Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2017 4 12 /01 /janvier /2017 15:41

               Le tombeau des souvenirs ( suite )

<< ...Pour ne pas dormir, on buvait par petites gorgées !On n'était pas saouls mais prêts à aller à la rencontre de l'ennemi, sans réfléchir. C'est bien pour cette raison que les Français donnaient des rations de vin aux poilus de 1914 ! Le lendemain, les Allemands avaient traversé le canal sur notre gauche et nous avons décroché pour ne pas être encerclés. Nous sommes repassés à notre point de départ, les copains se bagarraient pour que l'ennemi ne coupe pas la route. On  passa à proximité mais, nous ne nous sommes pas arrêtés ! C'était étonnant !  Le sergent savait que nous n'en pouvions plus ! Sa section était toujours à l'avant, sans dormir et sans manger ! On était crevé !

Il commanda :

         - Venez les gars ! Chacun son tour !

Nous avions confiance, le sergent savait où nous devions aller pour que le reste de la compagnie nous retrouve. Je ne sais plus le nom du patelin où on s'est arrêté mais je me souviens que nous avons logé dans un hospice de vieillards  Il a fallu les déménager et les faire monter dans un autocar. Il y avait un vieux costaud, de plus de quatre vingts ans, qui ne voulait pas partir ! Nous étions trois pour le maîtriser, quel boulot ! Il était fort comme un cheval et donnait des coups de poings ! Quand le car a démarré, il nous menaçait encore du poing ! On n'entendait plus les injures ! Pauvre vieux, j'espère qu'il a compris plus tard qu'on ne voulait que son bien !

Nous avions retrouvé notre camion, avec nos affaires, nos munitions et surtout quelques boîtes de sardines trouvées dans une cave ! Notre grande préoccupation : C'était de manger un peu ! Fatigués, on a dormi sur les lits des bonnes sœurs ! On avait vraiment besoin de ce sommeil réparateur !

Une sentinelle gardait le camion, c'était mon ami Frantz, il avait pour consigne de garder les boîtes de conserves et de ne les donner à personne ! A notre réveil, au bout de quelques heures, le jour commençait à poindre, les copains étaient arrivés, fatigués et à bout de nerfs, ils avaient bien travaillé ! En se repliant, ils s'étaient bagarrés avec des motards allemands qui leur coupaient la route, ils avaient ramené deux motos et laissé quelques ennemis sur le carreau ! Quant à leurs pertes .... Silence ! Frantz s'était laissé attendrir ! Nos sardines étaient mangées ! Enfin, c'était pour des gars de chez nous, ce n'était pas grave !

Derrière le bâtiment, il y avait un cochon que les religieuses engraissaient avec leurs eaux grasses ! Quelques courageux l'avaient tué et il était cuit ! Qu'est-ce qu'on allait  se mettre derrière la cravate ! On se régalait  à l'avance ! Mais le Commandant vint briser tous nos rêves !

En arrivant, l'ordre fut bref :......>> ( à suivre )

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les poubelles radioactives
  • Les poubelles radioactives
  • : Enterrer ? Enfouir ? Ne serait-ce pas oublier ? Comment traiter les déchets radioactifs ? L'enfouissement des déchets radioactifs dans les conditions actuelles est-il acceptable ? A-t-on préparé le démantèlement des centrales nucléaires ? Les recherches scientifiques permettent-elles, actuellement, le traitement de tous ces déchets pour les rendre inoffensifs ? Sommes-nous assez informés des dangers de toutes ces poubelles nucléaires ?
  • Contact

Recherche

Liens