons pas peur des mots, il s’agit bien là d’un acte criminel : oser songer à enfouir au sein de notre terre, faite pour donner la vie, des déchets radioactifs porteurs de mort, relève bien d’une pensée criminelle, irresponsable et dénuée de toute moralité. Il est clair que tôt ou tard des fuites se produiront ! Aucun conteneur, l’expérience l’a démontré il n’y a pas si longtemps avec l’affaire des wagons de transports contaminés, n’est d’une sûreté absolue ! Tôt ou tard, le poison radioactif se répandra dans la terre, atteignant les nappes phréatiques. Des régions entières seront contaminées par la radioactivité, charmantes perspectives quand on connaît les retombées terrifiantes de la catastrophe de Tchernobyl !

Voilà donc ce qui se trame en coulisse, tant au Wellenberg dans le canton de Nidwald qu’à Bure dans l’est de la France.

Chez nous

Au Wellenberg, le projet d’un dépôt pour déchets radioactifs entre dans une étape dramatiquement décisive. La demande de concession pour la construction d’une galerie de sondage a été mise à l’enquête en avril 2001. Les deux recours contre la requête du GNN (Société coopérative pour la gestion des déchets nucléaires au Wellenberg) ont été balayés par le tribunal administratif du canton. Dans ces conditions, les citoyens nidwaldiens devraient être appelés à se prononcer à l’automne 2002, probablement en septembre déjà. En cas d’acceptation du projet par le peuple, la construction de la galerie de sondage commencerait dans trois ou quatre ans.

Cela fait déjà un bout de temps que le Wellenberg est l’objet de sollicitations de la part des autorités fédérales, en particulier de Moritz Leuenberger qui tient à ce site « parce que d’après les connaissances actuelles, les exigences en matière d’entreposage et de stockage géologique durable serait remplies » !! Que penser de ces déclarations, quand on sait que le Wellenberg constitue le principal fournisseur d’eau potable pour des millions de gens. L’eau du Wellenberg s’écoule en effet jusqu’au Rhin qui alimente en eau potable non seulement la Suisse, mais également l’Allemagne et les Pays-Bas.

Qu’adviendrait-il si les sources d’eau qui prennent naissance au Wellenberg devaient être contaminées par la radioactivité ? Ce projet d’enfouissement dans un tel lieu est une aberration et nous devons tout mettre en œuvre pour nous y opposer !

A Bure, dans la Meuse, le mal est déjà plus avancé : le trou est là et les travaux progressent vers les 550 mètres de profondeur envisagés. Malgré l’avance des travaux, les opposants ne perdent pas courage, d’autant plus que des failles dans le sous-sol avoisinant ont été mises à jour et que des inondations importantes se produisent sur le chantier même, ce qui apporte de l’eau à leur moulin ! Pour la troisième année consécutive, un camp de résistance est organisé. Cette année, il se tiendra du 13 au 20 juillet devant l’entrée du chantier avec une action forte le samedi 20 juillet. Parce que Bure est un gigantesque premier chantier nucléaire d’enfouissement à contrer absolument et parce que d’autres projets similaires risquent de voir le jour en France, en Suisse ou ailleurs, nous devons absolument soutenir ce mouvement de résistance !

Anne-Cécile Reimann

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Les poubelles radioactives
  • : Enterrer ? Enfouir ? Ne serait-ce pas oublier ? Comment traiter les déchets radioactifs ? L'enfouissement des déchets radioactifs dans les conditions actuelles est-il acceptable ? A-t-on préparé le démantèlement des centrales nucléaires ? Les recherches scientifiques permettent-elles, actuellement, le traitement de tous ces déchets pour les rendre inoffensifs ? Sommes-nous assez informés des dangers de toutes ces poubelles nucléaires ?
  • Contact

Recherche

Liens