Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 14:59

 Incroyable découverte

 

Le grand coffre clouté renfermait des trésors. Délicatement, Marie examinait tous ces documents précieux. Son coeur bondissait dans sa poitrine à chaque découverte et pensait : << Dire que papa et maman ont touché tous ces papiers, ils les ont rangés avec soin pour conserver les souvenirs de la famille !>>

 Bien à plat, entre des cartons rigides, elle trouva de jolis parchemins portant des dessins de fleurs , des peintures égyptiennes, ramenées par leur grand-père paternel ! Elle sauta de joie à l’idée de les encadrer et de les accrocher aux murs ! Elle avait presque tout étalé sur le sol quand elle fut attirée par une enveloppe grise, assez grande et épaisse . Elle s’en saisit, l’ouvrit et posa le contenu sur la grande table. Elle s’assit et observa les papiers jaunis . Elle s’étonna en découvrant encore un livret de famille ! En l’ouvrant elle pensa  :

 «  C’est bizarre ! Un  livret de famille  de mes parents ! On en possède déjà un !  C’est peut-être un duplicata ! se dit –elle. »

 Marie l’ouvrit et se mit à le feuilleter. Elle lut, ce n’était pas un duplicata, il y avait les noms de ses parents, leur mariage , la naissance de Blanche mais pas celle de Marie ! Elle expliqua à Nounours :

 « Ils ont dû le perdre ! Les services de la mairie ont eu la gentillesse de leur en refaire un nouveau à ma naissance ! »

 Elle allait remettre tout dans l’enveloppe, différents diplômes, certificats de vaccination, quand elle déplia deux grandes feuilles pliées en quatre . En gras, au milieu d'une  feuille, était imprimé :

                           CERTIFICAT D’ADOPTION 

Ses yeux  écarquillés,  lurent en silence. Chaque mot pénétrait en elle comme si on lui tapait sur la tête avec un marteau ! Marie se mit à hurler :

 « Je suis une enfant adoptée ! Blanche n’est pas ma sœur ! Ce n’est pas possible ! J’ai été adoptée à ma naissance ! Ma vraie mère m’a abandonnée ! Mon pauvre nounours, je ne suis personne !  Maman, Papa, si seulement vous pouviez  m’expliquer ! Il fallait me le dire ! »

 En un instant, le désespoir l’avait anéantie !  Elle n’avait plus qu’une idée en tête, partir ! Elle pensa :

 « A vingt-deux ans, je me comporte comme une enfant ! Pas moyen de me raisonner ! Et Blanche, ma sœur qui me protège toujours ! Que sait-elle ? Elle est ma seule famille ! »

Marie enfila son blouson, ses bottes chaudes, son bonnet, , ses gants et sortit . Elle se dirigea vers le centre ville, elle marchait comme un automate, sans but ! Des larmes coulaient sur ses joues mais elle ne s’en souciait pas ! Il fallait qu’elle parte loin, le plus loin possible, pour réfléchir, pour comprendre ! Par moment, elle se surprenait à parler seule, à haute voix ! Elle pensa :

 « On va me prendre pour une folle, échappée de l’asile ! »

 Elle poursuivit  son chemin vers le stade. Le ciel commençait à s’obscurcir, elle décida de repartir vers les rues habitées ! Sans réfléchir, elle se dirigea vers la gare . 

 « La gare ! murmura-t-elle. J’ai mon porte-feuille et de l’argent ! »

 Elle vit qu’un train pour Paris allait partir dans dix minutes, elle se précipita au guichet :

- Un aller pour Paris s’il vous plaît ! d'une voix tremblante

 L'employé leva la tête, la dévisagea, lui tendit son billet et lui demanda :

- Tout va bien Mademoiselle ?

Sans répondre, elle fila sur le quai.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Batar 09/06/2014 16:50

Où vas-tu nous emmener ?

Présentation

  • : Les poubelles radioactives
  • Les poubelles radioactives
  • : Enterrer ? Enfouir ? Ne serait-ce pas oublier ? Comment traiter les déchets radioactifs ? L'enfouissement des déchets radioactifs dans les conditions actuelles est-il acceptable ? A-t-on préparé le démantèlement des centrales nucléaires ? Les recherches scientifiques permettent-elles, actuellement, le traitement de tous ces déchets pour les rendre inoffensifs ? Sommes-nous assez informés des dangers de toutes ces poubelles nucléaires ?
  • Contact

Recherche

Liens