Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2016 6 03 /12 /décembre /2016 16:12

L'inconnue du lac  ( suite )

Il était contrarié et hésitant mais je l’encourageai : « Parle, tu es près de moi pour me soutenir ! Je t’écoute ! » Il reprit : « Un plaisancier qui faisait du bateau et plongeait dans le lac a découvert un véhicule ! J’ai appelé les gendarmes et tout a été très vite ! Des plongeurs ont repéré l’épave et elle a été sortie de l’eau ! Elle porte une immatriculation italienne et à première vue, ce serait la voiture de l’inconnue du lac !  » « Et alors ? » demandais-je. « Les gendarmes vont certainement faire des recherches, c’est normal ! » J’eus la  sensation de sombrer mais la voix rassurante d’Angelo me rappela au bon sens : « Hélène, cette découverte aidera à identifier cette jeune femme mais pour toi, rien a changé ! » Ma nuit fut un peu agitée cependant, le lendemain, je me sentais prête à entendre toutes les conversations et toutes les remarques des gens qui ne manqueraient certainement pas ! Ce fut une journée harassante où les commérages envahissaient toutes les conversations. Mes collègues ne firent aucune allusion à ma tentative de suicide, ils me connaissaient et savaient que j’avais lutté pour sortir de mon désespoir. Les semaines qui suivirent, les journaux publièrent de nombreux articles qui n’étaient que des rappels de ceux qui avaient déjà parus neuf ans plus tôt. C’est seulement en septembre, alors que nous étions en vacances en Alsace qu’un article révéla les résultats de l’enquête de gendarmerie. L’identité de la jeune femme était connue mais non divulguée et on apprit qu’elle était italienne et que c’était son frère, enquêteur, qui l’avait reconnue en compulsant des dossiers de personnes non identifiées, transmis par la police française. Cette lecture m’attrista et je murmurai à l’oreille d’Angelo : « Pauvre fille ! Quelle tristesse ! » Il me prit dans ses bras et ajouta : «  Triste destin ! » La suite de notre séjour, avec la visite du Haut-Koenigsbourg , de la volerie des aigles, de Strasbourg et sa majestueuse  cathédrale, une longue croisière  sur le Rhin , Obernai, les jolies maisons à colombages et  toutes les fenêtres illuminées de géraniums lierre nous offrait un spectacle enchanteur qui occupait toutes nos pensées. Quand la fin de nos vacances arriva, on regretta cette belle région et on se promit d’y revenir, ce qui n’était pas dans nos habitudes. On retrouva notre maison et on reprit  nos occupations. L’année s’acheva  avec des fêtes de Noël et de Nouvel An, sous une neige d’une blancheur immaculée, qui transformait le moindre monticule en mausolée ou en bouquet fantastique, les bruits devenaient des murmures et les moteurs ronronnaient doucement sous une couverture ouatinée. ( à suivre )

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les poubelles radioactives
  • Les poubelles radioactives
  • : Enterrer ? Enfouir ? Ne serait-ce pas oublier ? Comment traiter les déchets radioactifs ? L'enfouissement des déchets radioactifs dans les conditions actuelles est-il acceptable ? A-t-on préparé le démantèlement des centrales nucléaires ? Les recherches scientifiques permettent-elles, actuellement, le traitement de tous ces déchets pour les rendre inoffensifs ? Sommes-nous assez informés des dangers de toutes ces poubelles nucléaires ?
  • Contact

Recherche

Liens