Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2015 1 09 /02 /février /2015 18:58

Le blocus continental devait bloquer la Grande Bretagne    mais,  Napoléon ne réussit jamais à la vaincre.

Les navires anglais empêchaient les bateaux de débarquer les marchandises dans les ports français. Napoléon interdit aux autres pays de vendre et d'acheter à l'Angleterre, il essaya ainsi de ruiner son commerce et son industrie.

Pendant ce temps, les Français manquaient de café, de tabac, de sucre.

Tous ces produits n'étaient consommés que par << les riches>>

A la place du café, on se mit à boire de la chicorée dont on développa la culture.

Napoléon donna l'ordre de trouver un produit pour remplacer le sucre de canne.

On essaya de tirer le sucre du raisin et de toutes sortes de fruits, mais le travail était difficile et les résultats étaient peu satisfaisants.

Dans sa  raffinerie de sucre de canne de Passy,  Benjamin Delessert, jeune botaniste  et industriel français,  essayait depuis plusieurs années de fabriquer industriellement du sucre de betterave avec l’aide de l’un de ses ouvriers,  J-B. Quéruel.

Leurs  efforts furent enfin récompensés dans les derniers jours de 1811 et le 2 janvier 1812, il en informa Chaptal. Ce dernier avertit aussitôt l’Empereur et Napoléon , ravi, s’écria "il faut aller voir cela, partons". Napoléon se rendit aussitôt  à l'usine. Devant les ouvriers qui l'acclamaient, il détacha la Croix de la Légion d'Honneur qu'il portait sur sa poitrine et la remit à l'industriel. Peu après, des champs entiers furent plantés de betteraves et cinq fabriques de sucre furent installées..

Pour montrer l’intérêt qu’il accordait à  cette découverte,  Napoléon fit donner une semaine de paye, en gratification aux ouvriers !

Même si des initiatives nombreuses avaient vu le jour depuis plus d’une décennie, le geste de Napoléon 1er,  ce 2 janvier 1812, constitua le symbole de ce mouvement d’ensemble.

Quelques années plus tard, Benjamin Delessert revendit sa fabrique de sucre à la famille Say et se consacra à son autre activité industrielle, la filature du coton.

Le sucre était très cher et il était précieux, on l'utilisait avec précaution. . Dans beaucoup de familles bourgeoises, chacun trempait un bref instant le pain de sucre dans sa tasse de chicorée.

Aujourd'hui, presque tout le sucre   que nous utilisons est tiré de la betterave sucrière.

De la Révolution à l'Empire... (6)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les poubelles radioactives
  • Les poubelles radioactives
  • : Enterrer ? Enfouir ? Ne serait-ce pas oublier ? Comment traiter les déchets radioactifs ? L'enfouissement des déchets radioactifs dans les conditions actuelles est-il acceptable ? A-t-on préparé le démantèlement des centrales nucléaires ? Les recherches scientifiques permettent-elles, actuellement, le traitement de tous ces déchets pour les rendre inoffensifs ? Sommes-nous assez informés des dangers de toutes ces poubelles nucléaires ?
  • Contact

Recherche

Liens