Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2014 4 19 /06 /juin /2014 10:01

Les dessous de l'histoire

En 1338, le roi de France Philippe VI de Valois, accorde à l'un de ses fidèles chevaliers, Geoffroy de Nancy, le fief de Gombervaux. Celui-ci y édifie le château qui devient un poste frontière avec le duché de Lorraine (dépendant du Saint-Empire germanique). Sa construction s'achèvera en 1357. Six ans plus tard, Henri V de Vaudémont, vassal du duc de Lorraine, l'assiège avec l'aide de soldats anglais.

En 1367, le château est le théâtre d'un fastueux banquet réunissant le roi de France Charles V, ses connétables Bertrand du Guesclin et Olivier de Clisson et le duc Jean 1er de Lorraine. Ce festin est préparé par Guillaume Tirel dit Taillevent, auteur du célèbre Viandier, ouvrage de référence pour la cuisine au Moyen Age.

Bancquet du roy Charles V et du duc Jehan de Lorraine

Es premier Mestz
Venaison de sanglier en souppes.Sabourot de poussins.Boussac de lièvres. Oyes à la trayson.

Second Mestz
Cines. Hayrons. Faisans. Paons.Trimolecte de Perdris.

Tier Mestz
Most Jehan. Posté de merles. Pyjons au sucre.

Le quart Mestz
Darioles de cresme fricts. Pastés de poyres.

Quint Mestz
Amandes. Noysilles. Poyres crues.
Jonchées.


Voici, d'après le « Viandier de Taillevent », les recettes de ce festin moyen-âgeux :

Venoison de sanglier en souppes.
Pour mettre en souppes ou potaiges, vous le mettrés ainsi pour bouillir; mettés la en pot et la mettés cuire en vin et en boullon de beuf, ett en autre boullon, et prenés du pain hallé et destrampé d'ung peu de boullon; non guères. Et de ces espices, il y faut canelle, graine, clou gingenbre foison, et mettés dedans le pot à la ve noison.

Sabourot de poussins.
Pour faire sabourot de poussins, prenez poussins ou poulaille, et dépecés par menus morceaulx, et les souffrisés en une paelle en sain de lart, et mettés un peu d'oignon ou souffrire, et prenés des foyes de poulaille; mettés tremper en boullon de beuf, et ung peu de pain pour lyés, et les coulés, et mettés du gingembre blanc batu et ung peii de vertjus, et le gouster de sel.

Boussac de lièvres.
Hallez les en broche ou sur le grail, puis les découppez par membres, et frisiez en sain de lart; puis prenez pain brullé, du boullon du beuf et y mettez vin, et couliez, et faites bouillir et puis prandre gingenbre, canelle, girofle et graine de paradiz et deffaictes de vertjus; et ne soit mie trop lyan.

Oyes à la trayson.
Mettés oyes haller en broche, quand elles sont halées mettés les souffrire en ung pot, et mettés en sain de lart et boullon de beuf, et prenés canelle, grainne et clou de girofle, et broyés, se les espices ne sont bien battues, et mettés les espices dedens le pot, au souffrire, et du sucre assez raysonablement, et prenés ung peu de pain et des foyes de poulaille, et les mettés tremper en boullon de beuf et de la moustarde raysonablement: Coulés et mettés au pot, et boullés tout ensemble, et goustés de sel comme il appartient.


Paon-Cine.
L'en tue comme, ungne oue, et laissiez la teste et la queue; soit lardé ou arsonné, et soit rosti doré, et soit mengé au sel menu. Et dure au loings bien un moys depuis qu'il est cuit : et feust moisy dessus, ostez le moisy, vous trouverez blanc, bon et sade par dessoubz.

Faisans.
Plumez sec, boutonnez ou arsonnez, et qui veult, soit reffait en eaue chaude, et soit rosty atout la teste, sans plumer, et atout la queue; enveloppez de drappeaulx mouillez qu'ils ne ardent. Et, si vous voulez, oster la teste, la queue et les ailles, et rotissiez sans larder, et ou mettre ou plat, ataichiez à bucheltes la teste, la queue et les ailles en leurs places; et mengiez au sel menu.

Hayrons.
Soit saigné ou fendu jusques espaules comme dit est du cine et du paon; et soit apareillié comme la sigoygne; au sel menu ou à la cameline.

Trimolecte de perdris.
Prenés perdris, et les mettés roustir, et, quand seront rousties, les souffrisés en ung pot à sayn de lait et boullon de beuf, et puis de l'oignon frit bien menu, et soit mis avecques les autres espices, et grainne de paradiz, et sucre raysonnablement, et prenés pain hallé et foyes de poutaille, se en povés finer, et les mettés tremper en boullon de beuf, et coulés parmy l'estamine et boutés dedens le pot avec les perdris, et mettés ce qu'il appartient : il convient canelle, gingenbre, espices menues, clou, grainne deffaictes de bon ypocras; et de sel ainsi.

Most Jehan.
Pour faire most Jehan, mettés chappons de haulte gresse rostir en la broche; pour quatre platz, mettés une quarte de lait, et mettés boullir dessoubz les chappons, et puis prenés de la marjolaine, ung peu de percil, ysope et toutes aultres bonnes herbes, et prenés ungne unce gingenbre et mettés ung peu de saffran, et le destrampés de lait, et hachés les herbes bien menues, et faites boullir ensemble, et mettés deux quarterons de sucre; quand la dicte saulce sera assés espece, tirés les chappons et les mettés en ung plat, et tostées desoubz, et gectez la saulce dessus.

Pasté de merles.
Prenés du frommaige fin et mettés dedans les oiseaulx, et de la mouelle de beuf, et lart menu haché et gingembre, espices.

Pyjons au sucre.
Mestés roustiz atout les testes, et sans les pietz, vin, ciboule avec gresse et unge unce de sucre.

Darioles de cresme.
Soit broyés amandes, et non guères passés, et la cresme fort fricte au beurre, et largement sucre dedans.

Pasté de poyres.
Mises sur bouts en pasté, et emply de sucre à trois grosses poyres comme ung quarteron de sucre, couvertes et dorées d'œufz, de saffran et mis au four.

Ypocras.
Pour une pinte d'ypocras, mettés troys tréseaux synamome fine et pares, un tréseau de mesche ou deux qui veult, demy tréseau de girofle et grainne de sucre fin six unces ; et mettés en pouldée, et la fault toute mettre en ung couleur avec le vin, et la pot dessoubz, et le passés tant qu'il soit coulé, et tant plus passé et mieux vault, mais que il ne soit esventé.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les poubelles radioactives
  • Les poubelles radioactives
  • : Enterrer ? Enfouir ? Ne serait-ce pas oublier ? Comment traiter les déchets radioactifs ? L'enfouissement des déchets radioactifs dans les conditions actuelles est-il acceptable ? A-t-on préparé le démantèlement des centrales nucléaires ? Les recherches scientifiques permettent-elles, actuellement, le traitement de tous ces déchets pour les rendre inoffensifs ? Sommes-nous assez informés des dangers de toutes ces poubelles nucléaires ?
  • Contact

Recherche

Liens