Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2016 5 22 /04 /avril /2016 14:25

(suite) En levant les yeux, il aperçut David qui s’était un peu mis à découvert  et d’un geste autoritaire lui fit signe de filer. Le garçon ne traîna pas et dévala les escaliers pour rejoindre les siens. Alors qu’il courait, il se retrouva nez à nez avec un matelot qui l’attrapa violemment en hurlant :

  • Et ce morveux, d’où sort-il  encore ?
  • Je ne suis pas un morveux ! s’écria David, mais vous, vous êtes un ours mal léché !
  • Ah ! Tu veux faire le malin ! Emmène-moi donc dans ta tanière !

David comprit très vite les intentions de l’homme et répondit :

  • Ma tanière ? Vous voulez rire ! C’est tout le navire, je me cache à droite ou à gauche,  pour éviter l’équipage !
  • Où sont tes parents ? s’enquit l’homme
  • Je n’ai plus de parents, je suis orphelin !
  • Comment es-tu monté sur le bateau ?
  • Je me suis faufilé à l’embarquement ! Je voulais changer d’air !
  • Un gamin de ton âge ça a faim ! Alors, que manges-tu ?
  • Alors ça ! s’écria David en riant, j’ai l’habitude, je pique ce qu’il me faut !

Il parlait avec beaucoup d’assurance et le matelot ne semblait pas douter de lui .Il était même prêt à l’aider quand le commandant arriva. De sa voix tonitruante, il renvoya l’homme d’équipage à son travail et réprimanda fortement David en le secouant de belle importance. Quand le marin eut disparu, il le sermonna :

  • Mon garçon, je comprends que ce n’est pas facile de rester cloîtré dans votre coin ! Mais, il le faut ! Patience, nous devons arriver dans trois jours !

Il raccompagna David près de ses parents qui étaient inquiets et n’osaient plus se montrer. Samuel avait été au-devant de son fils et avait suivi la conversation intelligente qu’il avait inventée pour calmer le marin. Il n’était pas intervenu, son fils avait beaucoup d’imagination et s’en sortait très bien seul. Quand le commandant apparut avec David, il se précipita au devant d’eux  en s’excusant de l’escapade du garçon. Le commandant écouta en souriant et rassura Samuel :

  • Tout va bien Monsieur ! Vous débarquerez dans trois jours !
  • Je n’oublierai jamais votre aide et je ne vous remercierez jamais assez ! répondit Samuel
  • Le bonheur qui rayonne dans les yeux de vos enfants est le plus beau merci qui soit ! murmura le commandant. ( à suivre)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les poubelles radioactives
  • Les poubelles radioactives
  • : Enterrer ? Enfouir ? Ne serait-ce pas oublier ? Comment traiter les déchets radioactifs ? L'enfouissement des déchets radioactifs dans les conditions actuelles est-il acceptable ? A-t-on préparé le démantèlement des centrales nucléaires ? Les recherches scientifiques permettent-elles, actuellement, le traitement de tous ces déchets pour les rendre inoffensifs ? Sommes-nous assez informés des dangers de toutes ces poubelles nucléaires ?
  • Contact

Recherche

Liens