Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juillet 2021 6 24 /07 /juillet /2021 19:32

 Le fait d’avoir retrouvé les visages des gens qu’elle avait vus à Vaucouleurs avec un garçon malade excitait Odette, elle ne pouvait s’empêcher de penser que les enquêteurs allaient les retrouver. Elle se disait qu’elle était capable de servir au bar, que ce serait bon pour oublier tout ce qui envahissait son esprit mais Juju veillait. Il la laissa servir quelques clients, pendant ce temps, il installa un fauteuil entre le comptoir et la grande vitrine. Il n’eut pas à l’inviter à se reposer, elle s’y installa d’elle-même,  car ses jambes fatiguaient très vite. Les habitués venaient la saluer, certains lui posaient des questions sur son accident. Souriante, Odette disait :

- Un accident, c’est difficile de se souvenir des circonstances, il faisait nuit, je roulais sur une route  sinueuse, j’ai loupé un virage, c’est tout ! Je me suis réveillée à l’hôpital dans un triste état. Je crois que les médecins ont accompli un miracle !  

- Ton courage et ta volonté les a beaucoup aidés assura Juju

Tous ces curieux qui papotaient autour d’Odette, le contrariaient, Odette avait besoin de calme et de repos. Il aurait aimé les écarter mais il ne voulait pas être désagréable avec tous ces gens, il vint derrière elle et murmura :

- Quand tu sentiras la fatigue, tu m’appelleras et on repartira à la maison, Charlot fermera la boutique

Elle le regarda et répondit :

- Tu as raison, dès que tu le pourras, je ne demanderai pas mieux !

- Prépare-toi, on y va

Elle salua les clients et ils sortirent. Assise dans la voiture, elle posa sa main sur le bras de Juju en marmonnant

- Merci mon Juju !

Odette se rendait compte qu’elle n’avait pas encore récupéré. Elle se fatiguait très vite et ses jambes la faisaient souffrir, elle ne pouvait pas brûler les étapes, elle devait se rendre à l’évidence « il faudra du temps ». Elle se disait que la curiosité des gens était malsaine et que certains essayaient de lui tirer les vers du nez.

- C’est étrange dit-elle, la grande rousse a fait allusion à la découverte du jeune inconnu le jour de mon départ, je dois me faire des idées !

- Elle n’a fait qu’une constatation répondit Juju

En arrivant devant leur maison, Odette s’exclama :

- Nous voici devant notre forteresse !

Depuis que Juju avait fait installer une alarme, des portes renforcées et des serrures de sécurité, personne ne pouvait, normalement, pénétrer sans être vu. On sait que rien n’est insurmontable mais le maximum de protection avait été fait.

( à suivre )

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Les poubelles radioactives
  • : Enterrer ? Enfouir ? Ne serait-ce pas oublier ? Comment traiter les déchets radioactifs ? L'enfouissement des déchets radioactifs dans les conditions actuelles est-il acceptable ? A-t-on préparé le démantèlement des centrales nucléaires ? Les recherches scientifiques permettent-elles, actuellement, le traitement de tous ces déchets pour les rendre inoffensifs ? Sommes-nous assez informés des dangers de toutes ces poubelles nucléaires ?
  • Contact

Recherche

Liens