Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2016 7 08 /05 /mai /2016 20:13

( suite ) « Si je pars, il le faudra ! » Murmura Joseph. « Mais, à mon engagement, je recevrai déjà plusieurs mois de soldes pour aider ma famille à vivre ! » ajouta –t-il. Le vieil oncle vit que son neveu était désemparé et conseilla : « C’est à toi seul de prendre cette décision ! Si tu pars, je ne te blâmerai pas ! Je serai toujours là pour aider aux tâches de la ferme, tu pourras aussi compter sur ton cousin, le petit Jules ! » Joseph tomba dans les bras de l’oncle Charles, le visage inondé de larmes. Le plus difficile restait à faire, parler à sa chère femme. Tout s’accéléra quand il trouva Anna qui gisait près de son lit, inconsciente. « Un nouveau malaise ! C’est grave, elle a besoin de plus de soins ! » déclara le médecin. « Comment ? Le brave docteur ne me demande presque rien mais  je n’ai pas d’argent pour faire plus ! » pensa Joseph. Il ne perdit pas de temps et se rendit au bureau des engagements, il signa, reçut son avance sur solde, son uniforme et tout l’équipement du soldat. Il vivait tout cela comme s’il était dans un rêve. Au moment où il sortait dans la rue, le sergent cria : « Iserentant, vous partez sur le champ ! » « Sans dire adieu à ma famille ? » gémit Joseph. «Soldat, c’est un ordre ! » hurla le chef. Petit Jules qui l’avait accompagné était horrifié. Joseph lui confia l’argent en chuchotant : « C’est pour soigner Anna ! Embrasse-la et demande-lui pardon pour moi ! Ainsi qu’à mes enfants ! » La tristesse ravageait son visage.  Petit Jules le rassura. : « Part tranquille ! On fera tout pour faire soigner Anna ! » . Il lui tapa sur l’épaule et ajouta : « Va et reviens-nous en entier ! »

Les nouveaux enrôlés suivirent un entraînement intensif avant de partir vers la grande Russie.  Les 450 000 hommes de la Grande armée franchirent le fleuve Niémen au mois de juin 1812 et marchèrent sur Moscou. La grande aventure avait commencé pour Joseph.

A la fermette, la mère d’Anna, l’oncle Charles et Petit Jules se débattaient avec les problèmes de tous les jours. Anna était à la Maison Dieu où des religieuses prenaient soin d’elle. Au bout de quelques semaines, il fallut lui parler du départ de Joseph. Sa mère hésitait, elle raconta toutes les circonstances qui avaient entraîné ce départ à une sœur infirmière. Celle-ci profita d’un léger mieux d’Anna et, de sa voix douce lui demanda : « Qui paie vos soins ? On a la consigne de tout faire pour vous remettre sur pied ! » Anna ne comprit pas tout de suite la situation, puis elle murmura : « En effet, qui paie tous ces remèdes ? ». « Je le sais moi ! dit la religieuse, c’est Joseph,votre époux ! il s’est enrôlé pour vous faire soigner ! Il vous aime Anna ! » ( à suivre )

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les poubelles radioactives
  • Les poubelles radioactives
  • : Enterrer ? Enfouir ? Ne serait-ce pas oublier ? Comment traiter les déchets radioactifs ? L'enfouissement des déchets radioactifs dans les conditions actuelles est-il acceptable ? A-t-on préparé le démantèlement des centrales nucléaires ? Les recherches scientifiques permettent-elles, actuellement, le traitement de tous ces déchets pour les rendre inoffensifs ? Sommes-nous assez informés des dangers de toutes ces poubelles nucléaires ?
  • Contact

Recherche

Liens