Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2015 1 30 /03 /mars /2015 20:47

Le 19 novembre 1703,

sous le règne de Louis XIV, un prisonnier décéda au fort de la Bastille. Son acte de décès ne le désignait que par ces mots :

"le prisonnier inconnu, toujours masqué d'un loup de velours noir".

Pendant ses 34 ans de captivité, à la Bastille, mais aussi au fort de Pignerol et Sainte-Marguerite de Lérins, l'homme était sous la surveillance d'un ancien mousquetaire, le marquis de Saint-Mars. Celui-ci avait une double consigne, venant  de très haut :

- le tenir strictement isolé du reste de la prison afin de l'empêcher de révéler son nom,

- prendre grand soin de lui.

Ce sont des précautions qu'on aurait pas prises s'il ne s'agissait d'un important personnage. 

Qui se cachait ou plutôt qui cachait-on derrière ce masque ?

La correspondance de Louvois, ministre d'Etat du Roi, donnait des ordres sur les conditions de détention d'un prisonnier dont le nom n'était jamais mentionné. Il précisait  qu'il s'agissait  d'un détenu d'importance.

À Pignerol, Saint-Mars avait eu en sa garde les surintendants Fouquet et Lauzun. Il avait été choisi par Louvois comme un homme dévoué et de confiancequi  pour assurer la garde de l'homme au masque de fer. Saint-Mars était  apparenté par alliance à Louvois, le ministre de la Guerre.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les poubelles radioactives
  • Les poubelles radioactives
  • : Enterrer ? Enfouir ? Ne serait-ce pas oublier ? Comment traiter les déchets radioactifs ? L'enfouissement des déchets radioactifs dans les conditions actuelles est-il acceptable ? A-t-on préparé le démantèlement des centrales nucléaires ? Les recherches scientifiques permettent-elles, actuellement, le traitement de tous ces déchets pour les rendre inoffensifs ? Sommes-nous assez informés des dangers de toutes ces poubelles nucléaires ?
  • Contact

Recherche

Liens