Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2016 1 01 /08 /août /2016 20:58

(suite)

Sur le carreau de la mine, les femmes, debout, immobiles comme des statues de pierre, attendaient un signe de vie de leurs hommes. Le temps passait et rien de nouveau ne venait leur donner un peu d’espoir. Elles étaient là, droites, les traits figés par l’attente, elles espéraient. Tous ces êtres fragiles, aux silhouettes courbées par la fatigue et le labeur,  donnaient au monde l’image du  courage et de la  dignité. 

Le soleil, qui s’était à peine montré de la journée, commençait sa descente vers le couchant en laissant une longue traînée blanchâtre sur son sillage. L’attente devenait insupportable, les jeunes avaient besoin de soutien, les grands-parents et toutes les personnes de bonne volonté les prirent en charge avec douceur et compréhension. Au sein de leur famille, tous ces  enfants de mineurs de fond, connaissaient les dangers  de la mine. Un jeune garçon interrogé par un journaliste répondit avec une grande lucidité :

 « On sait qu’un accident peut arriver  du jour au lendemain, mais chez nous, on s’amuse, on rit, on danse et on chante comme tout le monde ! » et « même souvent beaucoup plus que les autres ! » ajouta une adolescente.  

La nuit s’installa, pareille à la précédente, sauf que les familles de mineurs occupaient le carreau de la mine. L’attente pesait sur les épaules de ces pauvres gens aux aguets, à l’affût de la moindre nouvelle réconfortante !

De plus en plus harassés et fatigués, les sauveteurs, silencieux, remontaient, tandis qu’une autre équipe descendait et, inlassablement, continuaient le percement d’un passage vers la vie.  Vers minuit, Juliette  hurla : « Je vous en prie, parlez-nous ! Où sont nos hommes ? » Une rumeur monta et  s’amplifia, des larmes coulèrent,  inondèrent tous les visages et le poids du silence retomba sur la place. Le haut parleur grésilla et le directeur de la mine s’exprima d’une voix monocorde : « Les équipes travaillent sans relâche ! » La réponse à ce message chargé d’incertitude  fut un léger murmure de résignation.        ( à suivre)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les poubelles radioactives
  • Les poubelles radioactives
  • : Enterrer ? Enfouir ? Ne serait-ce pas oublier ? Comment traiter les déchets radioactifs ? L'enfouissement des déchets radioactifs dans les conditions actuelles est-il acceptable ? A-t-on préparé le démantèlement des centrales nucléaires ? Les recherches scientifiques permettent-elles, actuellement, le traitement de tous ces déchets pour les rendre inoffensifs ? Sommes-nous assez informés des dangers de toutes ces poubelles nucléaires ?
  • Contact

Recherche

Liens