Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2017 1 09 /01 /janvier /2017 16:43

                 Le tombeau des souvenirs ( suite )

        Termonde ou l'enfer...

 Les Allemands allaient arriver, notre position était, face au pont  détruit ! L’ennemi serait ralenti mais rien ne les arrêterait ! Les Allemands arriveraient par cette route. On était là pour les « arrêter ! » sachant qu’il était impossible de les stopper ! Nous ne pouvions que ralentir leur avancée ! »

« En position, face au pont détruit, car l'ennemi devait arriver par cette route, nous étions installés au premier étage d'une maison, dans une chambre à coucher, la mitrailleuse par la fenêtre, aucun chemin de repli, pour partir, il fallait passer devant la maison, Si l'ennemi se pointait, nous serions sacrifiés ! Un officier de la sixième compagnie, que nous étions venus renforcer, vint nous trouver et demanda :

- Le tireur, s'il vous plaît ?

C'était moi, mais le sergent m'avait dit :

- Repose-toi un peu ! Tu te mettras à la pièce quand « ils » arriveront !

Comme l'officier insistait pour me voir, je me suis levé,  j'étais couché sur un bon lit !  Dès qu'il me vit :

- Alors, le tireur ! Quelle est votre mission ?

- Première mission, le pont ! Deuxième mission, la rue de gauche en enfilade ! Répondis-je

- Très bien !

Puis, il s'arrêta en nous regardant tous dans les yeux et dit d'une voix grave :

- Vous êtes dans une très mauvaise position ! Vous le voyez bien  Mais.... que chacun ... fasse ... son devoir !

Sa voix était saccadée et hésitante. Notre réponse ne se fit pas attendre, tous, comme un seul homme on lui répondit :

- Oui, mon Lieutenant !

Nous n'étions pas des héros, mais nous étions décidés à aller jusqu'au bout ! Après quelques heures, il nous arriva un ordre inattendu mais qui fut le bienvenu :

« Sortez de batterie et retournez dans la campagne ! »

Quel soulagement de retrouver les copains ! L'ennemi approchait, l'attente était longue ! Les Allemands arrivèrent juste à l'endroit où ils étaient attendus ! Nous nous trouvions à environ un kilomètre de la ville. La compagnie était au repos et n'était pas en position de combat. Mais pour la première pièce, première section,  une surprise désagréable l'attendait !

Le Commandant Pirnay se rappela à notre bon souvenir, comme il l'avait déjà fait plusieurs reprises :

- Sergent ! Prenez vos hommes et allez vous mettre à la disposition de la sixième compagnie qui se trouve dans Termonde.

Le sergent pâlit, puis d'une voix forte qui voulait masquer son émotion, il répondit:

- Bien mon Commandant !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les poubelles radioactives
  • Les poubelles radioactives
  • : Enterrer ? Enfouir ? Ne serait-ce pas oublier ? Comment traiter les déchets radioactifs ? L'enfouissement des déchets radioactifs dans les conditions actuelles est-il acceptable ? A-t-on préparé le démantèlement des centrales nucléaires ? Les recherches scientifiques permettent-elles, actuellement, le traitement de tous ces déchets pour les rendre inoffensifs ? Sommes-nous assez informés des dangers de toutes ces poubelles nucléaires ?
  • Contact

Recherche

Liens