Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2017 2 10 /01 /janvier /2017 16:18

        Le tombeau des souvenirs ( suite )

<< ... Puis, s'adressant à nous :

- Allez les gars ! On y va, en route pour Termonde !

C'était dur de retourner là-bas, d'où on avait été si heureux de sortir quelques heures plus tôt !

- Je t’assure que c'était vraiment difficile d’y  retourner ! On entendait le crépitement des armes automatiques et le canon  faisait vibrer toute la ville !

En arrivant en ville, c’était l’enfer ! Des obus pleuvaient un peu partout ! Après avoir trouvé le commandant du secteur, le sergent nous installa au bord du canal. Nous étions très proches l'un de l'autre, même trop proches ! Quand je braquais la mitrailleuse à fond, à droite, les tirs passaient à un mètre à peine de la figure des copains ! Notre mission était :

 « Balayer une rue en enfilade de l'autre côté du canal et  l'arrivée de la grande route, sur le pont qui avait sauté. » 

Comme il était détruit, l'ennemi devrait ralentir et s'arrêter, c’était ma mission principale ! Comme nous étions en position d'attente, nous observions, il n'y avait rien dans le secteur ! Cette situation ne dura pas longtemps, une moto allemande arriva en longeant le canal, presque en face de nous ! La moto s'arrêta, le soldat qui était sur le siège arrière descendit et longea le canal à pied, son copain resta sur la moto et s'endormit, les bras en croix sur le guidon ! C'est à ce moment là que deux Chasseurs Ardennais de chez nous, descendirent dans l'eau et traversèrent à la nage. Ils arrivèrent sur le motard endormi et lui plantèrent un poignard dans le dos ! Réveillé, l'homme hurla de douleur en criant : « Pas tué ! Pas tué ! » Ils le descendirent dans le canal et le ramenèrent de notre côté. Vous pensez peut-être que c'était simple ! Mais il fallait tout de même le faire ! Spectateur de cette tuerie, je me sentais mal, tout se bousculait dans ma tête et je me suis mis à penser que j'étais mieux avec ma mitrailleuse ! >>

 

 

Mon père vient de sombrer dans la souffrance et sa détresse me sort de cet épisode violent. Je me retrouve dans le présent  et subitement, j’apprécie notre existence , vivre en Paix.  Cependant, cet état passager de bien-être n’arrive pas à m’éloigner de cette guerre et je reprends ma lecture. ( à suivre )

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les poubelles radioactives
  • Les poubelles radioactives
  • : Enterrer ? Enfouir ? Ne serait-ce pas oublier ? Comment traiter les déchets radioactifs ? L'enfouissement des déchets radioactifs dans les conditions actuelles est-il acceptable ? A-t-on préparé le démantèlement des centrales nucléaires ? Les recherches scientifiques permettent-elles, actuellement, le traitement de tous ces déchets pour les rendre inoffensifs ? Sommes-nous assez informés des dangers de toutes ces poubelles nucléaires ?
  • Contact

Recherche

Liens