Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2016 3 04 /05 /mai /2016 16:41

( suite) Naël et Aylid se regardèrent en souriant et elle répondit :

  • Nous y penserons sérieusement les enfants ! Mais nous venons d’obtenir de nouvelles conditions du gouvernement. Les nouveaux venus reçoivent rapidement leur permis officiel d’installation et les Marranes retrouvent leur identité d’origine !
  • Tu veux dire qu’ils redeviennent de vrais Juifs, officiellement ! remarqua Nathan
  • Oui ! et nous, on peut profiter de cette nouvelle loi.

Les deux garçons se turent et la vie continua avec ses jours de bonheur et de ténèbres. La guerre de trente ans assombrissait le paysage. La guerre de Trente Ans   déchirait l’Europe depuis 1618. Les causes en étaient multiples mais son déclencheur était la révolte des sujets tchèques protestants de la maison de Habsbourg. La répression était sanglante, le désir des Habsbourg d’accroître leur hégémonie et celle de la religion catholique dans le Saint Empire semait la terreur et les massacres.  La Hollande et la Zélande qui avaient fait sécession n’étaient plus sous l’emprise des Rois Catholiques et étaient à l’abri de ce terrible conflit. Cependant, le destin sépara les deux frères. Nathan se maria avec Dalia, succéda à son père Naël et continua à faire fructifier le commerce Iserenthan tandis que Joseph, qui avait choisi de se faire baptiser, épousa Maria, la fille d’un meunier et partit s’installer près de Liège où il exploita un moulin. Ses Parents, Naël et Aylid, souffrirent beaucoup de cette séparation mais, ils l’acceptèrent en silence. La mort les prit tous les deux dans leur vieillesse, une nuit, à un mois d’intervalle.

 Sur le port, le commerce était florissant mais, aucun enfant ne vint égayer la maison tandis qu’au moulin deux garçons, Jean et Pierre  et une fille, Lucie,  remplissaient la demeure de jeux et de rire. A Amsterdam 1699, une épidémie de fièvre contagieuse emporta la fragile Dalia. Affaibli par la maladie, Nathan consulta un notaire, céda son affaire et fit un testament, léguant sa fortune à ses deux neveux. Puis, la faible lumière qui l’habitait encore, s’éteignit dansles jours qui suivirent. Un matin de 1713, Lucie, qui venait de se lever, arriva tout essoufflée au moulin en criant :

 

  • Venez, il y a des soldats  partout ! J’ai peur, j’ai très peur !
  • Calme-toi ma fille ! dit Joseph

Il ajouta :

  • Pierre va t’accompagner à la maison, reste avec ta mère et enfermez-vous !

En sortant, Pierre observa la rue et toute cette armée. Il revint sur ses pas et dit à son frère Jean :

  • Ce sont des Autrichiens !

L’explication de cette occupation arriva rapidement, des écriteaux fleurirent sur les murs de la cité, on y lisait :

« Par le  traité d’Utrecht, la couronne d’Espagne passe aux Bourbons de Philippe V d’Espagne, petits-fils de Louis XIV mais la Belgique a été attribuée aux Habsbourg d’Autriche et devient Pays-Bas autrichiens » ( à suivre)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les poubelles radioactives
  • Les poubelles radioactives
  • : Enterrer ? Enfouir ? Ne serait-ce pas oublier ? Comment traiter les déchets radioactifs ? L'enfouissement des déchets radioactifs dans les conditions actuelles est-il acceptable ? A-t-on préparé le démantèlement des centrales nucléaires ? Les recherches scientifiques permettent-elles, actuellement, le traitement de tous ces déchets pour les rendre inoffensifs ? Sommes-nous assez informés des dangers de toutes ces poubelles nucléaires ?
  • Contact

Recherche

Liens