Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2016 2 20 /12 /décembre /2016 16:52

            Le tombeau des souvenirs  ( suite )

 L'écriture de l'extrait suivant reflète l'espoir que cette permission a suscité,  ce souffle de bonheur me pousse à découvrir cet épisode :

<< Après avoir crapahuté pendant trois mois, j'ai posé ma demande de permission de neuf jours. La réponse arriva assez vite :

- Permission acceptée !

Le lendemain, je me suis précipité à Namur pour chercher mon passeport au Consulat de France. Ce ne fut pas simple d'affronter les files d'attente ! Enfin, après bien des péripéties, le passeport en poche, j'ai atteint la frontière, chez mon frère Joseph, qui ne craignait rien. La joie de nos retrouvailles n'échappait à personne, l'affection qui nous liait était très sincère et profonde. Pour m'aider et me rassurer, il m'empoigna affectueusement par les épaules et sa voix toujours enjouée me fit oublier mes soucis :

- Ne t'en fais pas frangin, je vais t'emmener chez toi, en voiture !

- Mais...On n'a pas le droit de circuler dans les zones armées !

- Frangin ! s’exclama-t-il, tu me connais ! Monte dans mon taxi et on prend le gauche !

L'épopée commença ! Il emprunta des itinéraires interdits, il roulait à vive allure, sans hésitation, avec une voiture tellement sale qu' on ne voyait pas si c'était une voiture militaire ou pas ! Toutes les barrières s'ouvraient devant nous, il y avait même des gars qui nous saluaient ! Mon frère Joseph pilotait comme un champion ! Je fus vite rendu chez moi ! Mon petit village meusien était envahi de soldats français, je crois que c'était le 11ème régiment de cuirassiers. J’étais heureux de trouver des soldats français pour discuter et échanger nos idées sur cette guerre qui se préparait sournoisement. Heureusement, j'étais chez moi, mais  neuf jours, ça passe vraiment vite ! Je me suis offert un jour de plus ! C'était l'hiver 1939-1940, particulièrement rude, surtout dans les Ardennes belges ! Pour repartir, j'ai mis une petite bouteille d’eau de vie de mirabelle dans ma valise pour en donner un peu aux copains, je pensais que ça les réchaufferait !

 J’ai pris le train en habit civil, à la frontière, j'ai enfilé ma veste et ma capote militaire, je n'avais pas le droit de circuler en uniforme belge en France ! Le train arriva à la douane, le haut parleur grésilla :

- Douane ! Tout le monde descend !

Un douanier belge s'approcha de moi et m'adressa la parole en ces termes :

- Rien à déclarer, mon ami ? ...>>  ( à suivre )

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les poubelles radioactives
  • Les poubelles radioactives
  • : Enterrer ? Enfouir ? Ne serait-ce pas oublier ? Comment traiter les déchets radioactifs ? L'enfouissement des déchets radioactifs dans les conditions actuelles est-il acceptable ? A-t-on préparé le démantèlement des centrales nucléaires ? Les recherches scientifiques permettent-elles, actuellement, le traitement de tous ces déchets pour les rendre inoffensifs ? Sommes-nous assez informés des dangers de toutes ces poubelles nucléaires ?
  • Contact

Recherche

Liens