Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2017 1 23 /01 /janvier /2017 17:18

                 Le tombeau des souvenirs (suite )

                 Traître ou pas !

<< ..Après une progression de dix à quinze minutes, ce fut  la panique.  Nous quittions les Allemands qui étaient derrière nous, les Français étaient partis devant nous et soudain la tête de leur colonne fut mitraillée par les boches ! Des ennemis derrière ! Des ennemis devant ! Ça allait mal !

 Les premiers moments de surprise passés, on entendit le sergent chef, celui qui avait si bien chanté "Minuit Chrétien" à Noël, crier :

- Remuez-vous les gars ! Les volontaires, en avant !

Les copains sont partis en avant de la colonne et nous, on déménagea les gars qui tiraient sur nous ! La lutte fut âpre ! De part et d'autre, on ne se faisait pas de cadeaux ! C'est dans cet enfer de feu et de sang que ce trop brave Sergent chef a été tué ! La mort a fauché ce héros dans son plus bel âge !

Ce souvenir restera à jamais gravé dans mon esprit et dans mon cœur,

Enfin, la route était libre ! On avait réussi à dégager le coin ! C'est à ce moment que je perdis ma deuxième bécane ! Dans la fièvre du départ, une certaine bousculade s'en suit ! Un sergent trop pressé a écrasé ma bicyclette et la sienne en reculant un camion ! En rage, j'ai attrapé les deux vélos et je les ai balancés dans le fossé tout en appelant le sous-officier :

- Amène-toi, on y va à pied !

On marchait dans les prés et les champs en longeant la route à une bonne distance ! Avec prudence, l'arme à la main, il n'était pas exclu que ceux qui nous avaient tirés dessus ne soient pas planqués dans les fourrés ou derrière les haies ! Nous progressions assez rapidement quand, au détour d'un bosquet on se trouva face à un gars qui arrivait vers nous ! On attendit, immobiles dans les broussailles, que l'homme arrive à notre hauteur pour l'arrêter :

- Haut les mains ! Cria le sous-officier.

L'homme stoppa net.

- D'où viens-tu ? Lui demandais-je.

Il bafouilla des mots incohérents :

- Che...che...

Il était jeune, à peine vingt ans et semblait tellement horrifié de nous voir ! Était-il Allemand ? Ou Flamand ? Il filait du côté des Allemands ! Faisait-il partie de la cinquième colonne ? Nous le tenions en respect avec nos pétards, prêts à tirer ! Comme je l'ai déjà dit, il était très jeune, il avait une peur terrible ! J'ai alors fixé le sous-officier en disant :

 - Qu'est-ce qu'on fait maintenant ? On le laisse aller ?

 Le sous-officier restait là, hébété ! Muet !

 Alors, j'ai hurlé au jeune gars :

- Fou le camp et ne te retourne pas !

 Il fila sans demander son reste ! Il a eu de la chance ! Il faut dire que ce n'est pas chose facile de tuer un homme ! Surtout que dans ce cas là, ça aurait été une exécution ! D'autre part, on ne voulait pas tuer un innocent ! Ce jeune gars, à peine sorti de l’adolescence, était-il vraiment innocent ?.. >> ( à suivre )

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les poubelles radioactives
  • Les poubelles radioactives
  • : Enterrer ? Enfouir ? Ne serait-ce pas oublier ? Comment traiter les déchets radioactifs ? L'enfouissement des déchets radioactifs dans les conditions actuelles est-il acceptable ? A-t-on préparé le démantèlement des centrales nucléaires ? Les recherches scientifiques permettent-elles, actuellement, le traitement de tous ces déchets pour les rendre inoffensifs ? Sommes-nous assez informés des dangers de toutes ces poubelles nucléaires ?
  • Contact

Recherche

Liens