Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2015 2 12 /05 /mai /2015 20:54

Afin d'attirer l'attention sur la fragilité des preuves contre Alfred Dreyfus, sa famille décida de contacter en juillet 1897 le respecté vice-président du Sénat, Auguste Scheurer-Kestner qui fit savoir, trois mois plus tard, qu'il avait acquis la conviction de l'innocence de Dreyfus, et qui en persuada également Georges Clemenceau, ancien député et  journaliste.

Le même mois, Mathieu Dreyfus, frère d'Alfred, porta plainte auprès du ministère de la Guerre contre Walsin Esterhazy.

Alors que le cercle des dreyfusards s'élargissait, deux événements quasi simultanés donnèrent en janvier 1898 une dimension nationale à l'affaire :

- Esterhazy, le vrai coupable  fut acquitté, sous les acclamations des conservateurs et des nationalistes 

- Révolté de cette injustice, Émile Zola publia « J'accuse…! », plaidoyer dreyfusard qui entraîna le ralliement de nombreux intellectuels.

Un processus de scission de la nation Française commença, et se prolongea  jusqu’à la fin du siècle.

Des émeutes antisémites éclatèrent dans plus de vingt villes françaises. On dénombra plusieurs morts à Alger. La République était ébranlée, certains la voyaient même en péril, ce qui permit enfin à rendre une vraie justice pour en finir avec l’affaire Dreyfus. 

La France retrouva la paix intérieure

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les poubelles radioactives
  • Les poubelles radioactives
  • : Enterrer ? Enfouir ? Ne serait-ce pas oublier ? Comment traiter les déchets radioactifs ? L'enfouissement des déchets radioactifs dans les conditions actuelles est-il acceptable ? A-t-on préparé le démantèlement des centrales nucléaires ? Les recherches scientifiques permettent-elles, actuellement, le traitement de tous ces déchets pour les rendre inoffensifs ? Sommes-nous assez informés des dangers de toutes ces poubelles nucléaires ?
  • Contact

Recherche

Liens