Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2014 4 27 /11 /novembre /2014 15:01

Max Deauville

Max Deauville, de son vrai nom Maurice Duwez, était un médecin et écrivain belge de langue française, né à Ixelles le 31 août 1881 et mort à Ixelles le 1er février 1966

Il a participé au front à la Première Guerre mondiale à titre de médecin militaire et a rapporté des carnets de notes qui se retrouvent dans ses deux principales œuvres de guerre :

  • Jusqu'à l'Yser
  • La Boue des Flandres
  • Introduction à la vie militaire

Le médecin bruxellois Maurice Duwez (1881–1966) avait déjà tâté de la plume avant guerre sous le pseudonyme de Max Deauville. Lors de l’offensive allemande de 1914, il a pris part, en tant que médecin de bataillon, à la retraite de l’armée belge, d’abord vers Anvers, puis vers le Westhoek. Il resta sur le front de l’Yser, en première ligne, jusqu’en novembre 1915, dans les secteurs de Dixmude, Lo et Lizerne.

 Ayant été gazé, il quitta le régiment des grenadiers en février 1916 et fut évacué à l'hôpital de Saint Lunaire (Bretagne).
Puis, Il fut affecté à l'Aérostation militaire de janvier 1918 à novembre 1918.

« La boue des Flandres (1922)

Ce livre a été réedité et je vous invite à le lire.
Cette oeuvre est un témoignage poignant du médecin plongé au coeur de l'enfer, au milieu de la boue jonchée de cadavres, "des morts et des morts vivants"

ci-après, des extraits :

« Nous parlons du froid, de la faim, de la misère, mais nous ne trouvons pas de mots pour décrire le rictus du néant. Il nous poursuivait le long des routes interminables. Le Christ a dû le voir aussi lorsque, le front pesant sous son casque d’épines, la figure ruisselante de sang, il ployait sous le fardeau trop lourd de nos peines.

-----

La guerre nous a appris à comprendre la misère de ceux qui toute une vie travaillent sans espoir, pour les autres. Car le fruit de tout ce que nous avons fait nous le voyons sur la poitrine des voleurs. Ils nous ont pris notre liberté, notre amour de la vie, notre joie, ils nous volent aussi notre gloire….

-----

Nous étions écrasés sous tout le poids du monde comme les morts sous la chape de limon qui les couvre. C’était la nuit. Personne n’a vu dans nos âmes alors. Le coeur lourd et les doigts gourds nous avons ramené nos couvertures de bure sur nos têtes. Nous avons eu le tort de ne pas mourir….

-----

La mort crie, elle glapit, elle approche. Ce n’est plus la mort de jadis, solennelle, qui se penchait sur un lit, ni celle qui fauchait au grand soleil ceux qui marchaient le front levé vers la lumière. C’est la mort lâche qui assassine dans un trou, dans la terre, dans la boue, dans la tombe ouverte déjà. Nous sommes aux confins du monde, au bord de l’abîme. Nos mains n’ont plus une herbe, un rameau pour se raccrocher. Nous sommes des morts que l’on tue au cimetière.

-----

La guerre n’est que le suicide misérable d’une foule en folie. Ses remous sanglants ne servent que les intérêts de ceux qui la dirigent. Et même s’il faut qu’un jour pour sauver un pays ou l’honneur, de nouveaux soldats prennent les armes, pourquoi leur mentir, pourquoi faire miroiter devant leurs yeux le mirage de la gloire et de l’héroïsme ? S’ils savent à quel point la guerre est basse et laide, s’ils savent qu’ils n’en retireront que la mort ou la déchéance de leur âme, s’ils se résignent quand même, s’ils marchent au danger sans illusions et sans espoirs, leur sacrifice en sera-t-il moins grand et moins méritoire ?
Hélas ! Nous ne sommes rien. »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les poubelles radioactives
  • Les poubelles radioactives
  • : Enterrer ? Enfouir ? Ne serait-ce pas oublier ? Comment traiter les déchets radioactifs ? L'enfouissement des déchets radioactifs dans les conditions actuelles est-il acceptable ? A-t-on préparé le démantèlement des centrales nucléaires ? Les recherches scientifiques permettent-elles, actuellement, le traitement de tous ces déchets pour les rendre inoffensifs ? Sommes-nous assez informés des dangers de toutes ces poubelles nucléaires ?
  • Contact

Recherche

Liens